Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 05/11/2019

Amaury de Bourmont, DCF Citroën : "Aller chercher les 1% de rentabilité cette année"

Citroën et DS se sont rarement aussi bien portés à voir les parts de marché en forte progression atteintes par les deux marques en octobre. Cela devrait se traduire aussi par une progression de la rentabilité du réseau cette année, estime Amaury de Bourmont, directeur du commerce France de Citroën.

Comme chaque mois, la direction du commerce France de Citroën et DS nous propose son analyse du marché automobile : "La progression des immatriculations VP d’octobre (+9%) est tirée par le marché B2B et cela se ressent aussi au niveau des prises de commande, alors que le marché des particuliers reste sur une tendance à -7% depuis le début de l’année", indique Amaury de Bourmont, directeur du commerce France de Citroën.
La hausse des immatriculations de stock (+5 points, à 21% des immatriculations totales) explique aussi la bonne tenue du marché en octobre. "Ce n’est pas le cas du marché premium, qui progresse pour sa part de 10,9%, grâce au B2B (+17%) et aux particuliers (+6%) alors que les VD baissent de 3%", indique pour sa part Sébastien Vandelle, directeur du développement de DS.
"Le marché du VUL, après un bon début d’année, marque le pas en octobre ; c’est nouveau et c’est davantage le fait des grands comptes que des PME", fait remarquer Amaury de Bourmont.

Le C5 Aircross pointe pour la première fois à 2% de parts de marché
Dans ce contexte, les deux marques se sont rarement aussi bien portées : "Avec 11,5% de parts de marché VP en octobre, Citroën a gagné 0,5 point en un an et 2,5 points en deux ans. Une croissance saine qui est réalisée à 80% grâce aux particuliers (11,6% de PDM) et au B2B (13% de PDM, en hausse de 3 points en un an)", souligne-t-il.
La C3 a atteint 4,3% de PDM (et 3,75% sur 10 mois), grâce à un rebond chez les entreprises. Le C5 Aircross pointe pour la première fois à 2% de PDM, "en réduisant l’écart avec le 3008 sur le segment des particuliers et en montant en puissance auprès des leasers", explique Amaury de Bourmont qui compte sur ce modèle pour porter la marque en 2020. "Nous avons encore un potentiel important à aller chercher", estime-t-il.
Le nouveau Berlingo VP, en tête de son segment, pointe à 0,7% de PDM (soit 0,2 point de mieux que son niveau historique) grâce aux particuliers qui représentent 3 ventes sur 4.

Aller chercher les 1% de rentabilité cette année
Déception du mois, le C3 Aircross accuse le coup sans raison, si ce n’est que le réseau avait peut-être déjà atteint ses objectifs avec les autres modèles. Amaury de Bourmont ne considère pas le renouvellement prochain de ses concurrents, Captur et 2008, comme un handicap : "Nous avons encore du travail pour faire connaître le C3 Aircross, notamment auprès des entreprises, et nous aurons une carte à jouer, en termes de positionnement prix", estime-t-il.
Sur le marché du VUL, Citroën a atteint une part de marché exceptionnelle de 16,8% (+2 points), réalisant "un troisième mois consécutif de forte croissance avec des commandes qui restent bien orientées".
En poursuivant sur cette lancée, Amaury de Bourmont estime que le réseau (et ses 90 investisseurs, soit 10 de moins en un an) devrait aller chercher les 1% de rentabilité cette année, contre 0,65% l’année dernière.

DS à 10,6% du marché premium
La marque DS bénéficie pour sa part de l’effet DS3 Crossback, lancée en juin dernier. Ainsi, même si le DS7 Crossback commence à perdre des parts de marché (1 099 unités, soit 0,6% en octobre contre 0,65% sur 10 mois), les 1 428 immatriculations de DS3 Crossback lui permettent de bondir de 77%, à 10,6% du marché premium (+3,9 points). Sa gamme essence a été complétée d'un Diesel (HDi 130) fin septembre et la version électrique arrivera dans le réseau entre décembre et janvier prochain. En attendant, un "road show" vient de commencer avec 60 voitures électriques à essayer dans toutes les régions de France.
Son réseau continue de se densifier avec trois nouveaus DS Stores créés ce mois-ci à Metz, Charleville-Mézières et Dunkerque, pour en totaliser 115 (et 44 Salons DS).
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions


Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017