Réseaux - 19/09/2018

Une start-up propose aux concessionnaires un module clé en main pour la vente d’accessoires

Spid, société éditrice d’un logiciel de vente d’accessoires en marque blanche permet aux concessionnaires de relayer efficacement les campagnes promotionnelles des marques. L’entreprise a été fondée par Fabien d’Aumale, spécialiste des solutions de vente en ligne dans le secteur automobile.

Partagez cet article     

Bon connaisseur du secteur automobile où il a démarré chez Renault (en 1999) avant de rejoindre ETAI en 2010 en tant que directeur de business unit Web-Auto puis Izmocars France en 2016 au poste de directeur des opérations, Fabien d’Aumale sait que la vente d’accessoires n’a jamais été le fort des concessionnaires.

C’est avec l’idée de leur apporter une solution pour développer cette activité qu’il fonde Spid en 2018. Le projet : mettre à disposition du concessionnaire, sans frais de développement, un site e-commerce en marque blanche dédié pour la vente d’accessoires.
Le groupe Lamirault sera le premier à lui faire confiance et c'est avec lui qu'il a testé la solution depuis mai, ce qui a permis "de définir un produit parfaitement adapté aux besoins et contraintes des concessionnaires", précise Fabien d’Aumale.
Depuis, ce service a également été déployé dans les groupes Koala, Schumacher. "D’autres groupes vont être lancés dans les prochaines semaines car les résultats des premiers sites ont été très encourageants et ont convaincus d’autres de travailler avec nous", confirme Fabien d’Aumale qui se dit "raisonnablement optimiste" sur le développement de son entreprise.
Ce site offre toutes les fonctionnalités d’un site de e-commerce : intégration du catalogue des accessoires de sa marque, prix des pièces, devis de :montage et paiement en ligne. "C’est un logiciel tout en un, les concessionnaires n’ont besoin de s’occuper de rien. Nous leurs soumettons les campagnes marketing que nous gérons pour eux. Tout est prêt et la mise en place est rapide", explique Fabien d’Aumale. Le site est au standard des marques et ne présente pas d’accessoires d’équipementier.
Il est connecté à la base de données clients du concessionnaire ce qui permet de faire des campagnes de mailing et SMS ciblées générés automatiquement.
"Le client est amené directement sur la page avec les accessoires adaptés à son véhicule et il peut même les filtrer en fonction de son mode de vie : accessoires pour les sportifs, pour ceux qui ont un chien, pour les amoureux du design", explique Fabien d’Aumale.
En France, le marché de l’accessoire vendu par les concessionnaires est estimé à 300 millions d’euros par an, selon un chiffre communiqué par Spid et possède un potentiel de croissance important.
Le modèle repose à la fois sur un abonnement mensuel (50 euros/concession) et une commission de l’ordre de 10% à 15%.
Florence Lagarde

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Spid Tech permet enfin de valoriser simplement et rapidement les ventes d'accessoires, trop souvent complètement délaissées par les commerciaux et les réceptionnaires !

Berislav KOVACEVIC, Le 19/09/2018 à 09:36

Quand des commerciaux ne vendent pas d'accessoires il ne faut pas compenser avec un site ersatz en y laissant 15% de sa marge, mais changer le directeur de la concession ou lui demander de s'y mettre.
C'est pourtant simple...
;0)

Lucos, Le 19/09/2018 à 10:25

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 19/09/2018

Catégorie Réseaux

CitNow offre ses services vidéos pendant le confinement

L’entreprise CitNow a décidé de ne pas facturer ses clients à partir du mois d’avril et jusqu’à la fin du confinement. En France, elle rend aussi son application accessible gratuitement aux concessionnaires qui ne sont pas encore utilisateurs pour leur permettre de communiquer en vidéos avec leurs clients.

03/04/2020

Le groupe Legrand présente ses véhicules "en visio" à ses clients

Pour Georges Legrand, distributeur BMW, Opel, Mazda et Suzuki, l’arrêt d’activité est l’occasion de former ses salariés, de revoir ses process et de tester de nouvelles approches commerciales, comme la présentation "en visio-conférence" de ses modèles neufs ou d’occasion à ses clients.

01/04/2020

Le réseau Opel accompagné et solidaire

Accompagné financièrement par son constructeur pour traverser la période de confinement, le réseau Opel fait pour sa part un geste envers le personnel soignant en offrant voiture de courtoisie et entretien "à prix coûtant".

27/03/2020

Covid-19 : Comment rester ouvert en garantissant la sécurité des salariés ?

Les organisations patronales et syndicales de la branche des services automobiles se sont mises d’accord sur les principes de prévention pour garantir la sécurité des salariés pendant la période de confinement. IRP Auto Solidarité-Prévention travaille sur la rédaction d’un guide de bonnes pratiques, le ministère du Travail aussi. Les syndicats estiment que toutes les activités des établissements autorisées "ne sont cependant pas indispensables à la vie de la Nation".

26/03/2020

Chômage partiel : ni exclusion, ni passe-droit

Le chômage partiel est accessible à toutes les entreprises mais aucune n’est exempte de justifier avec précision sa demande d’allocation, a précisé la ministre Muriel Pénicaud à l’Assemblée et dans un courrier rendu public par la Feda.

25/03/2020