Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Offres commerciales

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d’autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d’actualité d’autoactu.com
envoyer par email
Equipementiers - 12/10/2017

ZF participe au programme européen Behicle

Le programme européen Behicle entend démontrer qu’un quadricycle lourd répondant à la réglementation L7 peut offrir un excellent niveau de sécurité passive. ZF est le partenaire chargé de la sécurité passive sur ce démonstrateur.

Le programme européen Behiclevise à développer un véhicule électrique offrant un haut niveau de sécurité passive. Ces véhicules électriques légers urbains, des quadricycles répondant à la législation L7. Pour le volet sécurité passive, ZF au projet BEHICLE en tant que partenaire système. Behicleest l'abréviation de "Best in class vehicle", soit meilleur véhicule de sa catégorie, une ambition que réalise ce véhicule électrique à trois places. ZF a largement contribué à cette tâche : les spécialistes de la sécurité ont conçu et équipé le véhicule d'un système innovant de ceinture quatre points ainsi que de nouveaux airbags. ZF a également contribué à la simulation et aux tests. Résultat : le Behicle est le premier véhicule de sa catégorie à avoir été conçu pour obtenir la notation cinq étoiles d'Euro NCAP. Des véhicules comparables de cette catégorie ont obtenu jusqu'ici au maximum deux étoiles. Le Behicle rivalise ainsi avec les meilleurs de la catégorie des microvoitures.

Rappelons que sur le marché à forte croissance de la micro-mobilité, les véhicules électriques urbains de la catégorie L7e, qui développent une puissance maximale de 15 kW et pèsent à vide tout juste 400 kg (sans batterie), sont les plus demandés. Mais les avantages de ces véhicules très légers s'accompagnent de défis dans le domaine de la protection des occupants : aucun modèle de série n'a obtenu jusqu'ici plus de deux étoiles dans le programme Euro NCAP. Pour la Dr Michael Büschner, vice-président et directeur général de la division des systèmes de sécurité de ZF ; "Notre ambition Vision Zéro s'étend aussi à de nouveaux concepts et solutions automobiles, comme le Behicle. En partant de nos compétences pour la protection des occupants dès la phase de développement, nous avons conçu tous les éléments, jusqu'aux points de fixation de la ceinture permettant d'intégrer les spécificités de ce type de véhicule". Ce véhicule se singularise par son siège central et l’absence de montants de porte. Même si la position centrale du conducteur a facilité le travail, ZF a doté la voiture de systèmes innovants de sécurité : ceintures à quatre points, airbags latéraux et airbags rideaux novateurs.

La ceinture de sécurité quatre points est ancrée dans le pavillon et offre une meilleure protection que les systèmes standard à trois points. Deux prétensionneurs de ceinture et limiteurs d'effort de ceinture sont placés dans la zone arrière du toit. De plus, les ceintures sont dotées d’un dispositif dénommé DLT : il s’agit d’un petit élément dans le pêne qui, lors d’une collision, limitent les forces de retenue de la ceinture de telle sorte que le thorax et les épaules des occupants subissent moins de charge que le bassin.

Les airbags latéraux renforcés de ZF offrent un haut niveau de sécurité. Les systèmes de retenue sont logés dans le renfort aluminium de la portière. Par ailleurs, la conception des airbags latéraux tient compte de l'espace supplémentaire entre le conducteur et la porte dû à la position centrale du siège. Enfin les airbags rideaux, complètent la protection offerte. Dans le domaine de la sécurité passive, les produits ZF complètent les systèmes déjà en place sur le véhicule, comme la structure avant ou les portières.
Bertrand Gay

Partagez cet article :

Réactions

Le poids à vide est de 450 kg pour les L7e transport de passagers.
Lucos, Le jeudi 12 octobre 2017

Clérion,
quand on dé enrubé on roule en béhicle ?
;0)
Lucos, Le jeudi 12 octobre 2017

L'article mentionne "le marché à forte croissance de la micro-mobilité" sur lesquels ces L7e sont les plus demandés. La rédaction pourrait-elle préciser les volumes que ce marché représentent en France et en Europe ? Histoire de se faire une idée... (Twizy c'est 3000-4000 ventes par an ?)
Yaa, Le jeudi 12 octobre 2017

Pour y avoir participé, certains construisent sciemment des L7e pour échapper à toutes les normes et réglementations (dont les crash tests) qui s'appliquent aux voitures (catégorie M1 et N1) et qu'ils sont incapables de réaliser industriellement.
Pour faire simple il est facile de construire et d'homologuer un L6 ou L7e sauf que personne n'arrive réaliser le rêve de tout les petits constructeurs et de contourner le règlement depuis des années pour en faire des "vraie" voitures...
Quant au marché, bonne question de Yaa..
;0)
Lucos, Le jeudi 12 octobre 2017

Twizy c'est 3 500 véhicules produits cette année... moitié moins l'année prochaine je pense...
Pour les véhicules sans permis, Aixam, principal acteur, tournait plutôt dans les 15 000 véh/an si mes souvenirs sont bons ! (Ligier/Microcar) faisaient à eux 2 la même chose.
KLiT, Le jeudi 12 octobre 2017



Des autos et motos de collection ce weekend à Drouot
Oleg Son nommé directeur du design de Kia en Chine



Copyright © 9135 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017