Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Offres commerciales

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 13/09/2017

Opel lancera son premier véhicule hybride rechargeable avec le Grandland X

Michael Lohscheller, nouveau CEO d'Opel, a présenté hier en première mondiale au salon de Francfort le Grandland X, véhicule conçu avec PSA, qui sera le premier de sa gamme équipé de la technologie PHEV de PSA.

Depuis la finalisation de l'acquisition d'Opel par PSA le 1er août dernier les équipes travaillent à la réalisation de leur plan de retournement dont les détails devraient être dévoilés mi-novembre. En attendant, la conférence de presse du nouveau CEO d'Opel Michael Lohscheller était la première manifestation officielle depuis l'intégration d'Opel au sein du groupe PSA et Carlos Tavares était là. Après le Crossland X (développé avec le C3 Aircross), le Grandland X (développé avec le 3008) est le deuxième projet qui a été conçu dans le cadre de l'alliance précédente conclue du temps de GM (le troisième étant le prochain Combo en 2018).

Officiellement lancé lors de ce salon, le véhicule sera disponible mi-octobre avec deux motorisations d'origine PSA (une essence, une Diesel). Surtout, il sera le premier de la marque à embarquer la technologie plug-in hybride (PHEV) de PSA a annoncé Michael Lohscheller. Le dirigeant n'a pas donné de date de lancement de cette technologie qui sera commercialisée par PSA à partir de 2019 sur la DS7 Crossback. Avec le Grandland X (4,48 m long), Opel lance son troisième SUV et annonce un équipement au meilleur niveau en termes de fonctionnalités et notamment : régulateur de vitesse automatique avec détection piéton, freinage d’urgence automatique, alerte de somnolence, aide au stationnement avancée et caméra 360°. En France, le prix de départ (essence) sera de 25 600 euros.

Le constructeur présentait également en première mondiale deux déclinaisons de son haut de gamme avec la version allroad du break Insignia, Insignia Country Tourer, et une version sportive de la berline, l'Insignia GSI (version qui ne sera pas disponible en France).
L'occasion pour Carlos Tavares de mettre en avant son implication au sein d'Opel avec la diffusion lors de cette conférence de presse du film d'un essai du véhicule qu'il a fait sur le circuit allemand du Nürburgring (voir la vidéo http://opel-tv-footage.com/). Non sans humour, Carlos Tavares (dans le rôle du pilote) et Michael Lohscheller (dans celui du copilote) se sont prêtés au jeu d'une communication hollywoodienne, montrant à la fois leur complicité, l'engagement sur le terrain de Carlos Tavares qui est bien sûr l'homme qui tient les commandes et montre la voie.
Florence Lagarde

Partagez cet article :

Réactions

Granland = croisement d'un Grand Vitara avec un Land Rover ??
;0)
Lucos, Le mercredi 13 septembre 2017

Non c'est n'habitant du gros land qui fait plus d 2 metres
alain boise, Le mercredi 13 septembre 2017

Tiens aux dernières nouvelles il sera fabriqué en France.
Ceci ne sera pas indifférent au client allemand et c'est moche et imprudent de la part de Monsieur Tavares de dire en public que les allemands d'Opel sont moins productifs que les français.
En cas de vices de fabrication (français) ceci se retournera contre lui et l'image qu'on les allemands des produits français peu fiables.
Je ne présume et ne juge pas jusqu'à nouvel ordre de la qualité et fiabilité de cette série des Grandland X.
Aucun constructeur allemand fera de cadeau à monsieur Tavares mais je le félicite de faire un PHEV pour les allemands.
S'il nous lit et je ne serais surement pas le seul à lui dire, il faut attaquer les constructeurs allemands dans le domaine des garanties.
Une bonne réputation dès le départ et c'est gagné.
Jo Duchene, Le mercredi 13 septembre 2017

Last but not the least !!
Français dépechez-vous d'acheter en Allemagne le Grandland X dès sa sortie, car avec touts les équipements annoncés et ceci pour 25600 euros, le client de Peugeot se fait "Grandland" voler en France avec l'offre d'une 3008 de bas de gamme et scandaleusement sous équipée pour 25900 euros !
Monsieur Tavares arrêtez de vous foutre de la gueule des français et de faire des prix surfaits !
Si le Grandland de base est aussi sous équipé Monsieur Tavares est super cohérent. Félicitations, les gens cohérents j'admire.
Jo Duchene, Le mercredi 13 septembre 2017



La 2e édition des Organigrammes des Constructeurs Automobiles est parue
Le chinois Chery révèle un SUV hybride rechargeable qui sera lancée en Europe



Copyright © 7755 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017