Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Services - 12/07/2019

Jan Löning, DG d’Oscaro : "Notre business model, c’est le particulier"

Directeur général d'Oscaro depuis trois mois, Jan Löning se positionne encore comme un observateur mais a déjà quelques convictions : se concentrer sur le client particulier et se développer à l'international.

A l’occasion de la présentation d’une enquête sur les "auto-réparateurs", ces "Français qui mettent les mains dans le cambouis", Jan Löning, le nouveau directeur général d’Oscaro, nommé il y a trois mois, a rencontré pour la première fois la presse professionnelle.
Passé par la direction stratégique d’Europcar, la présidence de Fnac.com et la direction générale d’Yves Rocher France, cet expert du commerce digital découvre le monde de la pièce automobile mais connaît déjà sa mission : "conforter notre leadership en France et croître à l’international, où nous sommes très peu présents, avec l’Espagne qui ne fait que 10% de notre chiffre d’affaires et un début d’activité très récent au Portugal et en Belgique".
"Le business model d’Oscaro, c’est le particulier", dit-il. Et pas le faux-particulier, vrai-travailleur au noir : "une très vaste majorité de nos 2,5 millions de clients actifs ne nous achètent pas plus de 1 000 euros de pièces par an", souligne-t-il. Ce positionnement restrictif, qui exclut les professionnels, est assez logique depuis que l’entreprise appartient à PHE (Autodistribution), leader de la vente de pièces aux professionnels. Racheté en catastrophe en fin d’année 2018, Oscaro subissait alors de graves problèmes de trésorerie qui avaient créé un vent de panique chez ses clients. "PHE a injecté de l’argent, nous avons pu rembourser les clients qui le souhaitaient et nous avons repris le chemin de la croissance", explique le nouveau DG. L’épisode s’est tout de même soldé par une baisse du chiffre d’affaires de l’ordre de 10% l’année dernière, "à 300 millions d’euros", reconnaît-il. "En revanche, dit-il, comme nos clients sont peu récurrents, il faudra attendre la fin de l’année 2019 pour savoir si nous en avons perdus".
Tourné exclusivement vers les particuliers, Oscaro propose de nombreuses vidéos et tutoriels pour aider ses clients à changer une ampoule, faire une vidange et une multitude d’autres opérations d’entretien sur les modèles les plus courants du parc. "Nous avons aussi 180 experts en mécanique qui répondent par téléphone aux demandes des clients, les rassurent sur le choix des pièces, même si nous avons le catalogue le plus précis qui soit et qui nous permet d’avoir un taux de retour de 3 à 4% seulement", se félicite-t-il. La faible technicité des pièces vendues facilitent aussi leur identification : les meilleures ventes d’Oscaro sont, dans l’ordre, les filtres (surtout d’habitacle), les essuie-glace et les plaquettes de freins. Oscaro propose aussi des pneus mais sans proposer de réseau de montage. "Ce n’est pas notre volonté. Est-ce qu’il faut en proposer un pour être crédible sur ce marché ? La question se pose et nous oblige à étudier notre pertinence sur ce marché".
Xavier Champagne

 

Partagez cet article :

Réactions

""Le business model d’Oscaro, c’est le particulier", dit-il. Et pas le faux-particulier, vrai-travailleur au noir "
Comment le mesurent-ils ?
;0)
Luc os, Le vendredi 12 juillet 2019

En avez vous dénoncés aussi ? Comme pour les trois historiques
alain boise, Le vendredi 12 juillet 2019

@la Rédaction
Bonjour, pouvez-vous SVP enlever les attaques personnelles incessantes et permanentes de M. Boise qui visiblement se fout de vos avertissements.
Je vous en remercie pour le bien de tous et de votre site.
Lucos, Le vendredi 12 juillet 2019

Mais vous êtes le Roi de l’attaque personnelle,tutoiements.manque de respects,mise en doute de ma santé mentale et de mon intégrité .
La semaine dernière suite à l’article sur les trafiquants Arméniens....un sous entendu me concernant.
Modérez vous même vos propos et tout ira mieux,vous n’êtes Pas le modérateur du site....à ce que je sache
alain boise, Le vendredi 12 juillet 2019

Bonjour Messieurs.

Il devient vraiment lassant de voir la quasi-totalité des articles "stratégiques" de ce site pollués par certains de vos commentaires qui sont dignes d'une cour de récréation... Quel plaisir en tirez-vous ?? Je n'interviens que très rarement dans les commentaires, mais là, c'est vraiment enfantin votre comportement...
Depuis bientôt 2 ans que je suis abonné à Auto-Actu, j'ai bien compris et je pense ne pas être le seul, que vous ne pouvez pas vous voir... OK, très bien merci, on enchaîne ! Si vous pouviez vous mettre à la mode "chiens de faïence", le site y gagnerait !
Je pensais vos joutes verbales limitées aux sujets de l'électrification des véhicules, mais non, je constate que même les sujets de commerce sont désormais le théâtre de vos représailles perpétuelles...
Alexandre Joulaud, Le vendredi 12 juillet 2019

Chère Alexandre,
je suis entièrement d'accord avec vous mais permettez moi simplement de reprendre cette simple discussion.
je fais un commentaire sur le sujet et M. Boise m'agresse en me traitant de collabo..
Et cela repart 2 message plus loin..
Et c'est comme cela en permanence, d'où ma demande à la rédaction.
Je n'aggresse personne ici et vous pouvez juger.
;0)
Lucos, Le vendredi 12 juillet 2019

Cher..grr correcteur etc.
;0)
Lucos, Le vendredi 12 juillet 2019

Qui s’est permis et vanté ici même d’avoir appelé le président de la fédération des véhicules anciens pour dénoncer la libre circulation des 30 anciennes dans Paris responsable à vos yeux de tous les maux.
L’automobile moderne n’a jamais si peu polluée et pourtant elle n’a jamais été autant attaquée.....même par ceux qui en vivent
alain boise, Le vendredi 12 juillet 2019



articles connexes

Derrière le Club Identicar, des hommes et des femmes
Fiat donne le coup d'envoi à la production de la 500 électrique en Europe



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017