Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 07/11/2018

Amaury de Bourmont, DCF Citroën : "Je ne saurais jamais remercier assez nos ingénieurs pour la qualité de leur travail"

Après une période difficile, la marque Citroën retrouve le chemin de la croissance en France grâce à une gamme renouvelée et aussi un passage WLTP parfaitement bien anticipé par le groupe PSA. Et ce n’est pas fini puisque ses commandes progressent au même rythme que ses immatriculations, nous a dit Amaury de Bourmont, directeur du commerce France de Citroën.

Depuis juin, Citroën a amorcé en France une remontée de ses immatriculations et la tendance se maintient en octobre avec une hausse de 14,7% (18 781 immatriculations en VP). Cela permet à la marque de se situer à nouveau au-dessus de 10% (10,81%) comme en septembre (10,59% de PDM) et en juillet (10,02% de PDM).
C’est une de ses meilleures performances récentes puisque ces 2 dernières années, Citroën a plus souvent été en-dessous de 10%, descendant même en dessous de 9% certains mois (8,9% en mai 2018 et quelques fois en 2017) voire même en dessous de 8% (7,38% en décembre 2017).
Ce gain en volume s’accompagne en octobre d’une amélioration de la composition de ses immatriculations avec une forte croissance des particuliers (+33,6% avec 10 552 unités), tandis que les ventes aux entreprises sont en légère baisse (-2,1% avec 4 122 unités).
Côté modèles, toute la gamme participe à cette évolution en octobre : C3 (+19,8% avec 7 261 unités), C3 Aircross (+101,2% avec 4 373 unités), C4 Cactus (+48,7% avec 1 827 unités) et C1 (+38,4% avec 1 875 unités).

Des commandes en hausse de 13%
Cette croissance à toutes les chances de se poursuivre si l’on en croit l’évolution des commandes annoncée par la marque. "Nos commandes sont en croissance à deux chiffres comme en septembre et en août", se félicite Amaury de Bourmont qui précise que la hausse pour octobre est de 13%. "Nous sommes sur un rythme qui nous met sur des niveaux en hausse sensible par rapport à 2017 alors que nous sommes comparés à un mois d’octobre 2017 qui était déjà très fort puisque c’était le lancement du C3 Aircross", ajoute-t-il.
Toute la gamme en bénéficie avec "le meilleur mois en commandes de C1, C3, C3 Aircross et des commandes qui ont doublé par rapport à l’année dernière sur C4 Cactus". 
Amaury de Bourmont assure que la marque est en passe de gagner son pari de renouveler par un seul véhicule, la berline C4 et le SUV C4 Cactus. "La voiture est en train de prendre ses marques après les efforts d’explications que nous avons faits. En octobre nous avons autant de commandes de C4 Cactus que nous en avions fait l’année dernière avec C4 et C4 Cactus", précise-t-il.
Dans ce succès depuis septembre, il y a bien sûr une gestion parfaite du passage WLTP par le groupe PSA. "Nous n’avons jamais été confrontés à des difficultés WLTP. Nous avons du stock chez les concessionnaires et des délais de livraison normaux sur 99% de la gamme. Nous tirons les fruits de la qualité du travail fait par les ingénieurs avec un catalogue intégralement disponible au 1er septembre", explique Amaury de Bourmont. 
Alors que le WLTP a perturbé la disponibilité de nombreux modèles concurrents, Citroën bénéficie ainsi, comme Peugeot, d’une opportunité de croissance supplémentaire. "Nous sommes très confiants. Nos modèles sont bien placés par rapport à la concurrence. "Je ne saurais jamais remercier assez nos ingénieurs pour la qualité de leur travail", a dit le dirigeant. 
Ce dernier trimestre doit donc permettre à la marque de faire la différence et d’atteindre 10% sur l’année, contre 9,79% à fin octobre. "Nos tendances commandes se sont améliorées avant l’été, nous sommes entrés dans une période de bonne production et nous allons en profiter pour aller chercher 1 à 2 points de part de marché par mois", promet-il. 
Ces résultats "font du bien au moral des équipes" et "sont très rassurants pour le réseau", a souligné le dirigeant qui annonce "de grandes ambitions pour 2019". La marque aura au début de l'année le lancement du C5 Aircross dont les premiers exemplaires arriveront ces jours-ci dans les show-rooms pour l'ouverture des prises de commandes.
Florence Lagarde

Partagez cet article :

Réactions

… Sans doute Amaury de Bourmont a-t-il raison de saluer le travail des ingénieurs de PSA en lien avec la bonne gestion du passage à la norme WLTP …

Au delà du travail de tous les Gros Marcel qui interviennent dans tous les points de vente de la "maison" Citroën, il ne faudrait pas oublier l'excellent travail produit par l'ex Designer en Chef, Alexandre MALVAL qui a su reconfigurer toute la gamme de la marque avec beaucoup de talent … Egalement, un travail important sur le contenu du produit, ses atouts concurrentiels, sur le C3, le C3 Aircross et la redéfinition du C4 cactus qui relève plutôt des chefs de produit, à priori …

Pour ma part, sans être du tout un "citroênniste", je me réjouis que cette marque tricolore reprenne des couleurs …Sans être devin non plus, l'arrivée du C5 Aircross sur le marché européen devrait apporter une significative contribution à la poursuite de ses bons résultats en 2019 ...

ADEAIRIX, Le mercredi 07 novembre 2018

Ce qu'il faut remarquer surtout ce n'est pas que PSA est comme quelques autres une maison sérieuse qui a fait le job du passage au WLTP, mais que beaucoup ne l'on pas bien fait !
Ces changements réglementaires sont monnaie courante même si cela ne paraît pas dans la presse et la gestion des dérogations pour fin de stock est une pratique régulière au fil de l'eau.
Que s'est-il donc passé chez certain pour ne pas être prêts ?
;0)
Lucos, Le mercredi 07 novembre 2018

Je félicite Amaury de Bourmont - même s'il s'en fiche royalement - pour les remerciements adressés aux équipes d'ingénieurs (et techniciens ô combien précieux) de PSA. Le Produit, le Produit, le Produit. Tout le reste n'est que l'écume...
Bravo monsieur le DCF, bravo mesdames et messieurs de la "Technique".
Bruno HAAS, Le mercredi 07 novembre 2018

La prime à la conversion fonctionne à plein - en France - sur la gamme de petites voitures du chevron et il y a de bonnes chances pour que cela continue. Comme quoi la transition écologique peut avoir du bon par des biais inattendus !
albert, Le mercredi 07 novembre 2018



Organigrammes des constructeurs : pour savoir "qui fait quoi ?"
Lisa Brankin nouvelle directrice des ventes de Ford au Royaume-Uni



Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017