Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Offres commerciales

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d’autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d’actualité d’autoactu.com
envoyer par email
Réseaux - 04/08/2017

Le groupe GCA va reprendre la plaque Toyota-Lexus de Nantes

Le groupe Etoile du Maine, qui vient d'acquérir le groupe Convenant, ne conserve que les sites Mercedes et cède la plaque Toyota-Lexus de Nantes au groupe GCA, qui réaffirme son statut de premier distributeur Toyota de France avec désormais un potentiel de près de 9 500 VN.

A peine rachetées par le groupe Etoile du Maine, le 20 juin dernier, les concessions Toyota et Lexus du groupe Convenant viennent d’être revendues au groupe GCA (David Gaist). L’opération, qui consiste à racheter 100% des parts de l’entreprise Côte Ouest Automobile, devrait être finalisée en septembre après avoir reçue l’aval de l’Autorité de la concurrence.
Le groupe GCA, qui était déjà le premier distributeur Toyota de France, avec 7 500 VN en 2016 vendus sur 21 sites (*), et le deuxième Lexus avec 580 VN, va largement renforcer ses positions avec l’ambition de vendre 1 900 VN de plus pour Toyota et 200 VN pour Lexus, sur Nantes (deux sites), St-Nazaire et Redon (35) pour un chiffre d’affaires de près de 60 millions d’euros supplémentaires. Après cette acquisition, le groupe réalisera alors plus de 10% des ventes des deux marques.  
Ce rachat intervient deux ans après l’acquisition par le groupe GCA de la plaque bordelaise du groupe TTA (4 sites employant 80 personnes et distribuant un volume VN de 1 700 Toyota et 300 Lexus pour un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros).
Le groupe Etoile du Maine ne conserve ainsi du groupe Convenant que les sites Mercedes VP et VI et ne se risque pas dans une diversification avec des marques qu’il ne connaît pas.
Xavier Champagne

(*) Libourne, Mérignac, La Teste de Buc, Bègles, Rennes , Cholet, Angers, Sablé-sur- Sarthe, Le Mans, Alençon, Laval, Mayenne, Argentan, Flers, Lisieux, Caen, Bayeux, Saint-Lô, Cherbourg, Saint- Malo, Granville.

Partagez cet article :

Réactions

je pensais que toys motors etait le 1er distributeur toyota en France.
jurisimo, Le vendredi 04 août 2017

La teste de Buch !
Luc os, Le vendredi 04 août 2017



articles connexes

Le Diesel n’a pas encore dit son dernier mot aux Etats-Unis
Véhicule autonome : petite interférence avec une Jeep Grand Cherokee



Copyright © 2017 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017