Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Offres commerciales

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 13/09/2017

Imposer la technologie du véhicule électrique est une folie, estime Carlos Tavares

Alors que les annonces des dirigeants politiques contre les véhicules thermiques se multiplient partout dans le monde, le patron de PSA tire la sonnette d’alarme.  "Le monde est fou", dit-il.

"Jusqu’à présent on vivait dans un monde, certes imparfait, mais avec des règlementations neutres vis-à-vis des différentes technologies avec des seuils à respecter sur les différents polluants". Carlos Tavares décrit là une logique qui permettait aux constructeurs de "faire la différence sur une trouvaille technologique, une innovation pour atteindre ces seuils pour le coût le plus bas et l’efficacité la plus forte".
Or, depuis 2 ans, dans le sillage du "Dieselgate" les gouvernements ont pris des positions de plus en plus radicales qui changent la nature des réglementations. "On est en train d’évoluer vers un monde où on nous instruit d’aller dans la direction du véhicule électrique", a dit Carlos Tavares.
Si la feuille de route de PSA qui prévoit que 50% de la gamme sera électrifiée en 2020 et 80% en 2023 montre qu’il n’a pas d’état d’âme en tant que dirigeant, il s’en inquiète "en tant que citoyen" : "Qui traite la question de la mobilité propre dans sa globalité ? Comment est-ce que nous allons produire plus d’énergie électrique propre ? Comment faire pour que l’empreinte carbone de fabrication d’une batterie du véhicule électrique ne soit pas un désastre écologique ? Comment faire en sorte que le recyclage d’une batterie ne soit pas un désastre écologique ? Comment trouver suffisamment de matière première rare pour faire les cellules et les chimies des batteries dans la durée ? Qui aujourd’hui est en train de se poser la question de manière suffisamment large d’un point de vue sociétale pour tenir compte de l’ensemble de ces paramètres ?"
La réponse de PSA à ces questions ? "Je ne vous la donne pas parce qu’en tant que constructeur automobile je ne suis pas un acteur crédible", nous a répondu Carlos Tavares. "Mon avis est absolument inaudible", a-t-il déploré.
Cet emballement mondial contre les motorisations thermiques et la suspicion sur l’ensemble de l’industrie automobile vont se retourner contre les citoyens estime Carlos Tavares qui résume ainsi sa pensée : "We are clean, the world is crazy, and it’s going to backfire on the citizen".
"Toute cette agitation, tout ce chaos, va se retourner contre nous parce que nous aurons pris de mauvaises décisions dans des contextes émotionnels, pas suffisamment réfléchies et pas avec suffisamment de recul", a dit le patron de PSA. "Le fait qu’on nous donne l’instruction d’aller dans une direction qui est un choix technologique qui appartient aux autorités c’est un gros tournant". "Je ne voudrais pas que dans 30 ans on ait découvert les uns et les autres quelque chose qui n’est pas aussi beau que ça en a l’air sur le recyclage des batteries, l’utilisation des matières rares de la planète, sur les émissions électromagnétiques de la batterie en situation de recharge", a-t-il ajouté.
Outre d’éventuelles conséquences sanitaires qui ne sont pas prises en compte, il y aura également en Europe des conséquences économiques à l’arrêt des véhicules thermiques.
"Pendant un siècle les Chinois ont couru après le moteur à combustion interne en versant des royalties à l’occident. Là, ils ont trouvé le point de rupture et maintenant ils prennent le lead sur le véhicule électrique qui est le symétrique pour le prochain siècle de ce qu’ils ont vécu au cours du précédent", a dit Carlos Tavares.
Florence Lagarde

Partagez cet article :

Réactions

ENFIN une voix s'élève et qu'elle voix!celle d'un capitaine d'industrie les yeux fixés sur l'avenir.
Ce n'est pas faute ici dans ces colonnes d'avoir tiré la sonnette d'alarme en tant que citoyen et marchand d'autos .
C'est du lourd cette déclaration ,il est encore temps d'arrêter le génocide automobile orchestré par des groupuscules (EELV et greenpeace ) qui roulent pour les Chinois comme la cinquième colonne en 40 .
Oui les questions restent sans réponses ,cout du recyclage,fourniture des matières premieres( exclusivement Chinoise),idees loufoques ou la France abandonnerait son electricité collective(EDF)pour favoriser au travers de subventions(impots)une production aléatoire et individuelle(coûteuse et réservé aux revenus élevés) et oû apres avoir rechargé son VE sur le reseau on ré basculerait la puissance de sa batterie sur le même réseau(non mais allo quoi!).
Tout ceux ici qui ont approché le VE savent que la durée de vie dépend du nombre de cycles de recharges et qu'il n'y aura jamais de VO VE de plus de dix ans(moins pour le Plomb mais recyclable).
Maintenant le problème de la production decarbonnée comme le souligne M Tavares est primordiale pour lutter contre le rechauffement,c'est l'heure des choix doit on continuer à depenser plus de 8 Miliards par an (prise sur nos factures elec,regardez c'est marqué CSPE ,made in Jospin,merci)pour alimenter des margoulins étrangers gavés de subventions dans le solaire et l'éolien.
J'ai traversé le Lucosland cet été(plaine de la Beauce)sur l'autoroute un margoulin avait écrit en gros sur le mur de sa ferme ici gråce a mes 6 éoliennes j'alimente 35000 foyers sic,sauf que tout etait a l'arrêt ,une semaine apres retour dans l'autre sens et toujours a l'arrêt.....mdr.
L'autre probleme que souligne souvent ici Bruno c'est le temps de recharge je me déplace souvent en Prius rechargable(plug in pour la rédaction et les cadres du sixieme)et je peste a recharger une voire deux fois par jour ,jevous parle pas des jours de pluie......
Voila excusez moi d'être si long mais ça fait du bien de voir un homme de la valeur de M Tavares oser dire non on va dans le mur,respect......
alain boise, Le mercredi 13 septembre 2017

Merci M mme Lagarde ,continuez c'est super le boulot que vous faites,j'espère quecet article và declencher des réactions.
PS bravo à notre futur Pelé (M'Bap)
alain boise, Le mercredi 13 septembre 2017

Je n’osais espérer qu’il y ait encore des personnes qui aient le courage d’exprimer les vérités sur les catastrophes vers lesquels les politiques nous mènent. Le problème étant aujourd’hui mondial, et les peuples volontairement désinformés des réalités, au nom d’idéaux inaccessibles inculqués par les lobbyistes sectaires, scientifiquement et techniquement incultes. Ils ont aujourd’hui réussi à faire basculer l’opinion publique, qui considère maintenant leur position comme la « vérité ».
Grand coup de chapeau à Carlos Tavares !!!
Le pire est que tous les secteurs économiques sont dévoyés aux sacro-saints noms de « l’écologie », « du réchauffement climatique » (Je n’en pense pas moins…), et j’en passe. La science et la technique n’ont plus leurs mots à dire. Les « gourous » ont pris le pouvoir. Carlos risque la lapidation et le bucher par l’inquisition.
Le rat des champs, Le mercredi 13 septembre 2017

Reste quand même une échappatoire intéressante mais qui n'intéresse personne : le moteur à hydrogène. BMW le teste et l'utilise depuis 1973 (à vue de nez) et cela marche parfaitement.
Mais c'est sans doute trop simple.
pierre aimar, Le mercredi 13 septembre 2017

@Pierre : et l'hydrogène vous le fabriquez comment ???
BMW le fait à coup de centrales à charbon...
Faites un peu le bilan global.
Frédéric, Le mercredi 13 septembre 2017

Le pouvoir doit revenir à l'académie des sciences et non plus aux militants incultes c'est tout.
alain boise, Le mercredi 13 septembre 2017

Excellent Carlos Tavares !
Je le répète à l'envi, le VE est, et doit rester, le 2ème ou 3ème véhicule du foyer pour un usage urbain exclusivement.
Pour répondre à Pierre : non, les constructeurs ne se précipitent pas vers l'H2 parce que justement c'est très compliqué.
Enormément d'obstacles à résoudre : "fabriquer" l'hydrogène, aujourd'hui, réclame une quantité d'électricité - tiens donc - très élevée. D'aucuns vous diront qu'il est ridicule de transformer de l'électricité en H2 pour que le moteur à H2 le transforme en électricité via sa PAC. Ces même "d'aucuns" vous diront qu'il est plus malin d'utiliser cette électricité "tout de suite".
Autre obstacle : les réservoirs et faire le plein sans se faire tout péter à la tronche ; et créer un réseau de distribution ou chaque station n'est pas une bombe atomique en veille.
Mais peut-être que nos ingénieurs trouveront un moyen fiable et sûr de cramer l'H2 directement sans passer par l'électricité.
En tout cas, et là je vous donne raison, c'est une filière qu'il ne faut surtout pas abandonner, au contraire.
Bruno HAAS, Le mercredi 13 septembre 2017

Le "poète" a dit la vérité … Pas beaucoup de doute qu’il ne soit exécuté (d’un point de vue médiatique).

Effectivement des déclarations courageuses (car à contre courant) pour les questions soulevées (qui fâchent terriblement) et qui ne sont pas traitées du tout par les chantres des énergies « douces »( en tous cas prétendument) … Sans doute un écho indirect, également, suite aux déclarations chinoises se proposant d’interdire les véhicules à motorisation essence pour 2040 … Le petit rappel sur les conséquences économiques pour l'Europe est bienvenu aussi ...

« Il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre » …
Et donc hélas il ne se passera probablement pas grand-chose … Pas une raison pour se taire … Bravo à Monsieur TAVARES de faire de la résistance …

Le tout électrique est un non-sens pour toutes les raisons tellement bien décrites par le patron de PSA … Cela ne peut aboutir qu’à une impasse … Promouvoir EXAGÉRÉMENT les motorisations le Diesel, en France, fût une erreur … Pas la peine de répéter ce type de scénario…

Se souvenir, également, que les terres qui sont qualifiées de rares résident, essentiellement, sur le sol chinois …

Comme quelques autres internautes, j’ai souvent écrit qu’il n’y avait pas UNE solution mais des solutions pour réduire le plus, efficacement, possible la pollution liée à la mobilité automobile (qui ne représente que 15 à 20% du sujet, il faut le rappeler) sans négliger aucune possibilité offerte par chaque mode d'énergie selon l’usage qui en est fait … Dans l'état actuel des choses bien sûr ...
ADEAIRIX, Le mercredi 13 septembre 2017

Enfin ! Enfin, la vérité. Le VE est un excellent détecteur de la faculté de mentir. On devrait faire PAYER aux dirigeants politiques les énormités mensongères, démagogiques et scandaleuses qu'ils ont osé proférer sur le VE, et les dégâts qu'ils ont déjà causés à l'environnement comme aux finances publiques. Ce que C Tavares a l'intelligence et le courage de dire était depuis longtemps (au moins dix ans) écrit dans l'usine nouvelle. Décidément, MM. Ghosn et Tavares auraient eu du mal à continuer à travailler ensemble (rappel 2010, Ghosn : en 2020, VE = 10% prod mondiale).
Pierre l'Alpin, Le mercredi 13 septembre 2017

La trajectoire pour atteindre 2040 n'est pas évidente en effet.
Il faut une voiture:
- profitable ==> production de masse et batterie raisonnable
- non subventionnée ==> production de masse et batterie raisonnable
- abordable/compétitive ==> production de masse et batterie raisonnable
- commode sur longs trajets également ==> très grosse batterie et charge ultra rapide
- dont l'impact en cycle de vie soit optimisé ==> petite batterie et charge résidentielle demand response
- dont la source d'énergie est renouvelable ==> pas de charge ultra rapide, mais charge résidentielle demand response
- minimisant l'impact sur la production de pointe et le réseau électrique ==> pas de charge ultra rapide, mais charge résidentielle demand response

C'est un problème largement sur-contraint, et donc en principe insoluble...

Sauf en segmentant le pb en deux sous problèmes par une approche modulaire.

- Un module de transport (VE ou VUL) avec 20 à 60 kWh de batterie selon le segment et les usages, couvrant 98% des trajets. Charge résidentielle, impact carbone limité au minimum.Gamme: du VE low cost au VE premium autonome.
- Un module d'énergie, attelé à la demande au véhicule, avec une source d'énergie batterie, thermique ou H2 selon les évolution technologiques, l'infrastructure et les usages.

Si on reprend la liste ci-dessus, on satisfait sans peine la totalité des contraintes.
Voir www.eptender.com et les réseaux sociaux pour plus d'infos sur l'avancement de nos travaux.

Finalement on pourrait ainsi réconcilier les contraires.

Jean-Baptiste Segard, Le mercredi 13 septembre 2017

Je ne comprenais pas pourquoi aucun constructeur ne s'exprimait sur le véhicule électrique qui est dépassé en matière de technologie dite "propre". En effet de par sa conception , batteries, energie nécessaire ...d'autres technologies semblent tout aussi appropriées que l'électrique (l'hydrogène par exemple. Les pouvoirs politiques se sont déjà "planté" en voulant imposer le GPL, ne pourraient-ils pas laisser un peu de libertés aux constructeurs pour améliorer la "propreté" de leus véhicules. En deuxième point pourquoi évoque t-on toujours les automobiles? N'y a t-il pas à faire avec les véhicules utilitaires et les poids lourds?
Stéphane Cheminade
Stéphane Cheminade, Le mercredi 13 septembre 2017

Carlos Tavares : une dénonciation bienvenue de la démesure (hùbris, ὕβρις) des hommes - + de nombreuses femmes, suivez mon regard - politiques qui se croient autorisé(e)s à "dire la science", ou la technique, ou la philo, l'Histoire, etc.
Or, le fait de se trouver au pouvoir n'a jamais impliqué la faculté de connaître la vérité mieux que les autres ; surtout depuis le début des années 80. On ne décide pas de la vérité, on la recherche et on la respecte. Espérons que la génération actuelle sera un peu moins sûre d'elle, et un peu moins TOXIQUE (/ VE ou autres sujets). Merci à ce Carlos là.
Pierre Nalin, Le mercredi 13 septembre 2017

Ohé les hommes allez sur le site de M Segard ,avec la remorque pour emmener la batterie de secours sur la Zoé,comme en 40 pour l'exode.
Allez je crois que c'est le jour de raconter ma petite histoire de l'été pour détendre (oû pas)
Nous avons emmenés un copain jardinier a la ville de Paris a la pêche cet été et son histoire est savoureuse(il est en retraite en septembre pour les balances)
Depuis la prise de pouvoir par les ecolos a la Mairie de Paris ils cherchent par tous les moyens de limiter les émissions polluantes ce qui peut paraître vertueux au premier abord.
Donc ils ont décidés de se séparer de leurs outils thermiques(tronçonneuse,taille haie,tondeuse,etc etc pour les remplacer par des machines a batteries,bien.
Sauf que lendemain a la prise de travail (7 heures) le témoin de charge des dizaines de batteries étaient encore Orange a cause la charge lente et le chef a dit on ne peut les utiliser que lorsque c'est vert, bien chef on repart à la machine à café (gratuite),depart chantiers 9h avert batteries vertes.
Probleme apres le repas et qq heures de travail ,batteries à plat,bon on fait quoi,retour à la base pour debrieffer comme ils disent au sixieme.
Décision est prise le lendemain de commander batterie et chargeurs supplémentaires pour travailler qq heures,je vous raconte pas le cout(600€) la batterie,je suppose que le commercial de chez S..l doit être encore aux Seychelles,bienvenu dans le monde des Bisounours ecolos avec les sous des autres
alain boise, Le mercredi 13 septembre 2017

Le plus gros souci avec les VE ...c'est de lire autant de bêtises, de fake et d'inexactitudes...pour ne pas utiliser un autre mot !
Il faudrait avant tout que tout le monde se calme surtout que ce soit les politiques ou sur Autoactu.
Le débat n'en sera que meilleur...
;0)
Lucos, Le mercredi 13 septembre 2017

Pourriez vous expliquer cela a M Tavares prof,la pas l'air d'accord avec vous,développez svp
alazin boise, Le mercredi 13 septembre 2017

Et en clair, cher Lucos, ça veut dire quoi ?
Approuvez-vous les dires de M. Tavares ou les rejetez-vous ?
Bruno HAAS, Le mercredi 13 septembre 2017

En tout cas belle journée ça pleuvait comm a gravelottes,ça vient de très haut et ça rassure tout n'est pas perdu,c'était mon 18 juin aujourd'hui, je vais imprimer la déclaration de CT pour l'afficher au dessus du bar
alain boise, Le mercredi 13 septembre 2017

Je m’efforce de lire tout ce qui s'écrit sur le sujet (je ne fais que ça à longueur de journée) et j'ai accès à beaucoup de documentation sur le net et autres et je donne raison à tous y inclus Monsieur Tavares !
Tous détiennent des arguments valables mais le principe de réalité du monde industriel et non seulement est là et les égoïsmes des peuples aussi, des états et des gouvernements des états également, et ceux-ci vont continuer de prévaloir!
Jusqu'à nouvelle ordre tout le commerce mondial est basé sur le pétrole et ce n'est pas prêt de changer.
Des gouvernements et des nations prennent des options qui ne sont pas les nôtres, erronées ou pas selon nous et certains de nos industriels comme c'est le cas de Monsieur Tavares.
Monsieur Tavares a 100% raison s'il devient un constructeur qui ne vend ses produits qu'en France, et a contrario et comme nous sommes dans une démocratie occidentale et à économie mondialisé, Monsieur Tavares ne peut rien contre le désir et le vrai achat des français d'autres produits automobiles que les siens et plus écolos ou pas que les siens.
Du fait de la position plus mondialisé de son concurrent national le groupe Renault-Nissan et de la stratégie industrielle qui mène Carlos Goshn, je fais le pari que celui-ci n'a pas la même opinion que lui sur beaucoup de points sur son discours.
Carlos Goshn a déjà gagné et son VE est tout juste rentable mais est rentable. Voire ses rentes de situation du fait de la location des batteries de sa ZOE.
C.Tavares a raison de le tacler indirectement car M. Goshn se trouve aujourd'hui avec 100.000 ZOE obsolètes et invendables, il pollue de ce fait et jamais ne parle de recyclage.
Il est urgent que nos gouvernements parlent de recyclage et mettent en place un filière avec la réglementation qui va avec.
Par contre M.Tavares est dans un discours de défensive car il n'a pas le produit qui ce dessine nettement sur l'offre internationale (et sur lequel beaucoup de ses concurents travaillent) qu'est la technologie intermédiaire vers le VE (avec toutes ses contradictions) à savoir le véhicule themique-hybride rechargeable et qui permets de rouler dans les centres ville des grandes capitales en mode VE.!
Monsieur Tavares est a mon avis coupable d'inaction, alors qu'il a le savoir faire en ingénierie pour faire ce type de véhicule, étrangement il n'en parle jamais, et au Salon de Francfort le Citroën DS Crossback hybride n'est pas là et quel vitrine technologique, à en croire ce qu'il nous a été annoncé. Dommage !!
Comme j'ai dit plus haut le monde de l'industrie automobile avec son agressivité découplé par les scandales (ou pas) du diesel ne va l'attendre et Toyota n'a jamais attendu aucun de ses concurents pour continuer dans sa lancée sur une technologie ou il vend des millions dans le monde et de plus en plus plébiscité qu'est le véhicule hybride!
Concernant la technologies des batteries le NimH à prouvé sa solidité et sa fiabilité depuis plus de vingt ans dans les Prius et elles sont des millions à circuler dans le monde!
L'excuse que la technologie hybride coute une fortune aux constructeurs est une ineptie scandaleuse...venant de "paresseux" et PDG dans l'automobile qui cherchent seulement à faire du "financier" et à engraisser des actionnaires !
Le monde fabriquera encore longtemps le l'électricité avec du pétrole et du charbon et les prises électriques qui vont avec et puisse la France devenir le pays le plus "clean" de la terre, rien n'y fera. Le VE est le véhicule le plus insidieux que Tesla a crée et ils sont là en Amérique 330 millions de consommateurs. Ils n’ont rien à faire de notre vieille Europe et de nos errements.
Beaucoup ont raison le véhicule automobile compte pour peu dans le réchauffement climatique global. Arrêtons de nous regarder le nombril.
Jo Duchene, Le mercredi 13 septembre 2017

Question ,combien coûte le recyclage d'une batterie (hormis le plomb)?
Est ce possible?
Que fait on des résidus?
alain boise, Le mercredi 13 septembre 2017

Ce que dans certains pays est envisagé est d'utiliser les vieilles batteries pour récupérer l'électricité des éoliennes et même sur d'autres usages industrielles ou privés.
Pour l'instant le groupe Renault estime que ces vieilles ZOE sont vendables .
D'après mes lectures et contrairement à beaucoup qui ne sont pas informés de grosses sociétés françaises travaillent déjà sur des technologies en faveur des VE.
Ciitons Faurecia, Plastique Omnium et le CEA.
Sans chercher à accable Monsieur Tavares (qui a sa logique et stratégie propre et qu'il ne dévoile pas au fond) je le trouve injuste d'oublier les industriels français du secteur et de la filière électrique.
Jo Duchene, Le mercredi 13 septembre 2017

Euh l'objectif du patron de Psa n'etait assurement pas de faire une revue de la filière VE ...
Certes pas d'hybride rechargeable dans le catalogue de PSA aujourd'hui. ...encore 2 ans (putain) ...de surcroît il n'est pas etabli que le produit sera aussi abouti que votre fournisseur habituel... N'empêche toutes les questions soulevées par le fameux PDG ne connaissent véritablement de réponses appropriées ... il faut au
moins lui rendre grâce pour cela ....
ADEAIRIX, Le mercredi 13 septembre 2017

Beaucoup, beaucoup d'idées reçues et de fausses informations ds tout ses messages.

Il existe déjà une filière de recyclage des batteries et Renault Nissan ont déjà prévue la fin de vie des batterie recyclées à plus de 95%. Des vidéos explicites existent. Arrêtez le VE bashing... c'est ridicule.

Pour ma part, je roule en VE (2 véhicules) depuis 2 ans pour les courts et les longs trajets et c un vrai bonheur.

Aujourd'hui la solution de mobilité repose sur différentes techno comme le VE, l'hybride et l'hybride rechargeable. Vous savez tous que dans les 20 ans à venir c'est le VE qui emportera la partie.

Concernant les batteries, les techno vont évoluer avec des batteries au graphène qui résoudrait bien des pb.

La production électrique nécessaire à la mobilité VE passe par l'énergie renouvelable de centrale éolienne ou solaire.

Enfin vous parlez de réchauffement climatique. Moi je vous parle de la réalité quotidienne de la région parisienne ou les maladies respiratoires explosent. Rouler en ville sans sentir ses put... de pot d'échappement est un rêve à portée de main.

Mes enfants le savent. Dans 10 ou 20 ans ils pourront dire : "Nous on..."
BOISONS UN PEU..., Le mercredi 13 septembre 2017

Je ne parle pas de Tavarès qui a évidemment raison mais de beaucoup de commentaires ici qui ne valent rien et gâchant d'autres commentaires intéressants.
Lucos, Le mercredi 13 septembre 2017

Parlez nous des batteries au graphene Boisons un peu et des centrales solaires aujourd'hui par exemple,Z'etes parti en vacances en VE ,racontez nous,savez vous qu'il existe des autos GPL qui n'ont pas de p .... De pots d'échappement comme vous dites,parlez nous de votre autonomie à 4 à bord dans les bouchons de nuit l'hiver,soyez franc
alain boise, Le mercredi 13 septembre 2017

Beaucoup, beaucoup d'idées reçues et de fausses informations ds tout ses messages.

Il existe déjà une filière de recyclage des batteries et Renault Nissan ont déjà prévue la fin de vie des batterie recyclées à plus de 95%. Des vidéos explicites existent. Arrêtez le VE bashing... c'est ridicule.

Pour ma part, je roule en VE (2 véhicules) depuis 2 ans pour les courts et les longs trajets et c un vrai bonheur.

Aujourd'hui la solution de mobilité repose sur différentes techno comme le VE, l'hybride et l'hybride rechargeable. Vous savez tous que dans les 20 ans à venir c'est le VE qui emportera la partie.

Concernant les batteries, les techno vont évoluer avec des batteries au graphène qui résoudrait bien des pb.

La production électrique nécessaire à la mobilité VE passe par l'énergie renouvelable de centrale éolienne ou solaire.

Enfin vous parlez de réchauffement climatique. Moi je vous parle de la réalité quotidienne de la région parisienne ou les maladies respiratoires explosent. Rouler en ville sans sentir ses put... de pot d'échappement est un rêve à portée de main.

Mes enfants le savent. Dans 10 ou 20 ans ils pourront dire : "Nous on..."
BOISONS UN PEU..., Le mercredi 13 septembre 2017

Développez prof svp et pas dans l'insulte du racisme ou je ne sais quel travers à la Bedos,parlez nous d'autonomie,des terres rares,du coût du recyclage,de la durée de vie du VE,du prix de la location de la batterie (5000€)de la chienlit de recharger tous les soirs, e l'absence de soleil l'hiver, de l'absence de vent même chez vous les jours d'anticyclone, de la déperdition de la recharge magnétique, vous pourriez tellement nous apporter la lumière comme votre papa le faisait.
alain boise, Le mercredi 13 septembre 2017


- Ce que dit Mr Tavares est intéressant, mais ne tient pas compte des progrès technologiques sur les batteries, je n'ai rien lu sur le sujet.
- Sur la production électrique Idem,
- Quand on parle de véhicule propulsé à l'électrique, les technologies de recharge via Hydrogène par exemple ne me semble pas exclus
. Mr Gohsn et autre précurseurs sur les VE n'ont me semble-t-il, jamais poussé pour avoir 100% des véhicules produits en VE




G, Le mercredi 13 septembre 2017

Lucos se défile et Alain a sacrément raison...et il serait bienvenu que M.Boisons s'explique même s'il a raison en partie et sous certaines conditions...le VE peut sers très bien...surtout à la ménagère riche américaine qui a au moins deux véhicules thermique dans son garage plus un VE pour aller de son condo au mall faire des courses et dire je n'ai pas mis les pieds dans une pompe depuis trois ans.
280.000 Leaf se sont écoulés comme çà ! Au point de vue industriel c'est peanuts ce chiffre et ridicule.
Les constructeurs automobiles sont et dans leur grande cupidité en train de mettre en production encore aujourd'hui du caca VE de faible autonomie.
Tesla et GM feront et font beaucoup mieux en ce moment.
Je pourrais faire exactement comme M.Boissons et me la péter en VE en faisant un large usage des vols d'avion et TGV, plus location, mais je défie M.Boissons de faire un Paris-Lisbonne par la route avec son VE. Des riches portugais ont quand même acheté des Tesla...et voilà des gars intelligents car le Portugal est le pays rêvé pour avoir un VE (l'électricité la bas pourtant est une des plus chères au KW mais des bornes gratuites existent) car jamais plus de 400 km pour aller du nord-sud-est-ouest. Je dirait le même pour tous les petits pays d'Europe.
Néanmoins le VE va gagner assez rapidement dans les pays du nord développé et a cause de cette satané prise électrique disponible partout dans le monde et qui fait le bonheur des riches.
Pas de prise électrique et l'automobiliste est un aveugle sans canne.
Par contre j'ai vu en Espagne des hôtels équipés de super chargeurs Tesla, et alors là..ces satanés de ricains ont encore de l'avance.
Comme la guerre des boutons il va y avoir la guerre des bornes...et les borgnes seront rois !!
Je profite pour dire au passage...eh les allemands vous êtes des nuls en la matière ! Votre came est trop chère et pas fiable et petites garanties merdiques même pour vos VE...nous allons zapper ici en France.
Quand les hybrides-rechargeables feront 2L/100 km (et 4L c'est déjà possible avec un œuf sous le pied), nous roulerons tous encore longtemps en hybride et pas en VE.
Dites bonjour aux enfants de ma part M.Boissons.
Jo Duchene, Le mercredi 13 septembre 2017

Cher Boisons un peu,
Non, le nombre de maladies respiratoires n'explose pas. C'est faux, c'est archi faux. La pollution de l'air dans Paris est moindre qu'il y a 20 ans, bien moindre ! (source : nombreux médecins dans ma famille dont un professeur agrégé en pneumologie et un ORL qui travaille à Paris et en banlieue parisienne depuis plus de 30 ans. J'ai déjà dit ici qu'une équipe de télévision l'avait interviewé récemment pour lui faire dire que le nombre d'asthmatiques avait explosé, ce qu'il a réfuté chiffres à l'appui ; le reportage est passé en coupant le passage où il disait qu'il n'y avait pas l'ombre d'une augmentation de cette maladie !)

Oui le VE a toute sa place dans les villes, mais le bilan carbone d'un VE est similaire à celui d'un véhicule thermique quand on additionne absolument tout, y compris le fuel brûlé par les cargos qui approvisionnent les usines de batteries en terre rare et celui nécessaire à l'acheminement de ces batteries vers les usines d'assemblage des bagnoles.
Il est également indispensable de rappeler que les voitures électriques marchent à l'électricité (hahahahaha) et que cette électricité doit être produite ; on n'a pas encore domestiqué les orages et leurs éclairs. Le bilan carbone de la fabrication de cette électricité doit évidemment entrer dans l'équation.
Se déplacer pollue !
Bruno HAAS, Le mercredi 13 septembre 2017

Enfin je vois Bruno en grande forme!
Jo Duchene, Le mercredi 13 septembre 2017

J'aime ce 13 septembre oû Carlos a mis le feu à Autoactu en employant le mot folie jamais utilisé avant,allez mettons tout sur la table,à cette heure,20 heures production solaire zero,eolien 7% ,le nuc represente 80% de notre production,pour ceux qui me traite de menteur raciste,demeuré ,fils a Le Pen,je vous conseille le site eco 2 mix,c'est gratuit et ca triche pas si demain a 6 heures le vent tombe c'est zero plus zéro tout ça pour 8 Miliards par an ,escrolos.
Oui Bruno ca và mieux la santé en région Parisienne ,reste le probleme du bruit et de la propreté et des bouchons bien sur
alain boise, Le mercredi 13 septembre 2017

D'accord avec notre Breton préféré.
On ne parle pas assez du bruit qui est un véritable poison et le VE est très bien placé à ce sujet.
La saleté de Paris et tous ses rats qui pullulent est un autre sujet qui ne pourra pas être résolu par le VE.
Je me tâte pour remplacer mon Silver Wing Honda par le scooter BMW électrique mais je n'ai pas de prise de courant sur mon parking. Il faudrait que je gare mon scoot à côté de ma péniche (oui, j'habite sur une péniche, nul n'est parfait)
Vive le VE, EN VILLE !
Bruno HAAS, Le mercredi 13 septembre 2017

A relire au calme lladeclaration effrayante de M Tavares concernant l'obligation du VE en Chine et par la même occasion passer par eux car seuls possesseurs de terres rares,c'est un pays qui n'a pas de petrole( nous non plus)encore que notre domaine maritime est un désolés vastes au Monde gråce a nos ancêtres .
Je crois que M Boison nous parlait des batteries au Graphène pleine de promesses mais helas encore au stade des études ,peut être que cette techno nous libérerait dela dépendance Chinoise...whait and see comme ils disent à la rédaction .
Vous nous parlez des rendements des panneaux solaires qui on fait d'énormes progrès ,bon admettons mais le cycle sous nos latitudes est de 12heures de nuit pour 12 h de jour,on ne peut produire que 50% du temps à condition d'avoir un panneau orientable.
Certains me diront on charge la nuit des batteries avec des eoliennes que l'on décharge le jour mais c'est sans compter les rendements et les déperditions et encore si ya du vent,si ya pas on allume des centrales au fuel oû à gaz pour garder la fréquence (50hz en 240V)beau bilan carbone,voila bonnenuitmais ca fait peur ,quel avenir allons nous laisser à nos enfants étouffés par les centrales à charbon Teutonnes Polonaises et Chinoises
alain boise, Le mercredi 13 septembre 2017

Que de commentaires... ds lesquels on sent une certaine agressivité...

Je roule en Model S 85 et l'autonomie à 130 km/h réel est de 300 à 350 km. Si vous roulez un peu moins vite on atteint les 400 km. En ville on dépasse les 400 km d'autonomie tranquillement et on peut même aller au delà des 500.

L'hiver on peut perdre jusqu'à 50 km d'autonomie. Comme vous le savez les super chargers Tesla permettent une recharge de 80% en 30'.

Je vous vois déjà vous déchaîné sur vos claviers : "Mooosieur roule en Model S... il a des pb de riches. Allons plus loin : la Model 3 arrivera en Europe en 2019 et la nouvelle Leaf (40 kw puis 60 kw), l'ampera e et bien d'autres modèles vont arriver avec une autonomie de 300 à 500 km.CEs modèles vont se démocratiser autour de 30 000 €

Le pb ne vient pas des voitures mais des infrastructures de recharge.

Cher ALain, je vous invite à aller voir le site de l'entreprise Graphenano. Et le graphène il y en a partout !

Pour le recyclage je vous invite à voir la video suivante surtout la dernière minute de la video :
https://www.youtube.com/watch?v=4zSWTT0qCzQ

La production électrique va être révolutionné ds les décennies qui viennent avec éoliennes marines, des fermes solaires (existent déjà), n'ayez pas sur du manque de vent car plus ça va aller et plus il va en avoir...

Côté pollution on parle tout le temps du CO2 mais on oublie tout les autres gaz polluants : Nos et compagnie. Nier qu'il y un pb de santé publique est se cacher le soleil avec la main. LEs études ou autres statistiques à la con, je leur préfère la réalité du terrain. Je vous invite à aller voir les enfants ds les écoles maternelles... ou à emprunter le tunnel de la défense 2 fois par jour pdt une semaine puis on en reparle.

Enfin un autre atout de l'électrique : quasiment plus de particule de plaquette de frein en ville car la voiture freine grâce aux système de régénération de la batterie au freinage...

Non mon cher Alain, il n'y a pas d'arrogance.

Je vous lis souvent ds les commentaires d'autoactu et je vous reconnais une certaine pointe d'humour.

Cependant vous râlez et critiquez en permanence... vous êtes le parfait profil de la description que les étrangers font des Français.... Ils râlent !

Alors choisir entre le ciel bleu ou le ciel gris, j'ai choisi même si à Paris (ou en Bretagne) c'est de pire en pire... tiens serais ce du au changement climatique...??

Enfin cher Alain, je ne vous apprends rien en vous disant que la première voiture électrique à passer les 100 km/h était une voiture électrique sur une plage en Belgique fabriquée par Camille Jenatzy... La Jamais Contente ! Il a choisi ce nom car sa femme n'était jamais contente !

Cette voiture vous irait à ravir !

Sans oublier la CGE Tudor de 1942 avec son record de 250 km !

Un jour Alain vous brancherez votre voiture un fois par semaine (ou plus si vous êtes stressé...) (en râlant ! c'était mieux avant !) et vous vous direz : plus besoin d'aller chez Total, j'ai pas les mains qui puent et c'est super pratique, plus besoin de chercher une station ! Et peut être que vous réaliserez que votre résistance au changement est énorme.

Alors je vous laisse méditer à cette pensée : et si l'homme avait développé la voiture électrique depuis 100 ans, ou en serions nous aujourd'hui....

BOISONS ENCORE !, Le jeudi 14 septembre 2017

Lorsque j'ai lu le titre de l'article, je me suis dit que les commentaires seraient nombreux. Et c'est le cas ! Je partage d'ailleurs la plupart des réactions et je me dis que décidément, il me plaît bien Carlos Tavares. C'est assez rare d'avoir quelqu'un d'aussi compétent à un tel poste. J'ose simplement espérer qu'il soit un peu entendu. En tout cas, on ne pourra pas dire qu'il n'aura pas prévenu...!
Je ne vais pas reprendre les commentaires précédents car tout a été déjà dit, mais en résumé OUI au VE mais en ville, et NON toutes les voitures ne pourront pas être seulement électrique ! et laissons le temps de travailler sur les autres pistes comme l'hydrogène, les carburants synthétiques qui ne sont pas encore au point. N'oublions pas que les moteurs thermiques ont déjà fait beaucoup de progrès depuis 20 ans et leur pollution à bien diminuée.
Longue vie à Carlos Tavares.
Emmanuel S., Le jeudi 14 septembre 2017

😏
Emmanuel S. dé BOISONne encore alors ?
En tous cas il synthétise ...le courrier des lecteurs
ADEAIRIX, Le jeudi 14 septembre 2017



Atelier : Saisissez les opportunités !
Le groupe Neubauer reprend BMW-Mini à Plaisir



Copyright © 6249 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017