Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Analyse - 14/09/2018

Pour séduire l’Amérique, Volkswagen fait la promotion de véhicules électriques de la concurrence

La chronique de Bertrand Rakoto, analyste indépendant dans l’intelligence de marché. Après plusieurs années dans l’automobile, entre autres chez RL Polk, et après avoir eu un cabinet d’analyse en France (D3 intelligence) il est désormais basé aux Etats-Unis où il poursuit son activité depuis Detroit.

Le Dieselgate a des conséquences plutôt inattendues. Aux dires de certains analystes, cette erreur stratégique aurait coûté entre 25 et 38 milliards de dollars au constructeur allemand. Ce montant inclus une condamnation à plus de 14 milliards couvrant une amende de 2,7 milliards, l’allocation de plus de 10 milliards consacrés au rachat des véhicules concernés et un investissement de 2 milliards de dollars dans les véhicules dits à zéro émission.

Pour cette dernière partie, Volkswagen a développé un programme de véhicules électriques dont on devrait voir les premiers modèles sur les routes dès 2020, vraisemblablement commercialisés sous le nom I.D.. La démarche inclus également la promotion des véhicules électriques et le développement d’un réseau de bornes de recharge sous la marque Electrify America.

Une démarche altruiste ?
Le réseau Electrify America a vite inquiété la concurrence. Bien que des normes de prises aient été développées, les constructeurs déploient actuellement des gammes de véhicules électriques dont les technologies diffèrent suffisamment pour que les bornes de recharges ne soient pas toutes compatibles avec l’ensemble des véhicules commercialisés.
Certains exemples ont même été surprenant comme la relative incompatibilité des systèmes développés par l’Alliance Renault Nissan pour les Renault Zoé et Nissan Leaf. En déployant son réseau de rechargement, certains concurrents de Volkswagen ont rapidement craint la mise en place d’un réseau limitant l’accès aux seuls véhicules du groupe allemand. Puisque la normalisation est une arme d’intelligence et de concurrence, la conséquence aurait été simplement que Volkswagen ne déploie un réseau que pour lui-même.
Mais l’offre électrique évolue et se consolide peu à peu. Les perspectives deviennent plus réalistes avec un marché que l’on sait étroit mais existant, du moins tant que les crédits d’impôts et les aides permettent de réduire des écarts de prix encore conséquents.
Dans le même temps, un marché qui mature est un marché qui se concentre d’un point de vue technologique avec des standards qui se démarquent, permettant d’étendre les offres. Malgré tout, les coûts restent conséquents et les constructeurs font de moins en moins de mystère sur le manque de rentabilité de l’offre électrique, une situation largement illustrée par les problèmes de Tesla qui, au-delà de difficultés colossales à transformer la start-up en entreprise industrielle, ne parvient pas à prouver que son modèle économique puisse être un jour rentable. 

La démarche de Volkswagen prend alors une tournure simple : si l’ensemble de l’offre électrique ne prend pas alors Volkswagen sera perdant, comme ses concurrents. Il faut donc déployer un réseau de rechargement, constituer une offre crédible et s’assurer que la clientèle réponde présente. Volkswagen s’est donc lancé dans une campagne de communication pour promouvoir l’automobile électrique et met en avant également les véhicules de ses concurrents !

Un spot publicitaire étonnant
Les Etats-Unis sont connus pour la liberté de la publicité, du moins en ce qui concerne les comparaisons de produits. Volkswagen se lance non pas dans la comparaison mais dans la promotion de tous les produits concurrents, en plus des siens. Il faut dire que l’offre est restreinte et malgré un marché limité, il semble qu’il puisse y avoir de la place pour tout le monde. Cela tend également à prouver que les objectifs respectifs des constructeurs sont eux-mêmes limités à des volumes raisonnables. Ce spot est visible sur YouTube. 

La mise en scène met en avant une Subaru camouflée, marque très appréciée des écologistes américains, pour promouvoir en premier lieu une Chevrolet Bolt, puis l’ensemble de l’offre électrique présente actuellement sur le territoire Nord-Américain. Le message distille plusieurs idées :
- Accélération instantanée (grâce au couple au démarrage) donnant du plaisir de conduite
- Des tarifs devenus abordables
Le spot montre le même conducteur dans les deux voitures, celui de la Bolt étant plus rafraichi que son jumeau. Après une brève accélération, la vidéo se termine avec différents véhicules et en invitant les conducteurs à se brancher, on pourrait dire se mettre en phase, avec le présent. Le fond laisse apparaître une Hyundai Ioniq puis une Chevrolet Bolt, une Volkswagen e-Golf, une BMW i3, une Honda Insight et une Honda Jazz. La dernière image annonce un spot financé par Volkswagen of America.

C’est une démarche audacieuse de la part de Volkswagen qui cherche à prouver sa bonne volonté auprès d’une administration américaine encore marquée par l’affaire de la tricherie et qui reproche surtout à Volkswagen de ne pas vouloir désigner de coupable(s). Pour l’instant seul Oliver Schmidt a été condamné et incarcéré à la prison fédérale de Milan dans le Michigan. Dernièrement un article a parlé de la possible implication de Martin Winterkorn mais rien n’est prouvé pour le moment.
Les américains restent malgré tout enclins à acheter une Volkswagen puisque les parts de marché de la marque ont progressé ces dernières années. En effet, l’arrivée très attendue d’un Tiguan plus grand et surtout de l’Atlas ont permis au constructeur de faire enfin décoller ses parts de marché

Le chemin de la rédemption est long
La route est encore longue pour Volkswagen puisque le procès mené par les actionnaires vient à peine de s’ouvrir. Mais le constructeur ne compte pas ses efforts pour se soumettre aux volontés des autorités américains bien que restant peu volontaire pour livrer les coupables. La culture américaine et la culture allemandes sont décidemment peu miscibles comme l’avait déjà prouvé l’échec de DaimlerChrysler. Il faudra pourtant que les autorités américaines puissent condamner les responsables afin de clore le dossier. En attendant, le groupe semble volontaire pour promouvoir la mobilité électrique. L’agence pour la protection de l’environnement cherche à revisiter les normes de consommation et ce ne sera pas sans impact pour les énergies alternatives malgré une appétence d’une partie de la population pour les véhicules plus frugaux. Volkswagen doit donc conforter le marché à quelques mois du lancement de ses modèles électriques. 
Bertrand Rakoto

Partagez cet article :

Réactions

Une erreur stratégique M Rakoto est ce le bon terme?
En tout cas en Gaule nous avons des bornes partout que nous finançons avec nos impôts locaux,installation,abonnement,entretien,pertes à vide, etc etc et personne se branche dessus.
Rappelez vous ,vous avez trois Logan pour le prix d'une Zoé et on va nulle part avec,ceci n'est que m'on avis et je vous autorise à me contredire.
Évitez les remarques style energie du futur,lâ jamais contente éxiste depuis plus d'un siècle .
alain boise, Le vendredi 14 septembre 2018

Alain est un pauvre comme moi (quoique je n'ai pas besoin de me lever tôt tous les matins pour assurer mon niveau de vie "modeste"..et faire ce qu'il me plaît et surtout observer la comédie humaine et industrielle à travers ma documentation quotidienne et de mes voyages que je finance moi-même)...et c'est là l'énorme handicap d'Alain, car tant qu'il n'aura pas compris qu'il y a dans le monde TROP DE LIQUIDITÉS, il ne peu pas comprendre ou ne pourra pas DECODER l'article de Bertrand Rakoto.
Il fait le constat de voir trop de bornes électriques inutilisées, mais pourquoi çà?
C'est simple, l'argent investi...ne concerne en rien la personne qui a donner l'ordre de faire ce type de travaux...à savoir, de haut en bas de l'administration civil et politique.
Les économistes bidons appellent ça de l'investissement public...quelle bande de nases, ils n'ont pas analysé ce dossier pourri.
L'investissement sur ces bornes électriques dans n'importe quel coin de France étaient déjà d'entrée de jeu une gabegie car obsolètes, au mauvais standard, à la mauvaise gestion future, et mauvaise maintenance etc,etc, et c'est donc inéluctable que cela va être un DÉCHET sur la voie publique.
Comme c'est déjà un déchet les emplacements des bornes Bolloré-Autolib rien que sur la ville de Paris.
Nous commençons par ailleurs à connaitre le sort qui va être réservé à tous les employés de la même structure en faillite de Bolloré et sans que celui-ci n'ai le minimum de honte ou l'intention de le régler proprement.
Concernant le trop de cash flow qui ont des entreprises multinationales du genre VW, la preuve est donné par Bertrand R. que le but de VW est de faire du baratin publicitaire en faveur d'une nouvelle virginité aux US.
C'est "peanuts" concernant leurs capacités financières à bruler du cash.
Regardons de plus près, dans d'autres départements chez VW, le département des camions par exemple, dans ce cas ont met le holà, et on dénonce les copains du métier immédiatement pour ne pas payer des amendes de milliards d'euros (plus de 9 milliards) imposés par Bruxelles à cause d'entente sur les prix dans les poids lourds, car là c'est de la à pure perte, et sans la possibilité de se faire une virginité à bon compte !!
Tous ces IMBECILES (ne mot n'est pas trop fort) de dirigeants de constructeurs auto qui mettent des milliards à sortir et à PRODUIRE des VE déjà obsolètes n'ont pas encore compris qu'ils vont échouer et brulent du cash pour presque rien...à part un ou deux...qui font des réseaux de bornes propriétaires !
Oui MONSIEUR RAKOTO...JE SUIS TOTALEMENT pour des réseaux de bornes propriétaires...et pourquoi cela?
C'est simple, voici un exemple, que tous les nases de constructeurs de VE, y inclus des très riches boites allemandes, et je pense à Mercedes, qui n'ont pas encore compris, à savoir, monsieur Mercedes fait à grands prix surfaits une concurrente de la Tesla et après que le client (forcément riche) ai prix sa voiture dans la concession, c'est DÉMERDE TOI je veux plus te voir une fois que t'as payé!
Éventuellement j'ai un service de conciergerie/dépannage à te faire payer.aussi à grands frais.
Le conducteur MOYEN avec son VE à faible capacité de batterie, dès qu'il part le matin, il a déjà la PEUR AU VENTRE, d'être en panne de batterie s'il y a un imprévu ou un parcours plus long à faire.
Récemment un copain riche, qui vient d'acheter la plus chère des Tesla et avec la batterie de la plus grosse capacité, m'invite à faire un tour pour quelques courses dans la journée, et je lui demande: t'as étudié ton parcours pour ne pas être en panne, et il me rigole au nez en me disant JAMAIS !!
"Je prends mes clefs et j’affiche ou je vais, mon écran me donne toujours une SOLUTION sûre et j'ai l’EXCLUSIVITE des bornes Tesla, c'est gratuit pour moi, et j'ai en plus des bons restos sur place."
"Pas de pannes elles fonctionnent et pas de pauvres sur les emplacements". et il me dit pour m'achever: "Je peux t’emmener déjà jusqu'à Lisbonne sans aucun souci" !
Nous allons ramer et faire attendre avec nos cousins teutons pour de la came à venir électrique déjà obsolète et chère.
Message pour Alain, est-ce qu'il est au courant que son ami Macron a donné en France une mine de charbon à exploiter par une boite allemande et qu'il y a des manifestation à cause de çà...il faut bouger son dérrière pour aller à la manif !!
Jo Duchene, Le vendredi 14 septembre 2018

Un pavé !
saignant !
;0)
Lucos, Le vendredi 14 septembre 2018

Que d'amalgames dans votre réponse cher Jo et bien entendu votre ami Lucos applaudi des deux mains béatement .
Non c'est faux d'affirmer que votre ami qui vient d'acheter une Tesla X peut recharger gratuitement,ceci était valable pour les acheteurs jusqua 2017 maintenant on paye et l'on comprend pourquoi vù les difficultés de Tesla.
Oui c'est vrai que l'on peut faire Paris Lisbone en Tesla en suivant un certain parcours et priant comme vous le signaliez si bien dans ùn de vos commentaires que les bornes soient libres au moment de votre arrivée.
Non je ne suis pas au courant que le Président de lâ République ait donné aux Allemands une autorisation d'exploiter une mine de charbon.
Vous accusez comme d'habitude Bolloré de tous les maux,celui ci avait un contrat en bonne et due forme avec la Mairie de Paris et qq communes de la petite couronne,il a été dénoncé et Mme Hidalgo và preferer payer ( oû son successeur) plutot que négocier.
Toute cette aventure n'est que gabegie oû l'on découvre que le VE est invendable en VO alors on recycle par ci par la.
Je ne peux pas vivre en attendant la Presse du Mercredi chez mon coiffeur ,j'essaye de me construire seul avec mes opinions et à ce que je crois etre le meilleur des Mondes,mon expérience et mon age avancé m'apporte mes convictions.
L'homme ( et lâ Femme) ont toujours voulu s'enrichir depuis la nuit des temps,je reviens d'Italie et je suis effaré des progrès accomplis en 15 ans dans les infrastructures,c'est beau le monde moderne.
Et pour finir c'est bien ici que je vous parlait de ce gus perdu en Bretagne Nord avec sa Tesla en panne sèche .....pourtant il avait tapé la destination sur son écran......lâ vie n'est pas toujours aussi simple qu'assis sur son derriere devant son tube cathodique
Kenavo
alain boise, Le samedi 15 septembre 2018

Faux, les grosses Tesla ne paient toujours pas leur consommation aux superchargeurs et ce ne sera que pour les futures Tesla 3.
Il y beaucoup de superchargeurs Tesla en Espagne et en plus 11 sont déjà installés au Portugal...et on peu y commander une Tesla dans une boutique en bas du "mall" Corte Inglès à Lisbonne (et les riches portugais sont livrés, et en plus la location marche aussi bien pour les riches de passage.
Je vois encore une fois que le monde des riches vous est inconnu.
Pour la mine de charbon de chez nous c'est la chaine Arte qui a vendu la mèche...et y a même fait un reportage sur la manif à la clef...on peut le voir en streaming encore quelques jours sur Arte Info. Silence total sur les médias français, sauf pour les régionales dans les Vosges.
Le gus qui était en rade avec sa Tesla...c'est un nul qui ne regarde pas les forums Tesla et il y en a (nombreux) que son autre chose que de la propagande de la marque. Des gars se sont amusé déjà à se mettre en panne avec des Tesla. Tout a déjà été testé pour faire chier le patron de Tesla. D'ailleurs il perd les pédales.
J'ai par ailleurs et pour savoir un peu plus des infos sur ses prétentions d'aller sur la planète Mars, vu par des scientifiques très sérieux du métier. Musk c'est un gars sérieux et il l'a prouvé avec Space X (La Nasa lui a file énormément de pognon pour ça) et uluberlu au même temps.
Vous avez raison c'est une gabegie monstrueuse les VE (qu'on savait déjà invendables en occasion) et que les allemands s'apprêtent à inonder (quoique cela me fasse rigoler, ce n'est pas fait encore) le marché.
Les gabegies sont multiples, et un exemple, par deux études sérieuses faites prouvent que tous les Uber et semblables vont provoquer plus d'EMBOUTEILLAGES que prévu dans le monde...
Le maire de NY vient de mettre le holà...pas plus de 8000 véhicules Uber dans la ville sont autorisés et salaires dignes pour les chauffeurs !
Bolloré est décidément un nase total.
Jo Duchene, Le samedi 15 septembre 2018

Se construire tout seul sans aide de documentation...c’est un peu risqué non? Le pire c’est une vue à court terme!
Avec toutes les liquidités (des fois à taux negatif) qui circulent dans le monde... n’importe qui peut faire quasi n’importe quoi!
Des gens qui veulent faire la même chose que Tesla et qui investissent des milliards il y en a à peu près trois dans le monde! C’est beucoup et ne comptons pas les contructeurs qui ont pignon sur rue.
Finalement ce n’est pas les constructeurs auto les pires dans leur volontés productivistes à iutrance, mais les US, Russie et Chine qui peuvent mobiliser des armées nationalistes fanatisées à une propagande de leurs semi-dictateurs!

Jo Duchene, Le samedi 15 septembre 2018

Je vous ai déjà dit que la Télé c'est fini pour moi,rappelez vous les lectures que je vous ai conseillées....G Pitron et Jancovici...
Si il fallait compter sur Arte et Mediapart et le coin coin pour connaître leurs vérités, la Presse est infestée et elle ne cherche qu'à vendre des minutes ,du papier ou des images
alain boise, Le samedi 15 septembre 2018



Organigrammes des constructeurs : pour savoir "qui fait quoi ?"
Les effectifs en CQP du Garac en hausse de 53% pour la rentrée 2018



Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017