Autour de l'auto - 13/03/2020

Sécurité routière : le nombre de morts sur les routes en baisse de 12,6% en février

(AFP) - Le nombre de morts sur les routes de France métropolitaine a baissé de 12,6% en février par rapport au même mois l'année dernière, avec 222 personnes décédées contre 254 l'an passé, a annoncé jeudi la sécurité routière.

Partagez cet article     

Le nombre d'accidents corporels est également en baisse (-0,9 %, 3 944), de même que le nombre de personnes blessées (-1,4 %, 4 782), selon le communiqué du ministère de l'Intérieur.
Ces bons résultats succèdent à la hausse enregistrée en janvier (+9,7%) et "alors même que le mois de février 2020 compte un jour de plus que le mois de février 2019", souligne la sécurité routière.
La baisse de la mortalité concerne essentiellement les automobilistes, les piétons et les cyclistes, alors que la mortalité des motards est en hausse et celle des conducteurs de scooters est stable.
A l'inverse, les chiffres en Outre-mer sont à la hausse, avec cinq personnes décédées de plus en février 2020 par rapport à février 2019.
Sur les deux premiers mois de l'année, neuf personnes de moins ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine par rapport à la même période en 2019 (482 contre 491), marqué par un plus bas historique du nombre de morts (3 239).
Après une tendance haussière entre 2014 et 2017, la mortalité routière en métropole est en baisse depuis 2018.
Le gouvernement avait attribué début février ces résultats à l'entrée en vigueur en juillet 2018 de l'abaissement à 80 km/h de la vitesse maximale autorisée sur les routes secondaires, une mesure impopulaire auprès des élus de certaines communes et conspuée par les "gilets jaunes".
Depuis le début de l'année, plusieurs départements comme la Creuse ou le Cantal ont commencé à revenir aux 90km/h, conformément aux dérogations prévues par la loi mobilités promulguée fin décembre.
Selon un recensement de l'AFP en décembre, 25 départements avaient fait savoir leur intention de repasser aux 90 km/h.
AFP

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Pas d’hiver?

alain boise, Le 13/03/2020 à 07:54

Mais non Alain, comme il est écrit dans le communiqué de l'AFP, plusieurs département sont repassés aux 90 km/h. Donc le nombre de mort diminue...

Frederic, Le 13/03/2020 à 08:28

Élémentaire Watson

alain boise, Le 13/03/2020 à 08:35

Comme d'habitude on fait dire ce qu'on veut aux chiffres et le Ministère ne se gêne pas pour le faire.
Pour avoir une vrai statistique, il faut ramener ces stats au niveau du total des km parcourus et en ce moment ça ne roule plus du tout avec le Coronaze.
A noter que les chiffres des DROM sont toujours écatés de ce qu'on nous donne comme donnée principale France, parce-que autrement ça augmente.
Cacher les chiffres ne fera pas un mort de moins.
;0)

Lucos de Beuliou el Tipi, Le 13/03/2020 à 08:50

Effectivement, un mois une tendance et le mois suivant une autre contraire.
1) Il est impossible de tirer des conclusions au mois le mois car cela n'a pas de sens
2) Des statistiques ne sont intéressantes que si elles fournissent des chiffres argumentés et détaillés sur les bases de calculs. Je prends pour référence l'indice INSEE des prix à la consommation qui indique rubrique par rubrique, l'évolution des prix (biens de consommation courante, de services, des énergies etc).
3) Pendant qu'on se focalise sur les chiffres, on ne fait rien sur l'état du réseau routier français qui ne cesse de se dégrader
4) A quand une sécurité routière où la politique prévaut vs une organisation indépendante sur le terrain qui ferait des enquêtes secteur par secteur selon l'accidentologie ?
5) Le poids des automobiles clubs en France n'est pas suffisant pour contrebalancer ces annonces incomplètes et inutiles
6) Le plus triste c'est que derrière les chiffres, il y a des victimes à vie et des familles qui ne reverront jamais leurs victimes de la route...

clerion, Le 13/03/2020 à 09:14

Effectivement, un mois une tendance et le mois suivant une autre contraire.
1) Il est impossible de tirer des conclusions au mois le mois car cela n'a pas de sens
2) Des statistiques ne sont intéressantes que si elles fournissent des chiffres argumentés et détaillés sur les bases de calculs. Je prends pour référence l'indice INSEE des prix à la consommation qui indique rubrique par rubrique, l'évolution des prix (biens de consommation courante, de services, des énergies etc).
3) Pendant qu'on se focalise sur les chiffres, on ne fait rien sur l'état du réseau routier français qui ne cesse de se dégrader
4) A quand une sécurité routière où la politique prévaut vs une organisation indépendante sur le terrain qui ferait des enquêtes secteur par secteur selon l'accidentologie ?
5) Le poids des automobiles clubs en France n'est pas suffisant pour contrebalancer ces annonces incomplètes et inutiles
6) Le plus triste c'est que derrière les chiffres, il y a des victimes à vie et des familles qui ne reverront jamais leurs victimes de la route...

clerion, Le 13/03/2020 à 09:20

Toujours la même propagande sur l'accidentologie …

… Gros comme une maison si la volumétrie repart dans les prochains mois ce sera à cause des promoteurs du retour au 90 km/h … La routine …. Sujet suivant !
;0)

ADEAIRIX , Le 13/03/2020 à 10:59

Cher clerion, comme le dit justement Lucos, ce que vous proposez, très justement aussi, s'appelle l'accidentologie, c-à-d une ETUDE sur les accidents : leurs causes, leur gravité, leurs origines, les secteurs accidentogènes, etc.

On parle à tort d'accidentologie pour quantifier le nombres d'accidents.
"Hausse (ou baisse) de l'accidentologie en février"
Non, il n'y a pas plus (ou moins) d'études sur les accidents en février !
Mais le mot "accidentologie" a plus d'impact que le mot "accident", c'est comme les problèmes devenus des problématiques, le gaz carbonique devenu le dioxyde de carbone, les handicapés devenus des personnes atteintes de handicap (sic, je me suis fait reprendre par une petite fonctionnaire en réunion de mairie, croyez-moi, je lui ai volé dans les plumes !), et j'en passe des milliers.

Bruno Haas, Le 13/03/2020 à 11:14

Quand Bruno fait du "Louis-Jean Hollebecq" …
A moins que ce ne soit l'inverse …?

C'est vrai que le terme "accidentologie" est dévoyé (y compris par moi …Désolé !)
;0)

ADEAIRIX , Le 13/03/2020 à 12:32

Affirmatif Bruno,
c'est là toute la problématique d'acter l'impactation des échanges qu'il peut y avoir sur la visualisation de l'accidentalité. Quand la signalétique de la volumétrie d'accidentologie augmente, il faut visionner la typologie de cette thématique pour bien la solutionner en ambitionnant que la méthodologie utilisé soit la bonne fonctionnalité en fonction de sa localisation.
;0)

Lucos de Bescherelle el Bled, Le 13/03/2020 à 14:12

Et en plus je fournis le dictionnaire…
C'est cadeau !
;0)

Accidentalité = accidents
Accidentologie = accidents
Acter = constater
Ambitionner = désirer
Echanger = discuter
Fonctionnalité = fonction
Impacter = influencer
Leads = prospects
Localisation = lieu
Méthodologie = méthode
Problématique = problème
Règlementation = règlement
Signalétique = signalisation
Solutionner = résoudre
Thématique = thème
Typologie = type
Visualiser = voir
Visionner = voir
Visionnage = vue
Volumétrie = volume

Lucos de Beuliou el Tipi, Le 13/03/2020 à 14:17

Vindieu qu'est-ce que j'ai ri.
Un immense merci à Lucos de Bescherelle el Bled pour ce dictionnaire remarquable.
Ca me rappelle mes coups de gueule quand on me présentait "les méthodologies permettant de solutionner les problématiques".
Au secours !

Bruno Haas, Le 13/03/2020 à 15:53

Qu'il est beau notre nouvel Autoactu.
Bravo.
:0)

Lucos De Beuliou El Tipi, Le 14/03/2020 à 21:28

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 13/03/2020

Chine : le secteur automobile repart

(AFP) - C'est un nouveau signe de normalisation progressive à l'épicentre du Covid-19 : des entreprises de Wuhan, la ville chinoise où est apparu le nouveau coronavirus, ont été autorisées mercredi à reprendre leurs activités.

Constructeurs

Des fuites ont révélé le nouveau Ford Bronco et son petit frère

Deux nouveaux modèles Ford ont été dévoilés par une fuite sur Internet. Les ventes du constructeur sont en baisse en attendant le redéploiement de la gamme autour d'une plus grande diversité d'offre dans les crossovers et les SUV afin d'alimenter la demande. Après avoir utilsé le nom Mustang pour le prochain crossover électrique, Ford a dépoussiéré et mis au goût du jour le Bronco qui rend hommage au design d'un modèle qui a été commercialisé de 1966 à 1977. Il se décline désormais en 2 modèles, un crossover compact et un SUV de loisirs qui vient concurrencer la Jeep Wrangler, jusque là seule sur son segment.

Analyse

Fermeture du réseau Corri-Door : une expertise judiciaire diligentée

Suite à des incidents techniques sur les bornes de recharge de son réseau Corri-Door, Izivia a pris la décision radicale d’arrêter de les exploiter. Une procédure est en cours contre le fournisseur des bornes qui se défend en accusant l'opérateur de ne pas avoir réalisé régulièrement leur maintenance.

Services

Catégorie Autour de l'auto

Sans les taxis-motos, le quotidien à Lagos est devenu un "enfer"

(AFP) - Embouteillages monstres, files d'attente interminables aux arrêts de bus, foules de piétons: se rendre au travail est devenu un "enfer" depuis l'interdiction des taxis-motos et des tricycles dans la capitale économique du Nigeria, où les Lagosiens font preuve d'une incroyable résilience.

11/02/2020

Coronavirus : les multinationales redoutent la contagion financière

(AFP) - Des constructeurs automobiles aux sous-traitants informatiques en passant par l'industrie du luxe, les multinationales du monde entier s'interrogent: l'épidémie de coronavirus qui secoue la Chine va-t-elle se propager également à leurs résultats financiers?

30/01/2020