Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Offres commerciales

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d’autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d’actualité d’autoactu.com
envoyer par email
Marchés - 05/01/2018

33 millions de véhicules autonomes vendus par an en 2040, prévoit IHS Markit

De 51 000 en 2021, les ventes de véhicules autonomes (niveau 4 et 5) devraient croître de façon exponentielle à partir de 2030 pour atteindre 33 millions d’unités en 2040, soit 26% du marché automobile mondial, prévoit IHS Markit.

IHS Markit vient de publier une étude sur le futur du véhicule autonome, jugé comme tel à partir des niveaux 4 et 5 (*). Selon IHS, ce marché devrait commencer à se déployer aux Etats-Unis en 2019, puis touchera l’Europe et la Chine à partir de 2021. Les volumes dépasseront 51 000 unités en 2021, puis le million de vente annuel sera atteint en 2025 sur des flottes partagées et des voitures individuelles, prévoit IHS. Les 10 millions seront atteints en 2034 et les 33 millions en 2040, soit 26% des ventes automobiles mondiales, prévoit IHS.
Le marché américain va être le premier pays à mettre en place une réglementation favorable à l’usage de véhicule autonome. Les premières utilisations se feront à travers des flottes de service de mobilité en 2019 puis s’étendront au véhicule personnel en 2021. Pour ce faire, Volvo a d’ores et déjà annoncé en novembre dernier qu’il allait fournir 24 000 XC90 dotés de technologie de conduite autonome à Uber entre 2019 et 2021. Les volumes de vente aux Etats-Unis devraient atteindre 7,4 millions d'unités par an en 2040, prévoit IHS.
De nombreux services de mobilité existent déjà en Chine et la réglementation est en cours d’évolution pour favoriser les essais et le déploiement de véhicules autonomes qui devraient y représenter 14,5 millions de ventes en 2040, prévoit IHS.
L’Europe est plus frileuse avec des réglementations qui sont aujourd’hui un obstacle au déploiement. A terme, ce seront surtout les véhicules premium à usage individuel qui devraient dominer le marché du véhicule autonome, davantage que les flottes partagées dans cette région où le volume atteindra 5,5 millions d’unités en 2040.

Xavier Champagne

(*) Les 5 niveaux d'automatisation du véhicule autonome : 

• Niveau 1 : "Hands on", (avec les mains) aides à la conduite sous surveillance du conducteur.
• Niveau 2  "Hands on" ou "Hands off" : (avec ou sans les mains) conduite automatisée sous surveillance du conducteur.
• Niveau 3 "Eyes off" : (sans surveillance visuelle) conduite automatisée dans des situations définies sans surveillance du conducteur, avec reprise en main requise par le conducteur en cas de demande du système.
• Niveau 4 "Eyes off, Hands off" ou "Mind Off" : (sans intervention humaine) conduite automatisée dans des situations définies sans surveillance du conducteur et sans besoin de reprise en main.
• Niveau 5 "Driverless" : conduite automatisée sans conducteur

 

Partagez cet article :

Réactions

La personne qui a pondu cela sait-elle ce qu'elle va manger á midi ?
;0)
Lucos, Le vendredi 05 janvier 2018

Ce n'est pas grave. Le plus important pour ces cabinets est d'avoir des "clients" qui y croient et financent leurs études. Je vous conseille la consultation du site de ce cabinet. On se sent tout petit !
JM, Le vendredi 05 janvier 2018

Bof ! Je pense qu'en 2040, je ne serai plus de ce monde...
Quand les poules auront des dents, les renards auront des tenailles ;-)
clerion, Le vendredi 05 janvier 2018

En tout cas ça avance et vite,ya interet a etre dans le train ......
alain boise, Le vendredi 05 janvier 2018

Une prévision est toujours fausse, l'important est de se tromper moins que ses concurents
Didier RECORD, Le vendredi 05 janvier 2018

Ca c'est vrai aussi. Qui est prêt à prévoir la production Tesla en 2018 ?
JM, Le vendredi 05 janvier 2018

Au fait JM c'en est ou la prod de la 3?toujours dans la M...e,ou comment vendre une caisse à 30000€ sachant que la batterie est vendue 40000€
Walt else comme dit l'idole de ma Femme
alain boise, Le vendredi 05 janvier 2018

Les riches rigolent des querelles des pauvres qui les regardent la langue pendue!
Un petit riche en Tesla croise un gros riche et lui dit: je viens de changer ma batterie et voyez-vous c'est quand même cher 45.000 euros et le gros riche de lui dire au volant de sa Bugatti, ah mon pauvre ami je vient de changer mes pneus et jantes plus la révision et j'ai payé la même chose !!!
Jo Duchene, Le vendredi 05 janvier 2018

Cher Jo avez vous les chiffres de vente Tesla et Bugatti en France 2016,poussière, ou confettis ?
alain boise, Le vendredi 05 janvier 2018



La 2e édition des Organigrammes des Constructeurs Automobiles est parue
Le groupe LG Automobiles allie performance commerciale et forte rentabilité en 2017



Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017