Constructeurs - 21/06/2018

Hyundai va fournir ses piles à combustible au groupe Volkswagen

En avance sur la technologie de véhicules électriques alimentés à l'hydrogène, Hyundai va donner accès à ses licences et à sa chaîne d'approvisionnement au groupe Volkswagen pour accélérer son développement à l'échelle mondiale et réduire les coûts de fabrication des modules de pile à combustible de sa filiale Mobis.

Partagez cet article     

Hyundai Motor et Audi AG ont signé un accord de licence réciproque sur les brevets portant les composants et technologies liés aux véhicules électriques alimentés à l’hydrogène. Les deux constructeurs - mais aussi Kia et les autres marques du groupe Volkswagen - "partageront équitablement les licences de brevet dans les années à venir", affirment-il. La durée précise de l’accord n’a pas été dévoilée.
Dans un premier temps, il est prévu que Hyundai accorde à Audi, chargé du développement de la technologie au sein du groupe Volkswagen, l’accès aux pièces issues de son savoir-faire acquis lors du développement de l’ix35 Fuel Cell et du Nexo, dont la commercialisation débutera cet été en France.
En donnant accès à sa chaine d’approvisionnement de pièces, Hyundai espère augmenter les volumes et ainsi réduire leur coût et, au final, ses prix de vente (59 700 euros, bonus de 6 300 euros déduit, pour l’ix35). C’est d’autant plus important qu’il assure lui même la fabrication des modules de pile à combustible, à travers sa filiale Mobis, capable d’en produire 3 000 par an. Mobis peut porter la capacité de cette usine à des dizaines de milliers de modules, selon la demande du marché, affirme Hyundai, qui espère populariser cette technologie, qui a représenté moins d’un millier de ix35 Fuel Cell produits sur la période 2013-2017.
"Ce partenariat contribuera à rehausser la notoriété des véhicules électriques alimentés à l’hydrogène et à prouver leurs avantages à la société dans sa globalité",  affirme Euisun Chung, vice-président de Hyundai Motor. "Pour garantir le déploiement de cette technologie durable, la coopération est le meilleur moyen d'optimiser les structures de coûts", justifie pour sa part Peter Mertens, en charge du développement technique chez Audi AG.
Xavier Champagne

Partagez cet article     

Articles connexes :

Hyundai va lancer en 2018 un véhicule à hydrogène doté de 800 km d’autonomie Constructeurs - 10/01/2018

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Si il faut faire 30 bornes pour trouver une pompe le benef s'envole,deja pas simple avec le GPL,le Flex fuel,vive le Diesel 1 plein (58litres) tous les 1200bornes.
Ùn aller retour Paris Brest ,moteur Renault DTI 90ch 180000kms,boite 5,2400trs/mn,20° Celcius,96km/h ,2 personnes à bord,2 mômes ,1 chien,30 bouteilles de Chouchenn,1 demi cochon,pneus gonflés a 2,4 au bar,vent favorable force 3 au retour,ùn peu de roulette dans les descentes,10 de moins que la vma( vitesse maxi autorisée )alors hydrogène ........

alain boise, Le 21/06/2018 à 08:15

Ah j'oubliais toujours faire le plein des potron minet ,on en mets 2% de plus( mazout) plutot qu'au Zénith et ses grandes chaleurs,et oui ça se détend les hydrocarbures ,l'hydrogène c'st pire ùn vrai casse tête ,vive la bagnole

alain boise, Le 21/06/2018 à 08:19

Alain roi de la débrouille intelligente!
S’il savait qu’il y a une revue aux US qui s’apelle “Diesel Power” et qui qui est la bible la plus diffusée des débrouillards et des astuces pour rendre le moteur diesel des bombes de couple sur la route... il immigrerait tout de suite là bas!

Jo Duchene, Le 21/06/2018 à 16:52

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 21/06/2018

Porsche acquiert 10% de Rimac Automobili

Porsche dispose de sa propre technologie de propulsion électrique mais il couvre ses arrières en prenant une participation de 10% dans Rimac Automobili, une entreprise croate qui développe une supercar électrique.

Constructeurs

Catégorie Constructeurs

Le coronavirus menace le mariage PSA-Fiat Chrysler

(AFP) - Se fera ou ne se fera pas ? Des ombres planent sur le mariage annoncé entre les constructeurs automobiles PSA et Fiat Chrysler Automobiles (FCA), en raison de la pandémie qui fragilise les entreprises et menace l'équilibre de l'opération, indiquent des sources financières à l'AFP.

26/03/2020

Porsche : 120 000 rappels en Chine

(AFP) - L'allemand Porsche (groupe Volkswagen) va rappeler 117 425 voitures importées en Chine, en raison d'un risque de fuite de carburant provoqué par une valve défectueuse, a annoncé l'autorité chinoise de régulation du secteur automobile.

25/03/2020