Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d'autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d'actualité d'autoactu.com
envoyer par email
Constructeurs - 02/12/2019

Mercedes livre ses premiers corbillards électriques

Le eVito, le premier véhicule utilitaire électrique de Mercedes, a trouvé un débouché original : Aménagé par le groupe Gruau, il va servir de fourgon funéraire pour le groupe Funécap, l’un des leaders des services funéraires en France.  

 

Le Vito électrique vient de trouver son premier acheteur en France, le groupe Funécap, qui a passé commande de 12 fourgons funéraires, destinés à sa filiale Rebillon qui compte 9 agences de pompes funèbres en région parisienne. "Rebillon devient notre marque écoresponsable avec des corbillards Mercedes zéro émission, des cercueils en bois issus de forêts écoresponsables peints avec des vernis à base d’eau, etc.", explique sérieusement Luc Behra, directeur général du groupe Funécap.
Avec 150 km d’autonomie, le eVito funéraire est parfait pour des trajets en ville ou en péri-urbain, "entre l’église et le cimetière, par exemple", sans pollution, ni nuisances olfactives ou sonores pendant les cérémonies funéraires.
Comptant 600 agences et réalisant 10% des services funéraires en France, le groupe envisage l’acquisition d’une quinzaine de eVito par an, au cours des prochaines années, pour ses agences parisiennes mais aussi pour d’autres grandes villes, "comme Nice ou Lyon".
Dotés de trois ou cinq places, noirs ou gris, ces premiers eVito funéraires ont été réalisés par la société Ducarme (filiale du groupe Gruau) basée à Saint-Etienne (42). Ils ont été commercialisés par le département ventes Flottes de Mercedes-Benz France et livrés par le Garage Fraisse, important distributeur du réseau Mercedes Vans.
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions

La crémation est prise en compte pour la mesure du CO² ?
;0)
Luc Os, Le lundi 02 décembre 2019

... Bravo à Xavier Champagne pour son ton malicieux ...vis à vis de l'ecoresponsabilité funèbre ; le "explique sérieusement Luc BEHRA"" est trop drôle !
Rebillon voilà un groupe qui marque des points pour son bilan RSE ...
;0)
ADEAIRIX, Le lundi 02 décembre 2019

Un grand succès à venir aux US pour les condamnés à la chaise électrique ?
(humour noir au 2n degré…)
clerion, Le lundi 02 décembre 2019

Jo va nous réclamer des bornes de recharge dans les cimetières.
On n'a pas le cul sorti des ronces.
Bruno HAAS, Le lundi 02 décembre 2019

Même s'il va y avoir de l'électricité dans l'air je n'ai nullement l'intention de dépasser les bornes !
Je continue de penser qu'installer une prise de courant sur chaque poteau électrique sur le trottoir aurait été (peut-être) une bonne idée ...
Il faudrait que sa faisabilité...ne dépasse pas les bornes encore une fois !
Je continue de faire le recensement des toutes les bornes sur Paris (anciennes Autolib) pour me garer dans le futur avec mon futur hybride rechargeable....et tout cela est très loin de m'empêcher de dormir
Jo Duchene, Le lundi 02 décembre 2019

A Paris vaudrait mieux recenser les stations services parce-qu'il y en a de moins en moins, et en tout cas moins que des bornes de recharge.
Et quand il n'y en aura plus nous n'aurons aussi pas le postérieur extrait des Rubus…
;0))
Luc Os, Le lundi 02 décembre 2019

A propos de fossoyeur … à Paris on bénéficie de la "grande faucheuse" de l'automobile … Notre drame de Paris !
;0)
ADEAIRIX , Le lundi 02 décembre 2019

Pour ceux qui connaissent Paris et dans mon périmètre du 19ème , (Butes-Stalinegrad-Villette) je recense pas moins de 10 stations d'essence et une seule de disparu, à savoir, celle d'AGIP à la Porte de la Villette coté périphérique extérieur.
Concernant les anciennes bornes Autolib...c'est la cata !
Les cocus (déjà pressentis de longue date) et qui n'ont pas prise chez eux...vont l'être doublement.
Les anciennes bornes sont squattées et sont le monopole de quatre ou cinq boites de margoulins institutionnalisés...résultat deux ou trois caisses dessus qui chargent très peu...et si le parisien est dessus (la borne est bloquée, pas la peine de se bancher dessus) et les services des margoulins ont le droit de porter plainte et appeler une dépanneuse pour te mettre en fourrière à tes frais.
Paname c'est le panard, la vie facile et pas chère !

Jo Duchene, Le lundi 02 décembre 2019

Vu le tableau de "jungle urbaine", c'est logique d'y demeurer (?).
;0)
ADEAIRIX, Le lundi 02 décembre 2019

On s'adapte, on s'adapte ...et merci de s’inquièter pour nous !
Jo Duchene, Le lundi 02 décembre 2019



digiCONTACTS permet aux concessionnaires automobiles de déployer leur propre centre d’appels
Exposition de salariés au cadmium : l’ex-Saft sera rejugée à Bordeaux



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017