Marchés - 25/03/2020

Bonus VE : La date butoir du 31 mars reportée pour les véhicules commandés en 2019

Les véhicules électriques commandés en 2019 et non encore livrés bénéficierons du bonus de 6.000 euros jusqu’au 15 juin selon une instruction envoyée au PDG de l’ASP (Agence de services et de paiement) par la DGEC (direction générale de l’énergie et du climat). Malgré les circonstances les immatriculations de véhicules électriques sont en hausse en mars.

Auteur : Florence Lagarde
Directrice de la rédaction et Directrice de la publication

Partagez cet article     

Depuis le 1er janvier 2020, les véhicules électriques ne bénéficient plus de conditions aussi avantageuses que celles de 2019.
Pour les entreprises, le bonus a été divisé par deux et ramené à 3.000 euros. Il a également été modulé en fonction du prix de vente du véhicule pour les personnes physiques avec 3.000 euros pour les véhicules de plus de 45.000 euros, et réduit à néant pour les véhicules au-delà de 60.000 euros.

Pour pouvoir bénéficier des conditions de bonus de 2019, les véhicules devaient être livrés avant le 31 mars. Les organisations professionnelles CNPA, PFA, CCFA et Csiam ont alerté les services de l’Etat sur l’impossibilité de respecter ce délai compte tenu des retards de livraison engendrés par les mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus Covid-19.

Dans un courrier daté un 22 mars, la DGEC demande à l’ASP (agence responsable des paiements) de reporter cette date butoir de 2 mois après la date de la fin des mesures préventives prévues par l’arrêté du 14 mars (mesures liées au COVID-19), soit jusqu’au 15 juin 2020.
"Le CNPA se félicite de ce report, qui constituait une demande forte des entreprises du commerce et des services de l’automobile. Celles-ci subissent depuis de le début de la crise sanitaire une chute d’activité sans précédent, avec des pertes économiques associées considérables. Il était ainsi nécessaire de prévoir un assouplissement de certaines dispositions réglementaires afin de rassurer les entreprises en cette période de crise et ne pas engendrer de coûts et des complexités supplémentaires", explique l’organisation dans un communiqué.
 
Depuis les mesures de fermetures des show-rooms entrées en vigueur le 15 mars, les immatriculations de véhicules ont été quasiment stoppées (-87% sur la période 16 au 23 mars inclus avec seulement 5 942 immatriculations VP, données Autoways).
Les livraisons des commandes étant cependant encore autorisées, les immatriculations de véhicules électriques sont proportionnellement restées importantes et ont représenté 18% des immatriculations réalisées depuis le confinement (1 092 immatriculations entre le 16 et 23 mars).

Depuis le début du mois, les immatriculations de véhicules électriques (VP) ont doublé (+107%) malgré le contexte avec 5 325 immatriculations alors que le marché est à -53% (60 935 immatriculations, chiffre arrêté au 23 mars, source Autoways).
Renault a livré depuis début mars 1 711 Zoé, Tesla 1 302 Model 3. Dans le groupe PSA il y a eu sur la période : 813 véhicules électriques (essentiellement des 208, un peu de 2008) et 203 DS3 Crossback.

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

… Quelle mansuétude de la part de la DGEC … Trop bons y sont !
L'amplitude de la prorogation semble un peu juste quand même (?) …
Enfin, "on" espère que non !

Ade Airix, Le 25/03/2020 à 08:26

Mais qu’attend cette maudite#%&*!#§¥°~ Comission d’annoncer qu’elle suspend les sanctions contre les constructeurs.....même Macron a suspendu la réforme des retraites ,laissez nous vivre

Alain Boise, Le 25/03/2020 à 10:19

Une prime de 6000€ pour une trapanelle électrique moitié Chinoise,ferait mieux de les donner aux Hostos,au fou!!!!

Alain Boise, Le 25/03/2020 à 11:17

Boise,
vous n'avez pas compris que le Covid ne change rien à l'objectif des constructeurs qui ont prévu de l'atteindre. (Et tant pis pour ceux qui n'y arriveront pas alors qu'on est prévenus depuis 10 ans..)
On ne vend plus une voiture en ce moment où est le PB. Quand les ventes vont reprendre ce sera avec les mêmes bagnoles.
C'est un non-PB et les effets d'aubaine dans ce domaine faut oublier.
;0)

Lucos De Beuliou El Tipi, Le 25/03/2020 à 19:04

On ne vend plus une caisse en ce moment....ou est le problème....non mais allô quoi,donc vous réjouissez des amendes qui menacent nos constructeurs !!
Je sens que je vais être content d’arrêter ,on marche sur la tête,y’a des champs entiers d’autos partout,vite un Rhum

Alain Boise, Le 25/03/2020 à 23:01

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 25/03/2020

Chômage partiel : ni exclusion, ni passe-droit

Le chômage partiel est accessible à toutes les entreprises mais aucune n’est exempte de justifier avec précision sa demande d’allocation, a précisé la ministre Muriel Pénicaud à l’Assemblée et dans un courrier rendu public par la Feda.

Réseaux

Porsche : 120 000 rappels en Chine

(AFP) - L'allemand Porsche (groupe Volkswagen) va rappeler 117 425 voitures importées en Chine, en raison d'un risque de fuite de carburant provoqué par une valve défectueuse, a annoncé l'autorité chinoise de régulation du secteur automobile.

Constructeurs

Catégorie Marchés

Le marché du VO en recul de "seulement" 35% en mars

Comparé à l’effondrement du marché VN (-72%), le marché de l’occasion n’a perdu "que" 34,6% en mars. Selon les données Auto-ways, il a enregistré un recul de 67% la deuxième quinzaine, bien moindre que les -95% du marché VN.

02/04/2020

Un top 20 des ventes VN chahuté sur la première quinzaine de mars

Avec l'arrêt (-95%) des immatriculations VN à partir du 16 mars, seule la première quinzaine de mars méritait une analyse des meilleures ventes sur les différents canaux. La 208 reste leader chez les particuliers et la Clio chez les entreprises mais le reste du classement est assez bouleversé.

02/04/2020

Le marché automobile français finit le mois de mars à -72%

L’interdiction d’ouverture des show-rooms à partir du 16 mars a entrainé un arrêt brutal des immatriculations qui ont chuté de -95% sur la deuxième quinzaine. Sur cette période ce sont 136.000 immatriculations qui ont été perdues par rapport à l’année dernière.

01/04/2020

Le marché du VUL en Europe a ralenti sa chute en février

Avec 149.644 immatriculations de VUL neufs, le marché européen a réduit sa chute (-3,4%) en février. A l’inverse, les volumes du VU neuf et du VI neuf continuent de sombrer de respectivement -17,6% et -19,1%, tandis que la catégorie des bus et cars reste sur une tendance positive de +2,4%.

26/03/2020

Covid-19 : ce qui a changé dans la règlementation en France ce week-end

Allègement de la réquisition des masques, levée des interdictions de circulations pour les véhicules de transport de marchandises de plus de 7,5 tonnes, augmentation du temps de travail des chauffeurs routiers jusqu’à 60 heures/semaine, interdiction des liaisons aériennes vers et La Réunion, Mayotte, la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

23/03/2020