Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 12/06/2019

Marché moto : +9,9% en mai

Malgré une météo capricieuse, le marché de la moto a poursuivi sa progression au mois de mai avec une hausse globale de 9,9%. Un score à mettre principalement au compte de la 125 qui gagne 19,2%, alors que les moyennes et grosses cylindrées se contentent d’un gain de 5,6%.

Avec 21 950 unités (+9,9%), le marché de la moto a connu son meilleur mois de mai depuis 2011, repassant enfin la barre des 20 000 immatriculations. Un résultat d’autant plus probant que la météo n’a pas toujours été clémente, avec de nombreuses périodes de pluie sur plusieurs régions.

Ce résultat est à mettre principalement au crédit de la catégorie 125, en progression de 19,2%, avec 7 521 immatriculations contre 6 310 en mai 2018. Soit 1 100 des 2 000 unités gagnées sur le mois. Les plus de 125 progressent pour leur part de 5,6%, mais avec un volume double : 14 429 unités (13 668 en mai 2018).

125 : grosse percée de Honda
Avec 7 521 immatriculations, le marché de la 125 enregistre son meilleur mois de mai depuis 2011, époque où il se vendait plus de 10 000 unités par mois. Une grande partie de cette hausse est à mettre au compte de Honda qui a immatriculé 1 671 scooters et motos, contre 1 187 en mai 2018, soit une progression de 40,8%. Et ce, grâce à ses deux scooters vedettes, le Forza (3 016 immatriculations, +51%) et le PCX (1 572 immatriculations, +57%).
Sur le mois, Honda précède Piaggio qui gagne tout de même 11,6% avec 1 439 unités et Yamaha (1 221 unités, +7,6%). On notera aussi les bons scores de Sym (+24,9%) et d’Orcal (+53%), mais dans de bien plus faibles proportions (respectivement 281 et 202 immatriculations).
Cette catégorie 125 est aussi dynamisée par le retour de marques comme Suzuki et Kawasaki, mais aussi de Hyosung après son changement de distributeur.
Même si ce segment reste handicapé par la formation obligatoire de 7 heures pour les permis B, on note qu’il se redresse doucement, notamment grâce à l’arrivée régulière de nouveautés. Un phénomène que gère très bien Honda qui fait régulièrement évoluer son scooter phare, le Forza.
Sur les cinq premiers mois de l’année, la 125 progresse de 22,9% avec d’ores et déjà 28 477 immatriculations au compteur, représentant 33% des ventes totales, contre 31% un an plus tôt.

Grosses cylindrées : l’effet Enfield !
Avec 14 429 unités (+5,6%), les moyennes et grosses cylindrées réalisent l’un de leurs meilleurs mois de mai de leur histoire en France ! Une progression qui est à mettre en grande partie au crédit d’Enfield dont la nouvelle bicylindre 650 s’est immatriculée à 305 unités sur le mois (avec implantation réseau). Soit l’une des dix meilleures ventes mensuelles, de l’ordre de la BMW R1250 GS (306 unités) et de la Honda CB 500 (331 unités) !
Sur les 761 immatriculations qui constituent la hausse du mois, Enfield en représente 320, immatriculant quasiment autant que Suzuki et Ducati. Ce succès de la marque indienne est intéressant car réalisé avec des motos décalées du reste de la production : puissance réduite (la nouvelle 650 développe 47 ch), électronique quasi absente et prix très attractif (6 500 € pour la 650). Les clients ne seraient-ils pas tous à la recherche de la puissance et de la sophistication technique ?

Sur le mois, deux autres marques réalisent de bons scores, à commencer par Kawasaki (1 888 unités, + 14,7%) grâce au bon maintien de ses ventes de Z650 et Z900, plus la progression de ses Versys et Vulcan. Triumph (1 206 unités, +19,2%) profite de son côté des bons résultats de sa gamme “classique”, domaine où la marque britannique profite de sa légitimité, quand les néo rétro des autres marques (Ducati Scrambler, BMW Nine T, Kawasaki Z900 RS) subissent un net ralentissement.
Si Yamaha reste en tête de la catégorie, ses ventes baissent tout de même de 13,9% sur le mois, alors que Honda grapille 5,7%, notamment grâce à l’arrivée de sa CB650 R qui se révèle l’un des succès de la saison. BMW se contente d’une hausse de 4,3%, à cause de problèmes de livraisons, la marque bavaroise étant à la peine dans ce domaine sur ses modèles phare : R1250 GS et R1250 GS Adventure.
Au global, les moyennes et grosses cylindrées gagnent 12,8% à la fin du mois de mai, avec quasiment 59 000 immatriculations.

Très bon début de saison : +15,9%
Au cumul des cinq premiers mois de l’année, le marché de la moto enregistre une hausse de 15,9% avec 87 128 immatriculations, contre 75 168 un an plus tôt. Cela faisait longtemps, très longtemps même, que l’on n’avait pas connu une telle dynamique dans la moto. Toutes les marques majeures sont en hausse à l’issue de cette période, mais on notera surtout la progression de 31% de Honda qui la propulse en tête des ventes, avec 15 147 immatriculations, juste devant Yamaha et ses 15 134 unités (+9,9%). Honda retrouvera-t-elle la première place du marché de la moto en 2019 ?
Pascal Litt

Lire le détail des immatriculations Motos neuves par marque en France mai 2019

Lire le détail des immatriculations Motos neuves 125 cm3 par marque en France mai 2019

Lire le détail des immatriculations Motos neuves + 125 cm3 par marque en France mai 2019

Lire le détail des immatriculations Motos neuves 3 roues par marque en France  mai 2019

Lire le détail des immatriculations Motos neuves par modèle en France 5 mois 2019

Partagez cet article :

Réactions


Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017