Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Autour de l'auto - 11/10/2019

Plus d'un million de points retirés pour téléphone au volant en 2018

(AFP) - Le nombre d'infractions routières relevées en 2018 a baissé de 18% par rapport à 2017, a annoncé mercredi la Sécurité routière, plus parce que les radars victimes d'une "dégradation massive" ont relevé moins d'infractions que parce que les comportements dangereux ont reculé.

Un total de 19,7 millions d'infractions ont été relevées en 2018 par les services de police (hors polices municipales), de gendarmerie et le contrôle automatisé, soit 18% de moins par rapport à 2017. Mais cette baisse du nombre des infractions "ne saurait masquer une augmentation réelle des conduites à risque", estime la Sécurité routière dans un communiqué. Pour elle, "cette baisse mécanique s'explique principalement par la dégradation massive subie par les radars à la fin de l'année 2018", notamment dans le cadre du mouvement des "gilets jaunes".
Les contrôles de radars automatiques ont débouché sur 13,6 millions d'infractions à la vitesse en 2018 (-17,6% par rapport à 2017).
"De nombreux radars vandalisés, hors d'état de produire des messages d'infractions, ont néanmoins continué à enregistrer les vitesses des véhicules, constatant ainsi la multiplication par quatre du nombre des excès de vitesse dans les zones contrôlées, par rapport à la période précédant ces dégradations massives. Le même phénomène était constaté par les radars encore en fonctionnement, marqués par une hausse significative des excès de vitesse qu'ils enregistraient", souligne la Sécurité routière.
Les autorités s'inquiètent également de l'augmentation des délits routiers (629 601, +5,9%), les infractions les plus graves, pour la quatrième année consécutive. Les refus d'obtempérer (38 087, +36,3%), la conduite après usage de stupéfiants ou refus de se soumettre à un contrôle (63 369, +29%) et les délits de fuite après accident (174 422, +1,3%) sont notamment pointés du doigt.
Au total, 14,9 millions de points ont été retirés des permis de conduire en 2018 (-1,9 %), essentiellement pour excès de vitesse (9,9 millions de points retirés, -6%), franchissements de feux rouges (1,417 million de points, +4,1%) et téléphone tenu en main (1,046 million de points, +11,1 %).
Quelque 67 963 permis de conduire ont été invalidés pour solde de points nul, "un chiffre en forte augmentation depuis l'année dernière (+10,1%), alors que les cinq années précédentes étaient orientées à la baisse", souligne la Sécurité routière.
Près de huit conducteurs sur dix (78%) disposent toutefois de l'intégralité de leurs 12 points, et 85% en possèdent dix ou plus.
AFP

Partagez cet article :

Réactions

Je cite : "constatant ainsi la multiplication par quatre du nombre des excès de vitesse dans les zones contrôlées"...
Et a-t-on contrôlé dans le même temps une hausse du nombre d'accident dans ces même zones ?
Frederic, Le vendredi 11 octobre 2019

@Frédéric : excellent !
Et ces "zones contrôlées" sont contrôlées avec des radars qui ne contrôlent plus.
Il est temps de contrôler la parole des contrôleurs.
Bruno HAAS, Le vendredi 11 octobre 2019

Autre comportement très inquiétant : la multiplication des ORNIs tels que trottinettes vélos et autres électrifiés qui investissent la voie publique, et qui ne respectent ni les stops, ni les feux rouges.
C'est très inquiétant car en tant qu'automobiliste, on ne sait plus qui fait quoi.
La règlementation doit évoluer très rapidement et entériner les droits de circulation pour de tels engins…
La Sécurité routière ferait bien de se pencher sur le problème et ne pas prendre l'automobiliste come bouc émissaire.
clerion, Le vendredi 11 octobre 2019

Bonjour clerion, je ne trouve pas ça inquiétant car un automobiliste peut devenir un trottinettiste, et/ou un cycliste et/ou un scootériste, et/ou un motard, et/ou un Solexiste, et/ou un piéton.
C'est mon cas !
En novlangue ça s'appelle le déplacement multi-modal et c'est "disruptif" !
Pas trop d'interdits svp, pas trop de règles, svp car règles = taxes + pv
Bruno HAAS, Le vendredi 11 octobre 2019

@Frederic: si on pousse votre raisonnement, on peut vider les Code de la Route de son contenu, et la route devient une jungle. Pour ma part ce n'est pas souhaitable.

@Bruno HAAS: Règles = pv si et seulement si vous choisissez de ne pas respecter les-dites règles.
Arnaud C., Le mardi 15 octobre 2019



MEETDEAL, disrupte le marché du lead et recrute 10 talents
Claire Bédhet nommée directrice des opérations de Carvivo



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017