Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 04/12/2019

DS confirme sa 4e place sur un marché premium en forme en novembre

Le marché premium a progressé de 3,75% en novembre, pour peser 14,3% des immatriculations VP totales, surtout dynamisé par BMW et Audi. DS confirme sa 4e position et place ses deux modèles dans le top 6.

Comme en octobre (+10,9%), le marché premium a été dynamique en novembre, progressant de 3,75%, à 24 702 VP, malgré deux jours ouvrables de moins, alors que le marché généraliste stagnait (+0,17%). Cette catégorie a ainsi représenté 14,3% des ventes, soit 0,4 point de plus qu’en novembre 2018. Sa progression s’explique en partie par un effet de base favorable lié au changement de norme d’homologation (WLTP) en septembre 2018 qui avait poussé les marques premium à immatriculer par anticipation en août. L’autre raison, c’est la hausse du malus et son déplafonnement qui va davantage impacter les marques premium que les généralistes. Elles sont donc assez agressives commercialement mais écoulent leurs modèles sur des canaux sains : "les particuliers (+3,6%), les entreprises (+17%) et les leasers (+4,7%) tandis que les VD baissent de 6%", indique Sébastien Vandelle, directeur du développement de DS. 
La marque BMW a bondi de 18% (à 3,4% de parts de marché, soit 0,9 point de mieux que sur 11 mois) pour se rapprocher de Mercedes (3,5% de PDM, soit 0,5 point de mieux que sur 11 mois) ; Audi, qui s’était effondrée en novembre 2018, rebondit de 33% (à 2,7% de PDM, soit 0,2 point de mieux que sur 11 mois) ; Porsche a multiplié ses ventes par 7, avec 616 unités en novembre, soit presqu’autant que Land Rover (657 unités, +36%).
Volvo (1% de PDM) et DS (1,2%) se distinguent par la stabilité de leur volume d'immatriculations. "Nous conservons notre position de 4e marque premium en France, se félicite Sébastien Vandelle, et progressons sur des canaux sains : +33% auprès des particuliers et +30% sur les entreprises". La marque perd en revanche 2% auprès de leasers.
"Nos deux modèles DS3 Crossback et DS7 Crossback se positionnent dans le top 6 en novembre, derrière les Classe A, X1, A1 et Classe B, grâce à une force de vente qui compte désormais 160 DS Store, dont le dernier en date a ouvert à Rambouillet (78)", précise-t-il.
Les versions électrifiées du DS7 (PHEV) et du DS3 (électrique) font actuellement leur "road show", un tour de France des grandes villes pour les présenter et les faire essayer au public avant leur lancement commercial officiel en début d’année 2020. "Avec ses 300 ch, sa motricité 4x4 et ses atouts d’hybride rechargeable, le DS7 e-Tense reçoit un très bon accueil de la part du public", dit-il. Il ne communique pas encore les ambitions d’électrification des ventes de DS en 2020.
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions

Aucun chiffre de vente pour DS n'apparait dans cet article. C'est vrai qu'il ne sont pas mirobolants, aux environ de 1.000 unités pour chacun des modèles (CCFA) Curieux tout de même....
albert, Le mercredi 04 décembre 2019

Au cumul annuel (source CCFA), les ventes Premium SUV sont les suivantes :

DS DS7 - 12 832 ventes
B.M.W. X1 - 10 873
AUDI Q3 - 9 237
DS DS3 CBACK - 7 658
AUDI Q2 - 7 185
VOLVO XC40 - 7 034
MERCEDES GLA - 6 719
MERCEDES CLASSE B - 6 690
MINI COUNTRY2 - 6 339
B.M.W. X2 - 5 326
VOLVO XC60 II - 5 179
B.M.W. X3 - 5 049
MERCEDES CLA - 5 048
MERCEDES GLC - 4 862
AUDI Q5 - 4 674

DS est donc leader sur son segment avec ses deux modèles. Pour une marque qui part de zéro... c'est plutôt pas mal.
Pour la France, DS fait bien le job.
ER, Le mercredi 04 décembre 2019

Pour la France et pour les SUV. Et pour l'Europe et pour la Chine ?
Et pour les berlines ?
La première DS3 est sortie il y aura 10 ans en février prochain sous la marque Citroën. Le chemin est long, très long....
albert, Le mercredi 04 décembre 2019

Oui cher albert, vous avez raison.
Combien de temps a-t-il fallu à Audi pour passer de l'Audi 50 à ce qu'est la marque aujourd'hui ?
Longtemps, très longtemps.
Je souhaite le même avenir à DS, même si je suis quasi certain que ce ne sera pas le cas pour un tas de raisons, en particulier parce que les gouvernements français font tout ce qui est en leur pouvoir pour flinguer la bagnole, le gouvernement actuel étant particulièrement appliqué à cette tâche.
Bruno HAAS, Le mercredi 04 décembre 2019

ER,
comment pouvez-vous affirmer que DS est premier sur son segment, alors que vos chiffres ne le montrent absolument pas et que le directeur du développement de DS dit qu'ils sont 4ème ?
;0)
Luc Os, Le mercredi 04 décembre 2019

Sans doute ER a-t-il - malicieusement - "segmenté" le marché en ne considérant que les SUV. Il faut bien se donner du courage...... ! ;-)
albert, Le mercredi 04 décembre 2019

Il est vrai qu'on est toujours premier quelque-part et c'est même parfois pour cela qu'on nous paye...
;0))
Luc Os, Le mercredi 04 décembre 2019



digiCONTACTS permet aux concessionnaires automobiles de déployer leur propre centre d’appels
Clément Villet nommé membre du comité exécutif de Yamaha Motor Europe



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017