Marchés - 29/11/2019

Le marché moto progresse toujours : +11,4% en octobre

Le marché de la moto ne cesse de progresser, avec encore +11,4% en octobre, les moyennes et grosses cylindrées s’envolant à +15,3%, pendant que les 125 se “contentent” d’une augmentation de 5,9%. Au cumul des dix premiers mois de l’année, le marché de la moto gagne 11,4%.

Partagez cet article     

Le marché de la moto termine aussi bien l’année qu’il l’avait commencé, avec une nouvelle progression, de 11,4%, au mois d’octobre : 15 787 immatriculations contre 14 174 en octobre 2018. Au cumil des dix premiers mois de l’année, les ventes atteignent 176 484 unités (158 399 un an plus tôt), soit une hausse de 11,4%. Sauf accident, 2019 devrait être un très bon millésime pour la moto.

La 125 tient la distance
La bonne surprise, c’est que la 125 poursuit son redressement, même si nous sommes loin (très loin même) des volumes d’il y a 10 ans, avant la mise en place de la formation de 7 heures.
Sur le mois d’octobre, 6 212 scooters et motos 125 ont trouvé preneurs (5 866 en octobre 2018), soit une progression de 5,9%. Pourtant, les résultats sont contrastés, avec par exemple Piaggio qui occupe la tête du segment, mais en enregistrant une baisse de 3,3% (soit une cinquantaine d’unités sur 1 325 immatriculations). Même scénario pour Honda qui perd 10,7% avec 1 240 immatriculations. Mais dans le même temps, Yamaha gagne 14,5% avec 1 065 unités immatriculées. Les vases communicants en somme.
On notera le bon mois de Sym (+11,9%) chez les scooters et de Orcal chez les motos 125 “tendance” (172 unités, + 149%) qui précède ainsi Mash (169 unités), Brixton (61 unités) et Bullit (43 unités).
Au cumul des 10 premiers mois, il s’est immatriculé 62 878 scooters et motos 125 (56 632 un an plus tôt), soit une hausse de 11%.
Honda en reste le leader avec 13 588 unités (+13,6% et 21,61% de parts de marché), devant Piaggio (12 205 unités, +1,2% et 19,41% de parts de marché) et Yamaha (10 159 unités, +9% et 16,16% de parts de marché). Trois marques qui regroupent donc 57% des ventes totales.
Sur cette période, on notera la progression de Sym (+10,8%) : avec 2 223, elle distance Kymco (2 052 unités) qui perd dans le même temps 2,2%. Chez les motos “tendance”, si Mash reste en tête des opérations (1 934 unités, + 5,8%), la plus belle progression revient à Orcal, avec 1 770 immatriculations et 56,6% de mieux qu’il y a un an.

Tout au vert pour les grosses cylindrées
Chez les plus de 125, octobre a été encore meilleur avec 9 575 immatriculations, soit une hausse des ventes de 15,3% ! Toutes les marques y ont été à la fête avec des hausses pouvant atteindre 37,6% pour Suzuki, 25,4% pour Kawasaki et 21,1% pour Honda. C’est simple, seule KTM perd du terrain sur le mois, avec une baisse de 14,7% (487 unités).
Et puis, il y a toujours le cas de Royal Enfield qui ne cesse de gagner du terrain avec des motos au look sympa, certes limitées en puissance mais très bien placées en prix (6 500 € la 650 bicylindre) : 411 immatriculations en octobre (110 en octobre 2018), soit quasiment autant que Suzuki et presque deux fois plus que Ducati ! Benelli (déjà en progression de 23% sur les 10 premiers mois de l’année) vient de présenter à son tour une monocylindre 400 à prix réduit et d’autres motos de ce type arrivent chez plusieurs marques “chinoises” : un phénomène qu’il sera intéressant de suivre en 2020.
Sur le mois, Yamaha (1 744 unités, + 5,4%) s’impose devant BMW (1 438 unités, + 8%) et Honda (1 334 unités, + 21,1%). Un trio que l’on retrouve en tête du cumul à fin octobre, toujours avec Yamaha devant (20 355 unités, + 4,2%), mais cette fois Honda (16 197, +17,3%) précède BMW (1A5,344 unités, +13,6%).
Le marché total réalise 113 606 unités, soit une progression de 11,6% (101 767 unités fin octobre 2018). Là encore toutes les marques majeures sont en progression, la seule baisse enregistrée l’étant par Harley-Davidson, avec -0,7%, soit 58 motos de retard sur près de 8 000 immatriculations. Pas trop difficile à corriger d’ici la fin de l’année.
Pascal Litt





Partagez cet article     

Articles connexes :

Le marché automobile français à haut niveau pour un mois d’octobre tiré par les VD Marchés - 04/11/2019
Belle performance de Yaris et de Corolla sur le canal des particuliers en octobre Marchés - 07/11/2019
Le marché du VO ancien progresse en octobre Marchés - 05/11/2019
Allemagne : Volkswagen renoue avec les 20% de parts de marché en octobre Marchés - 05/11/2019
Les ventes de véhicules électriques en France à plus de 2% du marché pour le deuxième mois consécutif Marchés - 06/11/2019
Espagne : forte hausse (+28,8%) des entreprises sur le marché automobile en octobre Marchés - 07/11/2019
Royaume-Uni : le Brexit et la forte baisse du Diesel plombent le marché automobile en octobre Marchés - 06/11/2019
Nouvelle hausse (+6,7%) du marché automobile italien en octobre Marchés - 06/11/2019
Russie : Ford s'en va et les Chinois arrivent en force Marchés - 08/11/2019
Etats-Unis : Pick-up et SUV font les trois quarts des ventes d'octobre Marchés - 13/11/2019
Octobre, mois record pour le marché automobile en Europe depuis 2009 Marchés - 20/11/2019

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

En ce jour de noir vendredi ceci nous confirme qu'il y a de l'argent cette année en France..
De plus il y a une offre importante et dans tous les prix.
Ca se retrouve donc logiquement dans la moto.
;0)
PS : Il serait bon de rajouter aussi les motos enduro, cross et loisirs non immatriculées pour avoir une image complète du marché.

Luc Os, Le 29/11/2019 à 08:52

Je suis un miraculé ...quinze ans de moto et pas estropié, et pas passé par l'hôpital de Garches...
J’attends les avancés technique, comme par exemple les bécanes avec gyroscopes et qui tombent pas par terre... et en tandem confort et pare brises qui couvrent tout, et chauffage, et pourquoi pas hybrides rechargeables !
Des conneries qui ne vont pas arriver avant longtemps...je serai mort !

Jo Duchene, Le 01/12/2019 à 11:46

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 29/11/2019

Renault propose 130 agences à reprendre

Ce samedi, Renault organise dans 6 grandes villes françaises des foires à la reprise d'agences. Patrice Ratton, directeur adjoint du réseau, nous décrit le potentiel des agences à vendre et le profil de repreneurs recherchés.

Réseaux

Mercedes n’avait pas d’obligation à renommer réparateur agréé le Garage de Bretagne

La Cour d’appel de Paris a rejeté l’interprétation du règlement européen qui rendrait systématique l’agréement en tant que réparateur agréé si l’entreprise "satisfait à tous les critères qualitatifs de sélection", confirmant la décision du tribunal de commerce. La Cour apporte également un élément nouveau en considérant que le refus d’agrément est une décision unilatérale du constructeur.

Réseaux

L’industrie automobile est prise dans un "effet de ciseaux", alerte Luc Chatel

Lundi 2 décembre, Luc Chatel, président de la PFA, organise à Bercy avec la présence du ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, et de la secrétaire d’Etat, Agnès Pannier-Runacher, une réunion de l’ensemble de la filière automobile qui réunira 600 chefs d’entreprises. L’heure est grave et le président de la PFA entend mettre tout le monde sur le même niveau d’information.

Constructeurs

Catégorie Marchés

Royaume-Uni : le pire mois de mars depuis la fin des années 90

Le marché automobile au Royaume-Uni n’avait pas connu un niveau aussi bas en mars (-44,4%, à 254.684 unités), depuis l’instauration du changement de plaque semestriel à la fin des années 90. Ainsi, le marché a perdu 203.370 immatriculations par rapport à la même période en 2019.

07/04/2020

Le marché allemand a perdu 38% en mars

Confiné plus tardivement, le marché allemand n’a perdu "que" 38% de son activité en mars, avec des motorisations alternatives qui bondissent et des marques premium qui souffrent moins.

06/04/2020