Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Hommage - 23/09/2019

Norbert Wagner est décédé la semaine dernière

Ancien président de Sonauto France, Norbert Wagner est décédé d’une leucémie le 18 septembre. Ses obsèques auront lieu le 27 septembre.

Nobert Wagner, ancien Président de Sonauto France, est décédé d'une leucémie. 

Petit neveu de Ferdinand Porsche, Norbert Wagner a un parcours riche et passionné dans la distribution automobile. Sa carrière débute tout d'abord aux Etats-Unis où il a été distributeur Porsche. En 1971, il entre chez Sonauto France comme adjoint d'Auguste Veuillet. En 1973, il prend la présidence du directoire de Sonauto France, qui devient la même année une filiale 100% Porsche. En 1981, le siège déménage de Levallois-Perret pour s'installer à Saint-Ouen l'Aumône où seront regroupées les marques : Porsche, Mitsubishi, Chrysler, Seat, Yamaha Motos dirigé par Jean-Claude Olivier. En 1992, Sonauto devient l'importateur de la marque Hyundai en France jusqu'en 2012, présidé par Jean-Claude Debard (de 1999 à 2011).

Ceux qui l’ont connu se souviennent de lui comme d’un homme d’une grande élégance. Il a succombé le 18 septembre des suites d’une leucémie. Ses funérailles auront lieu à 11h à l’église de Bougival le 27 septembre prochain.

L'équipe d'Autoactu.com présente ses sincères condoléances à la famille Wagner.

Eric de Seynes, président de Yamaha Motor Europe, lui a rendu un hommage sur Facebook dont nous reproduisons ci-dessous un extrait qui montre bien les qualités humaines et de manager de Norbert Wagner :
"Expert de son métier, mais aussi d'un caractère profondément gentil et attentionné, il a toujours su fédérer autour de lui de fortes énergies, un soutien sincère. Ainsi, il a su développer Sonauto qui était devenu, à la fin des années 80 et sous son impulsion, un acteur incontournable du marché français. La société distribuait à cette époque les marques Porsche, Chrysler, Seat, Mitsubishi et Yamaha. Mais la société était aussi un compétiteur redouté sur les pistes du Dakar (Mitsubishi, Porsche, Yamaha), en grands-prix moto 250cc et 500cc (Yamaha), en GP motocross (Yamaha) ou encore aux 24h du Mans (Porsche). Mais l'entreprise se souciait aussi de la promotion des sports mécaniques avec la coupe Porsche et la coupe Yamaha.
C'est à cette époque que j'ai connu Norbert Wagner pour la première fois (février 1988), je représentais Mobil (sponsor de Yamaha) et nous avions dîné côte à côte à l'occasion du congrès annuel des concessionnaires. J'en garde un excellent souvenir et le "courant " était tout de suite passé entre nous. Norbert avait la grande qualité de mettre ses interlocuteurs en confiance, de les amener à se confier, il était un diplomate né. L'entendre vous raconter ses entrevues avec les grands de l'automobile comme Lee Iacocca (Président de GM à l'époque), par exemple, était toujours savoureux.
Évidemment sa proximité avec Jean-Claude Olivier était très grande. Différents de caractères, ils se respectaient énormément, et lorsque Jean-Claude a décidé de me recruter chez Sonauto-Yamaha en 1990, Norbert a eu la gentillesse de me dire qu'il en était très heureux.
Lorsque Yamaha Motor France est devenue une filiale à 100% de Yamaha Motor Europe en 1996, nos contacts étaient moins fréquents mais toujours aussi chaleureux. Nous nous apprécions beaucoup et une réelle complicité s'était installée entre nous avec les années.
Aujourd'hui, je suis donc extrêmement triste, peiné et touché face à cette disparition. Je pense à Annick son épouse, à sa famille, à ses enfants, à ses amis et à tous ses anciens collaborateurs. Mais je pense aussi à deux autres "grands hommes" de l'automobile et de la moto, à qui nous devons tant et qui, comme Norbert Wagner, ont su être les moteurs du développement de l'automobile et de la moto en France et qui étaient mes amis : Jean-Claude Olivier et Bernard Consten. Ils étaient tous les trois amis et j'espère qu'ils sauront se retrouver maintenant. Ils restent toujours aussi vivants dans ma mémoire comme dans mon cœur."

Partagez cet article :

Réactions

Un grand Monsieur de l’automobile d’une élégance rare,, qui est resté très humain et c’est à don départ de Sonauto que les choses ont commencées à se dégrader humainement parlant. Ironie sur sort il part quelques semaines après Ferdinand Piech, son cousin.
Kimchi, Le lundi 23 septembre 2019

.... Ironie du sort ?
Si Norbert Wagner partageait la passion de l'automobile et les qualités d'entrepreneur avec son (grand ?) oncle Ferdinand, manifestement du point de vue humain, ils étaient très différents !
Je me souviens de sa grande silhouette qui apparaissait régulièrement dans la revue du club Porsche et autres revues automobile des années 80 ...C'était l'epoque du lancement de l'importation des Seat (après Mitsu me semble-t-il) en France avec la 1ere Ibiza et son moteur étudié par le BE de ... Porsche .

Peut-être quelques commentateurs réguliers du site qui ont évolué chez Sonauto sauront livrer quelques ressentis ou dire simplement quelques mots ...
En tous cas, une bien triste nouvelle en ce début de semaine
ADEAIRIX, Le lundi 23 septembre 2019

Très triste de le voir partir avant qu’il n’ait eu le temps d’écrire ses mémoires pour ses enfants et petits enfants. et tous ceux qui ont eu le bonheur de le côtoyer. Adieu très cher Norbert
Jean-Michel CAVRET, Le lundi 23 septembre 2019

Mon cher Eric (de Seynes), j'ai adoré ton message.
Je ne suis pas étonné te connaissant.

Même si ce n'est pas le moment, je rectifie le passage sur Lee Iacocca qui était PDG de Chrysler et non pas de GM à l'époque où tu en parles après avoir brillamment conduit les affaires de Ford et validé le projet "Mustang" !

Pour revenir à ce cher Norbert, le mot choisi de "diplomate" lui va comme un gant.
Quelle classe !
Si ma mémoire est bonne, il laisse cinq enfants et de nombreux petit-enfants très tristes mais qui peuvent être fiers de lui.

Adieu Norbert.
Bruno HAAS, Le lundi 23 septembre 2019

Malheureusement avec un jour de retard, une "Car Girl" tenait à rendre hommage à Norbert Wagner. Cette femme de l'Automobile n'a pas d'abonnement à Autoactu mais elle m'a sollicité pour que je poste son texte.
Je le fais avec un immense plaisir :

"Octobre 1979, Sonauto Levallois, 1er job après mon BTS, embauchée à l'occasion du 1er Paris-Dakar (sur Colt noire !!) où Mitsubishi s'était inscrit... toute une époque, une ambiance, dans des locaux exigus mais avec un 2ème sous-sol qui sentait sacrément bon la mécanique et où ronflaient les moteurs Porsche en train d'être mis au point... un bruit à nul autre pareil.
Je suis tombée dedans toute petite, comme Obelix, et l'amour des voitures ne m'a pas lâchée. Norbert Wagner m'a toujours impressionnée (surtout à 21 ans) par son élégance, son sourire, sa prestance, son charisme et je n'oublierai jamais le "couple" parfait, un vrai binôme, qu'il formait alors avec sa secrétaire Joëlle. Sa mission, entre autres bien sûr : s'assurer pour lui que chaque lettre "sortant" de chez Sonauto ne comporte aucune faute d'orthographe ou de grammaire (double rose à lui fournir impérativement avant tout envoi).
Un mois à ce régime-là avant que M. Wagner dise qu'on pouvait me faire confiance. De la belle ouvrage pour que l'image de son entreprise ne soit jamais ternie.
Monsieur Wagner, je vous remercie et vous salue.
Signée : Françoise FIZET

Merci Françoise.
Bruno HAAS, Le mardi 24 septembre 2019

Lettres qu'il tenait à co-signer à l'occasion pour donner de la considération à nos réponses clients.
;0)
A noter que même tombée dedans Miss Fizet est plutôt Falbala qu'Obélix…
;0°
Lucos, Le mardi 24 septembre 2019

Oui .. Lucos vous aviez brillé par votre silence jusqu'ici
Comme compliment ou ressenti à l'égard du défunt "Norbert" c'est un peu court..?... Mais bon !
;0)
ADEAIRIX, Le mardi 24 septembre 2019

Oui ADRX,
mais chose étonnante j'ai passé moins d'une année chez Sonauto (Porsche-Mitsu) et je n'ai rencontré M. Wagner qu'une seule fois pendant environ 1 min.
Ne le connaissant absolument pas plus que ça, je me suis abstenu à juste titre d'en parler.
Il faut savoir que la direction opérationnelle de Sonauto du début des années 90 était surtout confiée aux assistants des managers.
;0)
Lucos, Le mardi 24 septembre 2019



Pile à combustible : quelques nouveautés tout de même à Francfort
Berislav Kovacevic à la tête du marketing et du VO au sein du groupe Vulcain



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017