Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 06/12/2018

L'Allemagne enregistre un troisième mois consécutif de forte baisse

Malgré un nouveau recul de 10% en novembre, le marché allemand reste en positif (+0,4%) et pourrait encore finir en croissance sur l'ensemble de l'année. 

Le marché allemand subit encore le WLTP et un effet de base défavorable. Après l’effondrement du mois de septembre (-30,5%) et la forte baisse d’octobre (-7,4%, soit 20 000 unités de moins), il enregistre un nouveau recul de 9,9% en novembre (soit 30 000 unités de moins). Ce dernier mois se compare toutefois à un mois de novembre 2017 en hausse de 9,5% grâce aux aides à la reprise de vieux Diesel qui avaient été mises en place par les constructeurs à partir de septembre 2017.
Au cumul des 11 mois 2018, le marché reste tout de même en progression (+0,4%). Après le faible mois de décembre 2017 (en recul de 1%), il est encore possible que le marché allemand termine en positif sur l’ensemble de l’année 2018.
L’offre pléthorique de SUV permet de maintenir ce segment à flot, en hausse de 3,3% pour peser 18,8% des ventes. Les berlines du segment C (-12,5%) restent majoritaires (22,6% de parts de marché) mais souffrent, comme celles du segment B (-8,1%, à 14,8% de PDM) et du segment D (-19,6%, à 10,1% de PDM).
Côté motorisation, l’essence perd 12,5% au cours du mois, pesant près de 60% du mix ; le Diesel perd un peu moins, 10%, à 34% du mix ; Les électriques gagnent 40,6%, à près de 1,6% ; et les hybrides gagnent 34,7% (à 4,3% du mix), dont des versions rechargeables qui chutent de 38,5% (à 0,7% du mix).
A noter que le marché de l’occasion enregistre également un recul, de 3,4% en novembre, avec 669 526 transactions enregistrées.

Volkswagen, Audi et Porsche toujours à la peine
En octobre dernier, les marques Volkswagen et Audi perdaient à elles seules davantage que le marché (avec un recul cumulé de 24 500 unités, contre 20 000 pour le marché). En novembre, leur situation est encore inquiétante mais elles perdent un peu moins, 9 000 unités chacune, soit -15% pour Volkswagen et -42% pour Audi. La marque premium peut justifier ce recul par le renouvellement attendu de deux modèles majeurs, l’A1 et le Q3, prévu en fin d’année. Elle a par ailleurs cessé de commercialiser ses deux modèles hybrides rechargeables, l’A3 e-tron et le Q7 e-tron, en attendant leur renouvellement l'année prochaine avec trois autres modèles hybrides rechargeables, l’A7 sportback e-tron, l’A8L e-tron et le Q5 e-tron.
Porsche, qui souffre des mêmes maux, subit aussi un revers important ce mois-ci (-54%).
Les autres marques premium en profitent : Mercedes (+6%) et BMW (+11,5%) totalisent à elles deux plus de 20% de parts de marché, soit 2 points de plus que le leader Volkswagen.
Mini (+28%), Volvo (+30%), Mitsubishi (+31%) et Jeep (+10%) sont les rares marques à progresser significativement ce mois-ci.
A noter, l’effondrement de Peugeot (-43%) qui correspond à un "retour à la normale", après le boom des immatriculations de novembre 2017 (+72%) correspondant au lancement de 5008. Citroën (-19%) et Renault (-28%) subissent également un revers ce mois-ci.
Xavier Champagne et Farida Sacha

Lire le détail des immatriculations VP neufs par marque en Allemagne novembre 2018 (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Partagez cet article :

Réactions

Moins 54% chez Porsche!!!!
alain boise, Le jeudi 06 décembre 2018

Ils sont mauvais les teutons en Allemagne...car grâce aux pubs nationales faites en Amérique par Porsche qui disent que la meilleur voiture pour aller chercher les enfants à l'école c'est Porsche...les ventes explosent bien tranquillement...mais savoir si la ménagère américaine y va à 250 km/h comme sur les autoroutes allemandes c'est une enquête qu'il faut faire.
Jamais une seule Porsche est abîmée dans une rue de mon quartier, c'est plutôt le dédain... Serait-ce le déclin de l'Allemagne?
Les BMW, Audi et Mercedes elles arrivent déjà cabossés dans mon quartier.
C'est vraiment le produit qui défraichit hyper rapidement en un an.
Plus personne croit à la Deutsche Qualität et maintenant en Allemagne même..
Jo Duchene, Le jeudi 06 décembre 2018



articles connexes

Vivacar et Vivafi, deux outils emblématiques de la stratégie digitale de CGI FINANCE
Les sénateurs adoptent l’amendement soumettant les pick-up au malus et à la TVS



Copyright © 4001 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017