Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d’autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d’actualité d’autoactu.com
envoyer par email
Constructeurs - 04/12/2018

Amaury de Bourmont, DCF Citroën : "C5 Aircross doit nous faire gagner 2 points de parts de marché"

Depuis plusieurs mois, le renouvellement de la gamme Citroën fait son effet. La marque a encore gagné 1,4 point de part de marché sur le canal des particuliers en novembre et un point depuis le début de l'année. Elle compte redresser sa piètre position chez les loueurs longue durée avec son SUV C5 Aircross, qui doit peser 2 points de parts de marché l'année prochaine.

Sur un marché VP en retrait de 4,7%, Citroën continue de tirer profit de sa gamme renouvelée, avec une progression de ses immatriculations VP de 10,7% en novembre, le positionnant de nouveau au-dessus de la barre des 10% de parts de marché (10,3%, soit un gain de 1,4 point), comme en octobre (10,8%) et en septembre (10,6%). "Le niveau d’immatriculations de décembre devrait encore s’avérer négatif, en raison du recul des visites en concession et des prises de commandes en novembre, mais nous espérons encore améliorer notre part de marché pour être très proche des 10% sur l’ensemble de l’année (contre 9,8% sur 11 mois)", nous a dit Amaury de Bourmont, directeur du commerce France de Citroën. Le baromètre CCFA-CSIAM fait en effet état d’un niveau de prise de commandes en baisse de 7,9% en novembre (après le +2,2% d’octobre) malgré des opération Black Friday qui ont un peu dynamisé le marché : "Nous avons fait peu de communication mais tout de même proposé quelques offres promotionnelles qui nous ont permis de faire mieux qu’un weekend normal mais moins bien qu’une mauvaise opération porte ouverte", commente notre interlocuteur. "Avec les niveaux de commandes élevés que nous avons enregistré en septembre et octobre, il est aussi un peu normal que cela se tasse mais il ne s’agit pas d’un effondrement", dit-il.
"Sur 11 mois, le marché VP reste tout de même bien orienté avec un gain de 5% tiré par les canaux des particuliers et B2B, constate Amaury de Bourmont. Le marché du premium souffre en revanche, en recul de 13% en novembre et de 3% au cumul, avec l’effet WLTP et après plusieurs années de forte croissance. La marque DS en a profité pour gagner 1 point de parts de marché en un an sur ce segment, à 8,5%, grâce au DS 7 Crossback, leader du segment des SUV premium (que ce soit C ou D), qui bénéficie d’une gamme de moteurs et de distributeurs (144 à fin novembre) qui s’est étoffée". Le modèle se vend à 80% en finition haut de gamme, pour un prix moyen de 47 000 euros. La gamme s’enrichira d’un nouveau modèle au printemps, le DS3 Crossback qui devra compenser l’arrêt des DS4 et DS5.

Trois modèles leaders de leur segment sur le canal des particuliers
De son côté, la gamme Citroën séduit de nouveau les particuliers, se félicite le directeur du commerce : "Depuis plusieurs mois, nous sommes à plus de 11% sur le canal des particuliers, soit un gain de 1,4 point en novembre, et à presque 10% au cumul, soit 1 point de mieux. Nos C3 Aircross, C4 SpaceTourer et Berlingo sont leaders sur leur segment respectif auprès des particuliers en novembre".
Si les ventes aux entreprises sont aussi satisfaisantes, avec une part de marché de 13% sur 11 mois, Citroën est en revanche en souffrance chez les "leasers", où il plafonne à 4,5%. "Nous misons beaucoup sur notre C5 Aircross pour séduire cette clientèle friande de SUV. Nous venons d’ouvrir les commandes et les véhicules arriveront en concession courant décembre. Nous comptons en vendre 43 000 en France (à comparer au 85 000 Peugeot 3008 qui devraient être vendus en 2018, NDLR) et ainsi gagner 2 points de parts de marché en 2019", espère Amaury de Bourmont.
Xavier Champagne

 

Partagez cet article :

Réactions

… Avec raison Bruno HAAS rappelle régulièrement ici ce principe de base : "le produit, le produit, le produit, le… "

Citroën est en train de reprendre des "couleurs" grâce au travail accompli … Un renouvellement de la gamme sur les deux dernières années (C3 Aircross ou pas, C5 Aircross) et du "replâtrage pas trop maladroit (C4 space tourer et cactus) … Il y a les utilitaires aussi …

Les prévisions de ventes du C5 Aircross semblent assez prudentes…
L'hybride rechargeable çà sera plutôt 2020 ...

Logiquement, l'exercice 2019 devrait resté bien orienté pour Citron (sauf accident majeur où de toutes façons …) même si la C3 sera impactée par le renouvellement des leaders de son segment ..

Chez DS … nous verrons bien ce que donnera le DS 3 Crossback … si il a quelques atouts, son look est loin d'être aussi réussi (c'est juste mon avis...) que la précédente version en format 3 portes …
Le look çà compte aussi …
ADEAIRIX, Le mardi 04 décembre 2018

Beau jeu de communication de ce DCF.

"DS à 8,5% de part de marché sur le segment du PREMIUM uniquement (quand on sait que DS n'est meme pas à 1% du MTM)."
"C3 Aircross, C4 SpaceTourer et Berlingo, leaders....du segment de sous-segment"
"C5 Aircross doit nous faire gagner 2 points de marché....sur le segment des LOUEURS uniquement"

Mr de Bourmont, arrêtez de prendre les gens pour des c**
Antoine G, Le mardi 04 décembre 2018

Antoine G, les 2% de parts de marché de C5 aircross, c'est sur l'ensemble du marché VP et non sur le segment des loueurs. Quant au segment de sous-segment, je ne comprends pas votre remarque, le SUV-B, les monospaces et les ludospaces sont des segments à part entière…
Et il est plus intéressant de positionner DS sur le premium pour que ce soit parlant et pour voir sa progression. Bien sûr, cela ne fait que 1% sur le marché global. et Restez poli s'il vous plaît…
xavier champagne, Le mardi 04 décembre 2018

Merci Adeairix, j'allais le dire !

Cher Antoine G, tous les constructeurs se gargarisent avec les chiffres de part de marché. Ca a toujours été comme ça, je me suis (mollement) battu toute ma carrière pour que d'autres critères de performances commerciales soient pris en compte.
Eh bien non, il faut toujours avoir une plus grosse que son voisin.

Par ailleurs, vous savez sans doute qu'on est toujours le c** d'un autre.
Bruno HAAS, Le mardi 04 décembre 2018

Vous avez raison Mr Champagne, restons courtois mais cet article est quand meme biaisé et assez orienté pour quelqu'un qui ne connait pas l'automobile.

Le segment des B-SUV est bien un sous segment du segment des SUV ?
Le segment des ludospaces est bien un sous segment du segment C ?
A force de tout sous-segmenter, on est forcément leader à un moment.

Concernant les 2% de part de marché grâce au C5 Aircross sur le marché VP, peut-on en rire au vu de sa performance sur le marché chinois ou cela est-il incorrect ?
Antoine G, Le mardi 04 décembre 2018

Sans compter le segment des scatospaces...
;0)
Lucos, Le mardi 04 décembre 2018

Mon agenda est tellement remplie pour 2020 que je ne sais plus où me donner de la tête.
Eh Antoine "nous prendre pour des imbéciles" est tellement plus poli que "pour des C** alors pourquoi vous en priver?
Bruno a parfaitement raison de nous parler du "commerce" de la profession dans la vie réelle et de ses avatars.
Il n'est pas le seul a avoir vu des "concessions" au business formidable disparaître corps et biens et aussi des constructeurs centenaires proches de la faillite.
Le mégalo de patron de Tesla vient d'avouer qu'il a frôler la faillite quelques semaines plus tôt.
Pour revenir à Citroën et PSA, il est sûr est certain que la C5 Aircross va ce vendre (ce sont quand mêmes les inventeurs européens du confort et autres aides à la conduite mondiales et il y a des amateurs pour).
Par contre ce sera le CLIENT qui va décider...et aucune marque est a l'abri d'un succès ou d'un bide.
Si cela ce passe bien l'ami Amaury aura des primes, des bonus et des stock options.
Son sourire n'est que cela et pas le succès ou pas de la C5...car la gamme se renouvelle...et tout le monde est friand de nouveautés
Nous devrions gagner dans la crise qui pointe car.nous faisons des petites et moyennes voitures et l'avenir est au petites voitures.
Par contre à devenir trop gourmand dans les prix (élevés) PSA prend un risque de faire beaucoup moins de ventes en volume.
Les ventes à l'export seront menacées aussi car la concurrence dans cette catégorie ne lésine absolument pas dans la fourniture d'un équipement pléthorique.
Cette histoire des gilets jaunes est très dangereuse pour le business auto car même et surtout les classes moyennes par peur de la situation de crise vont différer leurs achats.

Jo Duchene, Le mardi 04 décembre 2018

Duchene … Le volet "gilets jaunes" de votre commentaire renvoie à celui écrit par Clerion hier et aussi mon "(sauf accident majeur)" …

A cet instant, bien malin celui qui peut faire un pronostic sur la sortie de crise actuelle …Ce sera sans moi en tous cas …
Ce fût écrit hier en décembre les "show room" ne devraient pas connaître une fréquentation surabondante …Pour 2018 les dés sont jetés … Janvier, qui n'est pas un "gros" mois de ventes "automobile" sauf nouvelle info, avec la concrétisation du prélèvement à la source peut procurer quelques "ambiances chaleureuses" … Même si cela concerne le public assujetti aux impôts directs, y a moyen que "çà converge" si la sortie de crise actuelle n'est pas traitée (?). …
Il y aura des "adhérences" de toutes façons ...

Une certitude ceux qui ont les bons produits s'en sortiront mieux, à priori ...
;0)
ADEAIRIX , Le mardi 04 décembre 2018

La C5 Aircross va se vendre, c’est sur mais de là à écrire +2 sur leVPP. Ce n’est pas le duster ou la 208.
Il faut raison garder et calmer les ardeurs des Journaliste d’auto actu qui veulent faire du clic et les DCF de Citroën qui veulent se faire mousser
Antoine, Le mardi 04 décembre 2018

Cher Antoine G … Pourquoi cherchez vous diable à reporter l’accueil très tempéré du C5 Aircross du marché chinois sur celui du marché français ?… J’ai cru comprendre qu’il s’agissait de 2 marchés très différents …
Toujours pour vous et « Antoine tout court » …

Vos « gausseries » sur la probabilité du score de 2% de part de marché pour 2019 concernant le C5 Aircross n’engagent que vous … Sauf chaos (chaud cacao) je le répète l’objectif réaffirmé de 40 000 véhicules vendus sur le marché français semble un objectif vraisemblable … Les parts de marché du 3008, du 2008 ou même de la 208 pour rester dans le catalogue PSA sont très au dessus de 2% vous devez le savoir …?

Et écoutez bien c’est un scoop …. Sur un marché de 2 000 000 (+) de véhicules neufs vendus en France globalement, une part de marché de 2% ne doit pas être si éloignée que cela d’un volume de 40 000 véhicules … Monsieur Blanquer si tu nous regardes ….
Après je ne sais si Monsieur Amaury de Bourmont « se fait plaisir » en faisant une telle annonce …
Je soupçonne néanmoins que si il veut se voir attribuer la part variable de sa rému au regard des résultats de 2019 à venir, il vaudrait mieux qu’il soit lucide … C’est dire si j’ai confiance …. !!!
Après pas plus que vous je ne suis en mesure de dire si l’intéressé sera dans la cible à la fin de 2019 …
Au moins, le bestiau, à savoir le C5 Aircross, semble assez bien calibré à différents égards, avec des atouts concurrentiels et différenciants … Et pas de « fautes de goût clivantes» du type du C4 Cactus (phase 1).


ADEAIRIX, Le mardi 04 décembre 2018

Tout être raisonnable et de bon sens à le droit ici d’avoir des doutes sur le devenir et le succès de notre industrie auto... mais je récommande aux amis d’acheter de plus en plus Français.
Il y a chez nous de plus en plus de tableau de bord bien ajustés et du comfort de roulement ... et ce n’est pas nouveau si vous aviez par le passé roulé Citroën Xara.
Achetez occasions très récentes et vous serez malin, et plus malin qu’un riche zozo!
Nous allons vers une époque de vaches maigres... mais c’est fini les gros salaires exorbitants de quelques uns!
Exploiter les pauvres à ses limites nous voyons cela en ce moment.
Certaines très grosses fortunes aux US se plaignent de ne pas payer assez d’impôts et qu’on va au devant de grosses révoltes!
Eh l’autre là je sais c’est hors sujet!
Jo Duchene, Le mardi 04 décembre 2018

Effectivement Duchene… mais c'est la routine avec vous
En plus des lieux communs racoleurs … Mais bon c'est votre style aussi
En tous gars gardez donc "l'autre" pour d'autres SVP …
ADEAIRIX, Le mardi 04 décembre 2018

40 000 cela reste très (trop) conséquent pour un véhicule de ce segment
Antoine, Le jeudi 06 décembre 2018

Et l’autre là...cela suffit les « gentillesses » à mon égard !
Tant que vous ne pouvez pas vous vous évitez d’écrire cela et d’autres quolibets vous n’êtes qu’un « autre » méprisable.
Vous allez disparaître les dinausaures prédateurs avec la crise!
Les mauvaises conduites et les mensonges même par omission vont se payer cher chez nous comme c’est déjà le cas aujourd’hui aux US. Perte systématique de client et mauvaises affaires.
Jo Duchene, Le samedi 08 décembre 2018



Vivacar et Vivafi, deux outils emblématiques de la stratégie digitale de CGI FINANCE
L’Etat doit plus de 80 millions d’euros aux concessionnaires



Copyright © 3636 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017