Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 17/04/2019

UE : les véhicules neufs devront tous être équipés du freinage d'urgence en 2022

(AFP) - Tous les nouveaux modèles de véhicules devront être équipés dans l'UE de dispositifs de sécurité avancés comme le freinage d'urgence ou l'adaptateur de vitesse à partir de 2022, selon de nouvelles règles adoptées mardi par le Parlement européen.

Pour les véhicules neufs de modèles déjà existants, ces nouvelles obligations destinées à améliorer la sécurité routière ne s'imposeront qu'à compter de 2024.
"Cette législation va permettre de sauver des milliers de vies dans les années à venir", a estimé l'eurodéputé Roza Thun (PPE, droite), rapporteure de ce texte voté en session plénière à Strasbourg à une large majorité (578 voix pour, 30 contre, 25 abstentions).
Tous les nouveaux modèles de véhicules devront disposer à partir de mai 2022 d'un système "d'adaptation intelligente" de la vitesse, qui avertira les conducteurs de tout dépassement des limites autorisées, sans réduire automatiquement la vitesse.
Les nouveaux modèles de voitures particulières et d'utilitaires légers "devront également être équipés d'un système de freinage d'urgence, déjà obligatoire dans les camions et les bus, ainsi que d'un système d'urgence de maintien de la trajectoire", selon le texte adopté.
Les systèmes de freinage d'urgence sont capables de détecter une collision imminente et d'activer automatiquement le freinage d'un véhicule.
Il faudra également que les constructeurs facilitent l'installation "d'un éthylomètre antidémarrage" et équipent leurs véhicules d'un "avertisseur de somnolence et de perte d'attention du conducteur" et d'un "enregistreur de données d'événements", sorte de boîte noire du véhicule, selon le texte voté.
La rapporteure a assuré que l'installation de ces technologies ne provoquerait pas de hausse des prix. "La plupart de ces solutions sont numériques et une production en masse de ces solutions numériques ne rend pas les voitures plus chères", a dit Mme Thun lors d'une conférence de presse.
En 2018, environ 25 000 personnes ont perdu la vie lors d'accidents de la route dans l'Union européenne et environ 135 000 ont été gravement blessées, selon des chiffres cités par le Parlement européen.
AFP

Partagez cet article :

Réactions

Mais où ont-ils vu que le radar de détection et le GPS pour connaitre la zone dans laquelle on est et donc la vitesse, ainsi que le maintien dans la voie généralement fait par caméra sont des solutions numériques ?
Le traitement de l'information est numérique, mais pour avoir l'information il faut bien un capteur en plus Mme Thun ...
Je ne dis pas qu'il ne faut pas le faire (c'est d'ailleurs plutôt intelligent), mais juste qu'il faut arrêter de faire croire aux gens que c'est "gratuit".
Frederic, Le mercredi 17 avril 2019

@frederic: Le capteur GPS il est déjà là grâce à l'eCall (qui pour rappel envoie automatiquement les coordonnées en cas d'accident).
Arnaud C., Le mercredi 17 avril 2019

Oui Arnaud C. je suis d'accord avec vous.
Mais la puce GPS ne suffit pas pour connaitre la vitesse limite : il faut une carte et des datas, ce qui certes est numérique, mais nécessite un peu de hard quand même pour le stockage et le calcul. Et pour les zones de travaux, il faut une caméra, qui là encore peut être la même que pour le maintien dans la file. Mais pour que tout fonctionne il faut un processeur de traitement d'image et des faisceaux HD pour transmettre le signal qui coutent une blinde.
Ma remarque est donc surtout sur la réflexion de la député : "une production en masse de ces solutions numériques ne rend pas les voitures plus chères" : ben si quand même un peu chère madame... Mais elle ne doit pas payer sa jolie voiture de fonction tout équipée.
Frederic, Le mercredi 17 avril 2019



Les objectifs CO2 pour 2025 et 2030 définitivement adoptés
Europe : Renault et Peugeot sur le podium ce trimestre



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017