Réseaux - 23/03/2020

Les enseignes de contrôle technique dans l’attente d’une suspension officielle de leur activité

Faute d’une prorogation officielle de la validité des contrôles techniques, de nombreux centres restent ouverts pour accueillir les automobilistes. Les différentes enseignes attendent une prise de position claire du Gouvernement.

Les enseignes de contrôle technique dans l’attente d’une suspension officielle de leur activité

Auteur : Xavier Champagne
Chef de rubrique

Partagez cet article     

Les réseaux de contrôle technique ont adressé une lettre ouverte au Gouvernement pour lui demander d’officialiser la suspension de leur activité pendant la période de confinement et le report des dates de visites et de contre-visites de 40 jours.

Les différentes enseignes constatent en effet que "des automobilistes continuent de se déplacer dans les centres par peur de se voir verbaliser" pour ne pas avoir fait leur contrôle technique dans les délais.

Ce courrier souligne les difficultés concrètes sur le terrain dans les centres de contrôle technique : "Nous n’avons actuellement clairement pas les moyens de protéger les salariés de nos centres de contrôle technique affiliés, ni les automobilistes pour lutter contre la propagation du virus : pas de gants, pas de gel et nous devons contrôler des véhicules potentiellement contaminés !"

"En Italie, en Belgique et en Espagne aujourd’hui des mesures ont été prises : L’Etat a acté un report des contrôles techniques et contre-visites pour permettre aux centres de fermer», souligne le courrrier commun des enseignes de contrôle technique, adressé jeudi au Gouvernement.
Dimanche, les réseaux n’avaient pas reçu de réponse officielle à leur lettre.

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 23/03/2020

Renault face au Covid 19 : la fragile hypothèse de la parenthèse

Les déclarations de E. Philippe et de B. Le Maire cette semaine indiquant que l’Etat pourrait aller jusqu’à nationaliser des entreprises françaises fragilisées ont donné lieu à de folles rumeurs concernant Renault. D. Senard s’est empressé de démentir et de rassurer mais n’a pu lever toutes les interrogations que la pandémie fait peser sur l’avenir de Renault-Nissan après la crise.

Analyse

270 groupes référencés dans l'Annuaire des groupes de distribution

L'édition 2020 de l’Annuaire des groupes de distribution publiée par Autoactu.com présente le portrait des 270 distributeurs automobiles les plus importants en France et passe en revue l'ensemble des cessions et acquisitions intervenues au cours de l’année. 24 nouveaux groupes de distribution viennent enrichir cette édition, compensant la disparition par absorption de 16 autres groupes. 

Publi-rédactionnel

Covid-19 : ce qui a changé dans la règlementation en France ce week-end

Allègement de la réquisition des masques, levée des interdictions de circulations pour les véhicules de transport de marchandises de plus de 7,5 tonnes, augmentation du temps de travail des chauffeurs routiers jusqu’à 60 heures/semaine, interdiction des liaisons aériennes vers et La Réunion, Mayotte, la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

Marchés

Catégorie Réseaux

Le groupe Legrand présente ses véhicules "en visio" à ses clients

Pour Georges Legrand, distributeur BMW, Opel, Mazda et Suzuki, l’arrêt d’activité est l’occasion de former ses salariés, de revoir ses process et de tester de nouvelles approches commerciales, comme la présentation "en visio-conférence" de ses modèles neufs ou d’occasion à ses clients.

01/04/2020

Le réseau Opel accompagné et solidaire

Accompagné financièrement par son constructeur pour traverser la période de confinement, le réseau Opel fait pour sa part un geste envers le personnel soignant en offrant voiture de courtoisie et entretien "à prix coûtant".

27/03/2020

Covid-19 : Comment rester ouvert en garantissant la sécurité des salariés ?

Les organisations patronales et syndicales de la branche des services automobiles se sont mises d’accord sur les principes de prévention pour garantir la sécurité des salariés pendant la période de confinement. IRP Auto Solidarité-Prévention travaille sur la rédaction d’un guide de bonnes pratiques, le ministère du Travail aussi. Les syndicats estiment que toutes les activités des établissements autorisées "ne sont cependant pas indispensables à la vie de la Nation".

26/03/2020

Chômage partiel : ni exclusion, ni passe-droit

Le chômage partiel est accessible à toutes les entreprises mais aucune n’est exempte de justifier avec précision sa demande d’allocation, a précisé la ministre Muriel Pénicaud à l’Assemblée et dans un courrier rendu public par la Feda.

25/03/2020

Tchat et standard déporté à la rescousse des concessions fermées

Les flux de clients se sont effondrés de 70% mais la fermeture des concessions nécessite parfois de faire appel à des solutions extérieures, comme des standards déportés, des gestionnaires de leads et des système de tchat. Pour être opérationnel à 100% dès que le confinement sera terminé.

24/03/2020