Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Offres commerciales

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Réseaux - 19/05/2017

Gestion des appels : Business Lead lève 0,6 million d’euros pour financer son déploiement commercial

La start-up toulousaine Business Lead a développé un logiciel de gestion des appels entrants pour optimiser l’activité atelier. Elle vient de lever 0,6 million d’euros auprès d’un fonds d’investissement, une somme qui lui a permis de recruter 5 commerciaux.

Nous avions rencontré Yannick Fauchille, associé fondateur de Business Lead, sur le Salon Equip’Auto de 2015. La start-up avait déjà quelques gros clients à son actif (Maurel, Peyrot, Faurie, Dugardin...) et  comptait une centaine de points de vente équipée de son logiciel de gestion des appels entrants. Aujourd’hui, elle en compte de l’ordre de 170 (avec de nouveaux clients prestigieux comme BMW Pelras ou les groupes Suma et Citadelle), "sachant que nous n’avions pas la structure commerciale que nous déployons cette année", explique Yannick Fauchille. En effet, d’ici la fin de l’année, Business Lead comptera 5 commerciaux terrain, qui iront présenter l’outil aux concessionnaires dans toute la France. Cet investissement humain est financé par l’apport de 0,6 million d’euros d’un fonds d’investissement toulousain, Autan Participations, devenu actionnaire à 33% de la start-up en janvier dernier.

Se libérer de la dictature du téléphone
L’outil de gestion des appels entrants de Business Lead est un logiciel, en mode SaaS, qui permet à la fois de "se libérer de la dictature du téléphone", en particulier le matin lors de la réception des clients à l’atelier, tout en s’assurant de ne perdre aucun appel : "nous avons constaté qu’environ 30% des appels à l’atelier n’étaient pas décrochés, soit entre 700 et 1 000 appels/mois dans une concession moyenne, sans que les concessionnaires aient les moyens de mesurer cette perte potentiel de business", indique le dirigeant.
Le logiciel joue le rôle de répondeur ultrasophistiqué "mais très simple d’usage pour le client comme le collaborateur", précise-t-il.  Comme 80% des appels proviennent de portables, le logiciel peut adresser un SMS au client indiquant la bonne prise en compte de son appel et lui proposant, grâce à une application spécifique, de choisir un horaire pour être rappelé ou pour prendre rendez-vous. Chaque collaborateur, dont le poste est équipé, est alerté des appels, par SMS ou mail, et dispose d’un module de rappel qui d’un simple clic, compose automatiquement les numéros. L’outil enregistre tous les appels, les messages, avec le nom du client s’il est déjà dans le CRM, indique s’il a bien été rappelé, dans quel délai et par qui, offrant ainsi au directeur de site ou au chef d’atelier un reporting précis (avec les statistiques des appels reçus, rappelés ou non).
Le système est totalement paramétrable : "il peut être programmé pour prendre en charge tous les appels vers l’atelier pendant les périodes de forte activité, il peut renvoyer l’appel sur un autre poste dans la concession ou vers l’atelier d’une autre affaire du groupe", indique le dirigeant.
Il n’est pas nécessaire de changer les numéros de la concession mais il est possible d’en acquérir des spécifiques, attachés à une opération promotionnelle ou un site d’annonces VO pour faire des mesures objectives d’audience.
L’abonnement mensuel à Business Lead s’élève à 300 euros/mois pour un atelier comptant 5 productifs, "soit l'équivalent d'une entrée atelier", et 350 euros/mois si l’on y ajoute les postes des vendeurs VO (hors frais de mise en palce et de formation).
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions


Copyright © 2017 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017