Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Réseaux - 07/12/2018

Stéphane Antiglio, président de Parts Holding Europe : "Notre lot est d’être le complément des constructeurs"

Grand témoin du symposium après-vente organisé par Autoactu.com le 22 novembre dernier, Stéphane Antiglio, président de Parts Holding Europe, a répondu aux questions de Florence Lagarde, directrice de la rédaction d'Autoactu.com, et de Jean-Marc Pierret, directeur de la rédaction d'Après-Vente Auto.

Autoactu.com : Le 10 novembre dernier, Parts Holding Europe (*) annonçait avoir pris le contrôle (à 82,5%) du site de vente de pièces Oscaro. Pouvez-vous nous rappeler les raisons qui vont ont poussé à racheter ce site ?

 
Stéphane Antiglio : Malgré la technicité croissante des véhicules on constate que le do-it continue à exister. Or, avec la montée en puissance des opérateurs Internet depuis 2008, notre activité de vente de pièces auprès de cette clientèle de particuliers, à travers la vente au comptoir, a subi une baisse de l’ordre de 7% par an. Oscaro est le leader de ces acteurs Internet. En faisant son acquisition, nous nous positionnons sur le marché de la vente de pièces aux particuliers sans concurrencer notre activité traditionnelle de vente de pièces aux professionnels.
Nous ne sommes pas les premiers. C’est le groupe PSA avec le rachat de Mister Auto qui a été le premier à prendre position sur ce canal de la vente de pièces aux particuliers sur Internet. C’est un canal qui a pris sa place mais dont la croissance est plus limitée qu’attendue.
 
Autoactu.com : L’autre sujet qui vous a occupé cette année, c’est votre tentative d’introduction en Bourse à laquelle vous avez renoncé ?


Stéphane Antiglio : Concernant notre introduction en Bourse, nous n’avons pas renoncé. Simplement, nous l’avons repoussé compte-tenu de la volatilité des marchés financiers comme on peut encore le constater actuellement avec la forte baisse des cours de certains équipementiers, une baisse décorrélée de leurs performances économiques réelles. Même si notre actionnaire Bain Capital est un fonds d’investissement et qu’il a vocation à se retirer à terme, il n’est pas dans l’urgence et dispose des moyens suffisants pour nous aider à poursuivre notre croissance.

Autoactu.com : Quel est l’impact des nouvelles technologies sur votre activité et celle des MRA que vous accompagnez ?

Stéphane Antiglio : Malgré ce qui pouvait se dire il y a une quinzaine d’années, les MRA (ou garagistes indépendants) sont toujours là et nous croyons en leur avenir. Ils ne sont pas concurrents des réseaux constructeurs mais complémentaires, car ils sont présents dans des zones péri-urbaines et rurales que les réparateurs monomarques ne peuvent pas couvrir. Ils apportent de la proximité mais aussi des prix abordables pour des foyers souvent contraints. Nous les accompagnons pour les aider à faire leur mutation technologique et commerciale. L’arrivée des nouvelles technologies et motorisations alternatives se fait à un rythme assez lent sur le parc ancien qu’ils traitent. En revanche, en carrosserie, ils sont confrontés immédiatement aux nouveaux capteurs et caméras déployés sur les modèles récents.
 
Autoactu.com : Avec la prime à la conversion, le gouvernement incite les ménages à faibles revenus à mettre à la casse leur véhicule pour acheter un véhicule récent moins polluant. Est-ce que cela nuit à votre activité et à celle des MRA ?


Stéphane Antiglio : Ce qui est nuisible c’est de financer la destruction de véhicules plutôt que de financer leur bon entretien. La pollution pourrait être atténuée si tous les véhicules étaient entretenus régulièrement. Nous ne comprenons pas pourquoi le gouvernement ne met pas en place une aide, comme une TVA réduite, sur l’entretien courant pour aider les moins favorisés à maintenir leur véhicule en bon état. Avec une TVA réduite, l’Etat pourrait récupérer de la TVA sur les véhicules qui ne sont pas entretenus et sur ceux qui le sont par les "do-iteurs", en incitant les ménages à se rendre dans un garage.
Avec le contrôle technique renforcé sur les émissions en 2019, de nombreux foyers vont être obligés de mettre en conformité leur véhicule. Pour les y aider, la profession a mis en place l’éco-entretien qui vise à traiter les moteurs par des additifs avant d’envisager le remplacement coûteux de la ligne d’échappement.

Autoactu.com : Quels sont les défis auxquels les réparateurs vont être confrontés à l’avenir ?

Stéphane Antiglio : L’obstacle majeur pour les MRA reste l’accès aux données techniques. Avec l’électronique embarquée, le diagnostic à distance, il est tentant pour les constructeurs de s’approprier la clientèle. Pour le moment les réglementations les obligent à communiquer l’information technique mais nous ne sommes jamais rassurés car les obstacles mis en place sont fréquents. Ces freins génèrent des coûts supplémentaires alors que, je le répète, notre lot est d’être le complément des constructeurs pas leur concurrent.

Propos recueillis par Xavier Champagne
 
(*) Avec Bain Capital, son actionnaire à 93%, Parts Holding Europe gère un portefeuille d’activités couvrant la totalité des segments du marché B2B et B2C. Sa division Digital Auto Parts Holding gère le pôle B2C, composée pour l’heure d’Oscaro.

Partagez cet article :

Réactions

Il faut arrêter SVP cette légende des constructeurs qui font tout pour ne pas donner leur documentation technique.
Cette documentation est accessible à tous les MRA (il faut être un professionnel de l'Automobile) sur le portail des constructeurs et au même prix que pour les membres du réseau.
C'est aussi simplement l'application de la loi.
;0)
Lucos, Le vendredi 07 décembre 2018

Pas si simple Lucos,ça traine des pieds.
alain boise, Le vendredi 07 décembre 2018

Au fait est-ce que c'est un "lot" gagnant ou un lot à revendre dès que cela sentira le roussi...ou dépassé, ou en presque en faillite ou autre entourloupe ??
Jo Duchene, Le vendredi 07 décembre 2018



260 groupes référencés dans l'Annuaire des groupes de distribution
Kar Auction Services rachète CarsOnTheWeb



Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017