Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 07/01/2020

Amaury de Bourmont, Citroën France : "Dépasser les 11% de parts de marché en 2020"

Jolies performances pour les deux marques sœurs du groupe PSA, Citroën et DS, qui ont réalisé des croissances à deux chiffres en 2019 et ambitionnent de continuer à croître en 2020.

Citroën a réalisé une "très bonne année", se félicite Amaury de Bourmont, son directeur du commerce France. Ses immatriculations de VP neufs ont en effet progressé de près de 10%, soit la plus forte croissance des marques du top 10 et près de 5 fois la croissance du marché. Et, souligne-t-il, "à la différence du marché, notre progression repose sur des canaux sains et non sur les canaux tactiques". La marque a ainsi gagné 0,8 point de part de marché, pour atteindre les 10,6% au global, avec de meilleurs résultats sur le canal des particuliers (10,85%) et sur celui des entreprises (11,2%). "Notre stratégie de recentrage sur quelques modèles qui correspondent aux attentes du marché porte ses fruits", constate notre interlocuteur.
Le SUV C5 Aircross, lancé en début d’année, chargé d’assurer la croissance des ventes cette année, s’est classé au second rang dans sa catégorie, derrière le 3008 mais devant le Kadjar. Il n’a pourtant pas atteint son objectif de 2% de parts de marché (à 1,6%), en raison d’un démarrage plus long que prévu auprès des entreprises. "Nous sommes satisfaits de ses performances auprès des particuliers et avons encore du potentiel à aller chercher chez les entreprises pour atteindre ces 2% en 2020", indique Amaury de Bourmont. Il compte notamment sur la motorisation hybride rechargeable du C5 Aircross qui doit représenter 20% de son mix de vente. Les commandes sont ouvertes depuis le mois de décembre, pour des livraisons en fin de premier semestre.

Bien positionné en rapport qualité/prix
Sur un marché VP qui devrait être "en léger recul" en 2020, il vise 11% de parts de marché malgré l’arrivée des nouveautés françaises sur le segment B (Clio, 208, Captur et 2008). "Ce renouvellement de l’offre se traduit par une évolution tarifaire qui nous est favorable. Nous n’avons jamais pris autant de commande de C3 ! La nouveauté est bonne pour le commerce, elle crée du trafic, les clients comparent les offres et nous sommes bien positionnés en rapport qualité/prix", souligne-t-il. La marque pourra aussi compter sur un restylage de C3, et sur un nouveau modèle du segment C en thermique et électrique mais en fin d’année seulement. 
Sur le marché du VUL, Citroën a progressé (+2%) mais perdu quelques points de parts de marché, à 15,4%, en raison d’une transition difficile entre l’ancien et le nouveau Berlingo qui a pesé sur les ventes du premier semestre. "Nous sommes optimistes sur 2020 avec Berlingo pour atteindre les 16% de parts de marché", indique notre interlocuteur.

DS au coude à coude avec Mini
La marque DS s’est aussi distinguée en 2019 avec une progression de ses ventes de 11,8%, la positionnant au coude à coude avec Mini derrières les trois leaders allemands d’un marché premium en hausse de 8,8% (à 306 068 immatriculations). Outre son offre produits renouvelée, la marque a pu s’appuyer sur un réseau de distribution enrichi de 17 points de vente en 2019, à 162 points qui couvrent 85% du territoire. Une dizaine d’ouvertures devrait encore avoir lieu en 2020, prévoit Sébastien Vandelle, directeur du développement de DS. Avec DS3 Crossback en année pleine, sa version électrique et la version hybride rechargeable (avec 300 ch et 4 roues motrices) du DS7 Crossback, dont les livraisons débuteront en février, il vise une progression des ventes en 2020. "Les modèles électrifiés auront un poids significatif dans nos ventes", dit-il, sachant que ces motorisations pèsent de l’ordre de 10% des ventes sur les segments premium où la marque opère.
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions

…. "Un nouveau modèle du segment C" …
Il ne s'appellerait donc pas C4 ou c'est juste du "suspense" à cent sous ... ?

En allant plus loin … Quand arrive donc la traduction "grande série" du concept Cxpérience … En 2021 ou + …Pourtant, il semble toujours à l'ordre du jour selon de récentes déclarations de la DG et du directeur du marketing de Citron à Tokyo …
;0)
ADEAIRIX , Le mardi 07 janvier 2020

Comme pour Peugeot hier, toutes mes félicitations aux équipes Citroën pour ce redressement spectaculaire.

Ya pas à dire, mais comme le précise Hervé de Labriffe, quand on a une belle gamme de bagnoles qui, en plus, correspondent aux attentes du client... eh bein ça se vend !
Bruno HAAS, Le mardi 07 janvier 2020

… Vous avez raison Bruno … Du beau boulot et sur la distance …
Le résultat du travail de Linda Jackson et de ses collaborateurs …

Même la façon dont ils ont "récupéré" le flop du C4 Cactus est "remarquable" (je trouve) … Cà a permis de limiter la casse et avec la réussite de C3 Aircross (ou pas) ou du C5 Aircross çà donne les résultats actuels ; j'allais oublié le Space Tourer à L...WLTP, notamment, qui n'était pas si mal avant son arrêt il y a peu… Espérons que la nouvelle C4 sera sur la même tendance … (?)
;0)
ADEAIRIX , Le mardi 07 janvier 2020

Désolé de voir le verre à moitié vide mais d'une part, il ne reste qu'un seul véhicule assemblé en France (le C5 aircross) côté Citroën, et d'autre part, vu la chute de DS ces dernières années, un +10% n'a rien de mirobolant.
JL S, Le mardi 07 janvier 2020



Comme un avion sans ailes
Gilles Le Borgne, de l’ingénierie PSA à celle de Renault



Copyright © 2020 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017