Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d’autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d’actualité d’autoactu.com
envoyer par email
Marchés - 14/09/2018

Un été en pleine forme pour la moto !

En juillet et août, le marché de la moto a retrouvé des couleurs, avec des progressions de 11,2% et 19,9%, et des volumes comme on n’en avait plus connu depuis 2010 ! Et c’est la catégorie des 125 cm3 qui réalise les plus belles opérations, avec des progressions de 23,3 %et 34%. Avec presque 129 000 immatriculations à la fin du mois d’août, le marché du 2-roues motorisé gagne pour l’instant 8,5%.

Sacré été pour la moto : +11,2% en juillet et +19,9% en août ! Il est vrai que la météo a été largement favorable avec des températures parfois caniculaires sur quasiment toute la France. Des chiffres d’autant plus favorables que juillet et août 2017 étaient déjà en hausse.
Avec 13 184 immatriculations en juillet et 18 625 en août, le marché de la moto retrouve ainsi un niveau qu’il n’avait plus atteint depuis 2010.
Du coup, au cumul des 8 premiers mois de l’année, sa progression est de 8,5%, avec 128 735 immatriculations, contre 118 680 un an plus tôt.

La 125 remonte le courant !
Alors que ses ventes ne cessaient de baisser depuis 2008 et l’apparition de la formation de 7 heures, la catégorie 125 cm3 connaît un certain regain d’intérêt, avec une saison 2018 en progression de 15,3% à la fin du mois d’août : 44 004 immatriculations contre 38 174 un an plus tôt. Maintenant, il faut se souvenir qu’il y à 10 ans, il s’en était immatriculé un peu plus de 86 000 sur la même période : un volume que nous ne retrouverons sans doute jamais.
En juillet, il s’est vendu 7 510 scooters et motos 125, contre 6 090 en juillet 2017 et 6 306 en juillet 2016. On retrouve donc le niveau de 2015 (avant le mic-mac d’Euro 4), où l’on comptait 7 579 immatriculations au mois de juillet.
En août, la progression est encore plus spectaculaire puisqu’elle atteint 34%, avec 5 619 unités contre 4 194 en 2017. Il faut remonter à 2012 pour retrouver un score similaire.
Cette relance du marché de la 125 s’explique d’abord par la faiblesse de ses volumes en 2017, mais aussi par l’arrivée de plusieurs nouveautés majeures, avec d’abord le Yamaha XMax puis, cet été, les nouveaux Piaggio MP3 500 et 350, le nouveau Honda Forza et aussi le nouveau Honda PCX. Si l’on y ajoute des modèles comme le Sym Cruisym ou la Honda CB 125 R, on a évidemment tous les éléments pour que ce marché retrouve des couleurs. D’autant que des marques comme Mash, Orcal ou Brixton animent de leur côté le segment des petites motos au look rétro avec régulièrement de nouvelles versions.
On sait que le marché de la moto est extrêmement sensible à l’effet nouveauté, il est donc logique que l’année soit bonne pour la 125. Ce parc est aujourd’hui important et plutôt vieillissant avec de nombreux scooters mal entretenus. Si ce marché subit un lourd handicap sur le plan de la conquête du fait de la formation de 7 heures, il bénéficie en revanche d’un fort potentiel en matière de renouvellement : sans doute l’explication à cette reprise.
Il faut juste espérer que ces bons chiffres vont pousser les principaux acteurs de ce marché à continuer de proposer des nouveautés. En attendant le développement de versions électriques qui se justifieraient complètement compte tenu des faibles kilométrages moyens réalisés par ces machines.
Côté marques, cet effet nouveauté est très sensible, avec des hausses de 24,8% et 28,6% en juillet et en août pour Piaggio, de 38,7% et 17,1% pour Yamaha, tandis que Honda baissait de 2% en juillet pour se rattraper en août avec +63,3% ! A fin août, elles réalisent à elles trois 58% des ventes de la catégorie.

Piaggio retrouve sa place de leader avec 9 059 unités (+7,8%), devant Honda avec 8 949 unités (+3,2%) et Yamaha avec 7 651 unités (+28,1%). Globalement, au cumul des 8 premiers mois de l’année, tous les acteurs majeurs du marché de la 125 sont en hausse, sauf Kymco (-7,1%).

Les grosses cylindrées vers un record de ventes en 2018 ?
Si les progressions des moyennes et grosses cylindrées est moins spectaculaire sur juillet et août que celles des 125 (+4,2% et +11,2%) les volumes sont en revanche parmi les meilleurs enregistrés depuis 10 ans. Il s’est ainsi immatriculé 11 115 unités en juillet (10 665 en 2017) et 7 565 en août (6 806 en 2017), portant le cumul à 84 731 immatriculations (contre 80 506 fin août 2017), soit + 5,2%.
Si le marché des moyennes et grosses cylindrées se contente de conserver ces 4 000 immatriculations supplémentaires, il terminera 2018 avec 110 000 unités au compteur, soit l’un des quatre meilleurs résultats de son histoire. Et sur la base d’une hausse de 5%, il devrait se vendre un peu plus de 112 000 motos en France en 2018. Sachant que le record est de 121 108 unités, en 2007. Compte tenu des nouveautés qui apparaîtront en fin d’année, ce record pourrait être battu en 2019.

Nous vivons donc l’une des meilleures périodes de l’histoire du marché de la moto. Si l’on s’en tient aux chiffres. Parce que dans les faits, la profession dans son ensemble (constructeurs, réseaux, équipementiers, accessoiristes, …) ne partage pas le même enthousiasme. Paradoxal.
Pour en revenir aux chiffres, l’été a été particulièrement bon pour Harley (+22,1 et +30,2%), Honda (+3,7 et +19%), Kawasaki (+11 et +25,3%), KTM (+18,5% et + 3,6%), d’autres marques comme Yamaha et Triumph perdant un mois et progressant l’autre. Seules deux marques ont enregistré un coup de frein, BMW (-10,3% et -20,8%) et Ducati (-8,4% et -2%). Un résultat à relativiser pour BMW, qui avait réalisé deux très "gros” mois l’été dernier, avec notamment une progression de 94% en août ! Et le constructeur allemand va pouvoir compter sur une belle brochette de nouveautés pour la saison 2019 qui devraient relancer ses ventes et le rapprocher ainsi du leadership du marché des moyennes et grosses cylindrées.
Rappelons que la fin de saison 2017 avait été "contrastée" avec -5,1% (-11,2 et -03%) en septembre, +12,9% (-2 et +23,8%) en octobre, +2,6% (+1,5 et +3,3%) en novembre et -39,9% (-46,4 et -34,7%) en décembre. La saison 2018 devrait donc se terminer en apothéose.
Pascal Litt

Lire le détail des immatriculations Motos neuves par marque en France août 2018

Lire le détail des immatriculations Motos neuves 125 cm3 par marque en France août 2018

Lire le détail des immatriculations Motos neuves + 125 cm3 par marque en France août 2018

Lire le détail des immatriculations Motos neuves 3 roues par marque en France à fin août 2018

Lire le détail des immatricualtions Motos neuves par modèle en France au cumul 8 mois 2018

Lire le détail des immatriculations Motos neuves par marque en France juillet 2018

Lire le détail des immatriculations Motos neuves 125 cm3 par marque en France juillet 2018

Lire le détail des immatriculations Motos neuves + 125 cm3 par marque en France juillet 2018

Lire le détail des immatriculations Motos neuves 3 roues par marque en France à fin juillet 2018

Lire le détail des immatricualtions Motos neuves par modèle en France au cumul 7 mois 2018

Partagez cet article :

Réactions


Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017