Constructeurs - 20/03/2018

Dangel en phase d’accélération

Plan produits renouvelé, outil de production renforcé et nouvel actionnaire… L’entreprise alsacienne Dangel, spécialiste de la transformation de VU deux roues motrices en 4x4, déborde d’ambitions.

Partagez cet article     

Coopération renforcée avec le partenaire historique PSA et diversification des marques, réorganisation de la production et du service après-vente, changement d’actionnaire… Les derniers mois ont été animés chez Automobiles Dangel. Spécialisée dans la transformation de véhicules utilitaires deux roues motrices en 4x4, la PME basée à Sentheim, dans le Haut-Rhin, n’est pas passée inaperçue à Genève où le Peugeot Rifter 4x4 by Dangel a fait sensation. L’annonce d’une future production en série devrait intervenir rapidement.
Dix ans après une crise économique qui a failli lui être fatale, Automobiles Dangel est sur la voie de la renaissance. Remise sur les rails après une procédure de sauvegarde consécutive à la crise de 2008, l’entreprise fondée en 1980 a tenu bon, maintenant sa production autour de 2 500 véhicules par an. Ces dernières années, sous la houlette du tandem Robert Laker Igor Verbrugghe, respectivement directeur général et responsable commercial, Dangel  s’est réorganisée à tous les niveaux afin de passer du stade artisanal à l’échelle industrielle. Un renouveau qui s’est doublé d’un changement d’actionnaire le 1er octobre dernier avec la vente de l’entreprise par la famille du fondateur, Henry Dangel, décédé en 2006. C’est un ancien cadre industriel de PSA, Philippe Hébert, ex-patron, notamment, de l’usine mécanique de Mulhouse, qui a pris le volant de Dangel.
 
Peugeot, Citroën, Fiat mais aussi Opel, Toyota…
Concomitamment, l’entreprise a entamé un virage majeur puisqu’après avoir tutoyé la barre des 3 000 véhicules par an à la clôture de l’exercice fin octobre 2017, la société s’est organisée en deux équipes de production destinées à satisfaire un plan produits totalement renouvelé. Dangel vise désormais une production annuelle de 3 500 voitures en 2018 et 5 000 en 2020.

Ce redémarrage s’accompagne d’un plan produits totalement renouvelé. Ainsi, le Rifter devrait rapidement rejoindre sur la ligne de production de Sentheim le Berlingo Citroën mais aussi l’Opel Combo, sans oublier les Jumpy, Expert, Fiat Ducato et Toyota ProAce.
La marque japonaise va, en effet, confier pour les marchés nordiques la transformation de ce véhicule utilitaire à Dangel. Laquelle a, par ailleurs, décroché une commande de 600 véhicules, sur trois années, de la Poste autrichienne avec Peugeot. "Ce qui fait que nous avons un quasi-monopole sur les véhicules postaux en Europe", se réjouit Igor Verbrugghe, directeur commercial, selon qui "Rifter annonce le renouveau d’Automobiles Dangel". "Nous sommes entrés dans la phase de concrétisation du travail réalisé ces dix dernières années. L’offre produits a été totalement renouvelée, la production a été réorganisée et l’après-vente suit le plan de charge", ajoute Igor Verbrugghe.
Le catalogue de véhicules de Dangel, qui produira ce mois-ci la 50 000e voiture de son histoire, devrait encore s’élargir dans les prochains mois. "Nous sommes en train de franchir un cap. Les partenaires sont là, les projets aussi et les équipes sont en place. À nous de répondre aux attentes des clients", souligne le PDG, Philippe Hébert, qui promet des annonces pour début octobre, à l’occasion du Mondial de l’auto. En plus de présenter son nouveau logo, Dangel y aura d’ailleurs son propre stand, "dans le hall n° 1, celui des constructeurs français, avec un concept-car". La PME de Sentheim entend notamment développer une véritable offre de motorisations. Dans le même temps, elle va produire des véhicules avec conduite à droite. Enfin, il n’est pas impossible que Dangel installe un jour de petites unités de production sur des sites de constructeurs à l’étranger.

75% de la production à l’export en 2018
Ce plan de développement, qui s’est traduit par 12 M€ d’investissement sur la période 2014/2020, vise un objectif de 20% de parts de marché sur son segment de niche, contre 12% aujourd’hui. Dangel, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 18 M€ l’an passé, prévoit une progression de 5,5%, à 19 M€, cette année. L’entreprise va également embaucher, d’ici la fin du mois, plusieurs des 40 intérimaires qui ont rejoint la centaine de salariés permanents lors du passage en deux équipes.
 
Quoiqu’il en soit, cette hausse des volumes de production se fera "en gardant l’identité Dangel qui est de proposer un produit robuste et pas seulement une voiture tout chemin, comme le vendent certains généralistes sur une proposition marketing", avertit Igor Verbrugghe qui rappelle que "l’engagement de Dangel, c’est d’aller le plus loin possible sur tous les chemins et dans toutes les conditions météorologiques". Et d’ajouter que le rachat d’Opel et Vauxhall par PSA "va ouvrir à Dangel de nouvelles perspectives sur les marchés allemands et anglais". De 70% en 2017, la part de l’export devrait grimper à 75% en 2008.
Laurent Bodin

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Bravo Dangel,que de chemin parcouru!
A quand un vehicule spécifique Postal avec conduite à droite comme aux US ,gains de fatigue et rapidité de la tournée ,porte coulissante comme l'Estafette oû 1006.
Succès garanti en Europe toutes les Postes en rêvent.
Facile à modifier sur ùn Partner VE oû GPL,en avznt les Alsaciens!!!

alain boise, Le 20/03/2018 à 08:41

La Poste veut des véhicules avec sortie facile aussi bien à gauche qu'à droite car ils font les rues dans un seul sens.
;0)

Lucos, Le 20/03/2018 à 09:16

Y'a pas que des villes Monseigneur, la France rurale existe ne vous en déplaise.....

alain boise, Le 20/03/2018 à 09:43

C'est idem
;0)

Lucos, Le 20/03/2018 à 09:50

@Alain boise: la Poste en Suède utilise des Kangoo conduite à droite depuis fort longtemps. Ils se transforment de plus en plus en Kangoo ZE d'ailleurs.

Arnaud C., Le 20/03/2018 à 09:51

Monseigneur lorsque vous visiterez vos gueux et Cerfs vous remarquerez que les boîtes aux lettres sont situées à l'entrée des hameaux et toujours à droite,en face c'est la Terre oû la Mer.
D'après Arnaud les Suédois et Ricains le font pourquoi pas nous,pourquoi tant de haine ,oui je sais le Lisier a une odeur ùn peu poivrée mais on s'y fait,vous verrez

alain boise, Le 20/03/2018 à 10:03

Avez-vous déjà répondu à un appel d'offre de la Poste ?
;0)

Lucos, Le 20/03/2018 à 10:06

Avez vous présenté un projet aux Armées ,à la Poste,EDF,?si oui a t'il été retenu si non pourquoi?
Dangel et Simpar ont toujours écouté et essayé ce que l'on proposait.

alain boise, Le 20/03/2018 à 13:00

Il n’y a pas que la Suède, il y a la Norvège aussi sui achète des Dangel pour la Poste de chez eux!
Pour les appels d’offre...surtout dans certains pays étrangers il y a même des questions pour savoir s’ils n’y a pas des mongoliens dans la famille!!

Jo Duchene, Le 20/03/2018 à 13:05

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 20/03/2018

Marché moto : +9,7% au mois de février

Très logiquement, le marché de la moto a progressé (de 9,7%) au mois de février. Il y a un an, il était en effet en train de “digérer” le passage d’Euro 3 à Euro 4. Un phénomène plus sensible chez les 125 que les grosses cylindrées.

Marchés

Un nouveau moteur trois cylindres prometteur chez Volvo

Le moteur trois cylindres essence Volvo appartient à la même famille de moteurs modulaires que le quatre cylindres qui équipe les modèles supérieurs de la marque. Ce trois cylindres est lancé sur la XC40 en version T3. Une version hybride rechargeable sera disponible ultérieurement.

Constructeurs

Brexit : "Des conséquences potentiellement désastreuses" pour l'industrie auto, selon l’ACEA

Succédant aux récentes et contradictoires déclarations de MM. Zetsche et Tavares sur les capacités de leurs groupes respectifs à tenir les objectifs d’émissions de CO2 à l’horizon 2021, l’ACEA profite du prochain Conseil européen (22-23 mars) pour interpeller chefs d’État et négociateurs sur les "conséquences potentiellement désastreuses" qu’un "Brexit dur" aurait sur la chaîne d'approvisionnement automobile. L’association des constructeurs européens d'automobiles pointe dans un communiqué de presse, diffusé lundi matin, trois questions fondamentales.

Constructeurs

Catégorie Constructeurs