Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 19/08/2019

Le nouveau Captur prend du muscle et s'attaque au marché chinois

Article publié le 04/07/2019 -

Le Captur va céder sa place en fin d'année à une nouvelle génération plus grande et d'aspect plus robuste qui aura pour mission de reconquérir le leadership du segment en Europe et de séduire le marché chinois où il sera produit et commercialisé pour la première fois.

près la Clio, Renault va renouveler son Captur en fin d’année. Un Captur qui sera toujours produit à Valladolid, en Espagne, mais aussi à Wuhan pour être commercialisé sur le marché chinois, où Renault ambitionne d'y vendre 40 000 unités par an.

Vendu à plus de 1,2 million d’exemplaires depuis son lancement en 2013, le Captur est un incontestable succès, avec des volumes encore solides en 2018, à près de 232 000 unités (-4%), et une place de leader en Europe et en France sur son segment (SUV-B). "Pourtant, les choses ont bien changé, nous n’avions qu’un concurrent en 2013, nous en compterons plus de 20 cette année", souligne Frédéric Clermont, directeur marketing gamme A et B de Renault.
Pour reprendre sa position de leader (perdu en Europe ce semestre), Captur ne fera pas comme Clio, dont la taille et le design n’ont quasiment pas changé. Captur va en effet s’allonger de 11 cm, pour prendre la taille d’un T-Roc, soit 4,23 m, tout en offrant un empattement supérieur de 4 cm (à 2,63 m).
Le Captur était l’un des SUV les plus petits de son segment, avec Juke, et perdait de ce fait une partie de la clientèle qui voulait l’utiliser comme voiture principale du foyer. En outre, si sa petite taille était un atout qui le distinguait, ce n’est plus le cas aujourd’hui avec l’arrivée d’un modèle comme le T-Cross (4,11 m). Enfin, en grandissant, elle ne risque pas de cannibaliser d’autres modèles (le Duster est à 4,34 m, la Mégane à 4,36 m et le Kadjar à 4,45 m) et elle se distingue un peu plus de la Clio qui a été raccourcie de 1,4 cm (à 4,05 m) .
Le Captur, qui s’élargit aussi de 2 cm, devient "best in class" pour l’espace intérieur, avec le coffre le plus grand de la catégorie (536 l) et un espace aux genoux le plus important (+1,4 cm, en utilisant notamment les mêmes sièges fins que la nouvelle Clio).
Le Captur, que l’on pouvait qualifier de "mignon", devient "adulte" en musclant ses proportions et en adoptant un design totalement renouvelé qui lui donne plus de caractère. Ses skis avant et arrière renforcés, son capot nervuré, son toit flottant (inspiré d’Opel ?), ses feux avant et arrière full LED plus imposants en font aussi un SUV qui pourra se confronter à des concurrents du premium. Il s’enrichit en outre, en option, de barres de toit et d’un toit ouvrant qui ne sont pas proposés sur l’actuel. "Côté couleur, le client aura un choix de 90 variations en combinant 11 couleurs de caisse avec 4 couleurs de toit et 3 packs de personnalisation", indique Frédéric Clermont qui souligne que 80% des Captur se vendent actuellement en bi-ton (couleurs de caisse et de toit différentes). "60% des Captur se vendent avec le troisième niveau de finition, Intens (contre 30% pour Clio) et 70% des ventes se font auprès des particuliers (en France comme en Europe); nous avons les mêmes ambitions pour cette nouvelle génération", dit-il.
A l’intérieur, Captur fait le bond technologique et qualitatif qui a déjà été opéré par Clio tout en se différenciant légèrement dans son design. On retrouve des matériaux moussés ou gainés, le tableau de bord "full digital", et on découvre une  tablette tactile de 9,3’’, plus grande que celle de l’Espace, et une console centrale flottante inédite sur la version boîte automatique qui rajoute un espace de rangement aux 27 litres déjà disponibles.
Malgré son changement d’envergure, le Captur conserve son poids grâce à la nouvelle plateforme CMF-B que la Clio a inaugurée (avec succès pour la tenue de route). Cela l’aidera à proposer des consommations et des émissions réduites, avec les mêmes moteurs que Clio : 1.0 l essence en 100 et 130 ch et 1,5 l Diesel en 95 et 115 ch. Le Captur disposera en plus d’un 1,3 l essence de 155 ch (déjà proposé sur Mégane et Kadjar) et surtout il sera, en 2020, le tout premier modèle du segment B à être doté d’un moteur hybride rechargeable : un 1,6 l essence de 100 ch associé à deux moteurs électriques reliés à une batterie de 9,8 kWh capable de mouvoir le véhicule en 100% électrique pendant 45 km et d’émettre moins de 50 g de CO2, en cycle mixte, malgré un surpoids de 200 kg par rapport à la version essence.
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions


Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017