Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 12/08/2019

Quel avenir pour les marques du groupe FCA ?

Article publié le 19/06/2019 - 

Le groupe FCA est l'un des constructeurs les plus en difficulté sur le marché européen depuis le début de l'année. Un plan produits ambitieux a toutefois été révélé en 2018 qu'il reste à concrétiser.

L’arrêt de la commercialisation de la Mito courant 2018 est la raison principale de l’effondrement des ventes d’Alfa Romeo depuis le début de l'année mais on peut aussi citer les stocks de modèles en euro 6b déjà immatriculés que le réseau a dû écouler (une contrainte qui a touché la plupart des constructeurs en ce début d’année). Par ailleurs, la Giulietta, qui pèse un tiers des ventes, est vieillissante (elle date de 2010) et ne dispose plus que d’un moteur essence, fortement malussé en France, au côté de ses deux moteurs Diesel (de 120 et 170 ch). Les Giulia et Stelvio, modèles plus récents, offrent un design séduisant mais sont sur des segments plus petits et/ou très concurrencés.

Un plan produit ambitieux pour 2022 a toutefois été dévoilé par la marque en juin 2018, prévoyant 7 lancements dont 6 plug-in hybrides. Un concept de SUV-C de 4,40 m, doté d’un moteur plug-in hybride, a même été présenté à Genève. Il devait être basé sur la plateforme du Jeep Compass et être assemblé près de Naples. Un autre projet de SUV-B, qui remplacerait la Mito, a également été évoqué en marge du Salon de Genève. Toutefois, le rapprochement envisagé avec Renault a, semble-t-il, gelé une partie des projets, le temps d'étudier la mise en place de synergies industrielles et le partage de plateformes. L'arrêt des discussions devrait relancer les projets que le groupe FCA avait planifié seul.

 

De nouveaux moteurs essence plus économiques
La marque Fiat souffre aussi. Son actualité produits est inexistante mais de nouveaux moteurs essence, "qui consomment jusqu'à 20% de carburant en moins", indique le constructeur, ont été lancés en début d’année sur la Fiat 500X (et le Jeep Renegade assemblé sur la même chaine en Italie). Ces moteurs essence Turbo 3 cylindres 1,0 (120 ch) et 4 cylindres 1,3 (150 ch), sont conformes à la prochaine norme Euro 6 d-temp et dotés de la technologie MultiAir de 3ème génération (système de gestion des soupapes d’admission développé avec Schaeffler) qui réduit la consommation (principalement en phase de conduite stabilisée).
Ce nouveau moteur, dans sa version de 150 ch, servira de base aux futurs plug-in hybrides qui seront déployés début 2020, sur 500X et Renegade pour commencer puis sur la Jeep Compass dont l’assemblage sera alors réalisée en Italie. Le nouveau moteur, en 120 ch cette fois, devrait aussi servir de base à des versions mild-hybrides de la Fiat 500 et de la Panda.
Parallèlement, à cette Fiat 500 produite en Pologne, dont une version break est envisagée, Fiat va renouveler le modèle dans une version 100% électrique en 2020, qui sera produite sur une nouvelle plateforme à Turin. Le concept Centoventi révélé à Genève préfigure pour sa part une Panda électrique plus abordable qui devrait être lancée en 2021.
La marque Jeep résiste en Europe alors qu’elle a fortement chuté en France, victime du malus. Pour elle aussi un ambitieux plan produits a été présenté en juin 2018, prévoyant une offre électrifiée pour chacun des modèles dès 2021 et un total de 10 plug-in hybrides et 4 électriques en 2022, ces derniers étant destinés avant tout pour le marché chinois. En Europe, Renegade et Compass seront les premiers modèles de la gamme a bénéficié de moteur plug-in hybrides en 2020.
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions


Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017