Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Analyse - 10/12/2018

Annoncer la fin des moteurs thermiques, est-ce bien sérieux ?

La chronique de Bernard Jullien, Maître de Conférence à l'Université de Bordeaux et conseiller scientifique de la Chaire "Distribution & Services Automobiles" du Groupe Essca.

Lancés dans une espèce de course poursuite à la vertu, constructeurs et pouvoirs publics centraux et locaux annoncent chaque semaine qu’ils banniront de leurs gammes pour les uns et de leurs territoires pour les autres le moteur thermique à des échéances toujours plus courtes.

Michael Jost, responsable de la stratégie de Volkswagen a ainsi récemment déclaré à Bloomberg que ses équipes étaient en train de travailler sur la dernière plateforme dédiée aux véhicules "non neutres en CO2". 
Celle-ci sera lancée en 2026 et selon lui, il est fort probable que les derniers véhicules essence et Diesel soient vendus en 2040

On se souvient que N. Hulot avait lancé la mode en France à l’automne 2017 en évoquant la même date pour la fin de la commercialisation des véhicules essence et Diesel, qu’il avait amené la Mairie de Paris à surenchérir en évoquant 2030 pour la fin de la circulation (!) des véhicules à moteurs thermiques et que celle-ci s’est vue depuis suivie par la Métropole du Grand Paris et par la Région Ile de France.
Le mouvement n’est pas que français puisque de très nombreuses villes d’Europe sont sur la même ligne et que les gouvernements précèdent ou relaient ce mantra : le Royaume Uni a annoncé 2040 comme la France, le Danemark le fera dès 2030 et la Norvège souhaite même le faire pour 2025. 

Début novembre, c’est le gouvernement espagnol qui a présenté un projet de loi qui interdirait l’immatriculation de tout véhicule à motorisation thermique à partir de 2040 en allant beaucoup plus loin que les autres puisqu’il y inclut les véhicules hybrides.
Cité par Reuters, le document indique ceci : "À partir de 2040, l’immatriculation et la vente de voitures de tourisme et de véhicules commerciaux légers qui émettent du dioxyde de carbone ne seront plus autorisées". Le même document précise que l’utilisation du parc automobile émettant du CO2 existant sera prohibée 10 ans plus tard, en 2050, date à laquelle "le système électrique devra exclusivement reposer sur des sources d’énergies renouvelables". 

Si l’on se souvient que le mouvement des gilets jaunes a pris corps sur un motif automobile où l’objectif de réduction des émissions apparaissait à beaucoup au mieux comme une lubie de parisiens et au pire comme un prétexte pour leur prendre de l’argent, on ne peut que s’inquiéter de l’adhésion des automobilistes d’une part et des professionnels d’autre part à de tels objectifs.
Ainsi, on a pu lire sur des blogs que des citoyens s’inquiétaient de savoir si les gouvernants qui les avaient hier incités à acquérir des Diesels et les priaient aujourd’hui de passer à l’essence ne leur reprocheraient pas demain d’être ainsi équipés : ils ne croient pas si bien dire ; même s’ils acquéraient en 2019, des véhicules hybrides neufs, on risque de leur reprocher dans 10 ans d’être des pollueurs et de rendre alors leur véhicule invendable et inutilisable …
De la même manière, les établissements industriels affectés par la dé-diésélisation parviennent, pour certains d’entre eux, à se sauver en produisant des composants pour véhicules essence. Ils seront demain confrontés si ces plans se matérialisent au déclin de ces productions là aussi.

On peut comprendre que face à l’inertie de l’industrie d’une part et des parcs d’autre part, il faille des messages forts et mobilisateurs qui déclenchent un engagement collectif dans une "transition" rapide jugée nécessaire.
Néanmoins, étant donné précisément, l’ampleur des changements à accomplir et des efforts à déployer, il y a lieu de s’inquiéter sur le sérieux de ces annonces qui semblent considérer qu’il faut absolument bouger et que l’on fera in fine en sorte que l’intendance industrielle, technologique et énergétique d’une part et l’opinion et les finances publiques d’autre part suivent.
Or, lorsque l’on se penche sur ce dossier et sur les débats que chacune de ces annonces suscite, on ne peut que constater que beaucoup de questions restent en suspens et que les experts eux mêmes ne sont pas d’accord. Certains plaident encore pour le bioGNV et ont quelques solides arguments
D’autres sont convaincus que le véhicule électrique à batterie - et ses folles exigences en bornes de recharge - est une impasse et que seule la pile à combustible peut le rendre crédible. S’ils ont raison, on aura équipé en bornes le pays pour quelques années et il restera à mettre en place l’infrastructure de distribution de l’hydrogène et, surtout, les filières de production d’un hydrogène non carboné.

Tout ceci a quelque chose de vertigineux et, face aux incertitudes et aux débats, il est tentant de se réfugier dans l’incantation et de demander aux masses ou aux professionnels une adhésion quasi-religieuse au slogan que justifie "l’urgence climatique".
Ce que vient de montrer le mouvement des gilets jaunes et ce qui risque de se passer en Allemagne comme en France dans l’industrie d’abord et dans les services de l’automobile ensuite nous semble plaider pour une attitude exactement inverse : il faut transformer le diktat en un choix collectif et engager un grand débat démocratique autour des questions automobiles et des conséquences de nos choix en la matière sur le climat et la qualité de l’air certes mais aussi sur les filières industrielles, les budgets des familles, les finances publiques et nos systèmes énergétiques.
A considérer que les masses ne sont pas mures pour rentrer dans un tel débat, on prendrait le risque d’un rejet autrement plus massif et problématique que celui dont la Contribution Climat Energie vient de faire l’objet.
Bernard Jullien

Partagez cet article :

Réactions

Du jamais vu cette surenchère écologique ,déjà quatre morts et plusieurs Milliards de dommages et pertes de confiance .
On nous interdit de brûler du bois mais nos voisins peuvent brûler du charbon en toute impunité.
J’ai fait l’effort pour ma part de passer à l’hybride rechargable ( coûteuse à l’achat) ....je n’ai jamais tant marché,bornes en pannes ou déjà prises.
Nos nouvellesDiesel ont fzit des progrès remarquables depuis plusieurs décennies mais cela ne sert à rien devant des Talibans qui soutiennent des Zadistes( voire NDDL).
Sire le peuple veut du Diesel .....qu’on lui donne du VE.
Heureusement dans son infinie sagesse l’executif A limite l’obtention de la rime de 6000€ aux véhicules coûtant moins de 50000 €,c’rst A dire qu’à 49999€ on prend dans la poche d’un gilet jaune pour la donner à un vus qui n’en a pas besoin.....non mais allô quoi,après on s’etonne De la violence .
Audi présente son nouveau bolide de 350 cv électrique à la batterie qui coûtera entre 28 et 340000€!
Ou est l’ecologie Là dedans,350 cv qu’ils soient elec,Diesel,essence,gnv,GPL,gazogène sera toujours 350 CVa alimenter.
Regardez le dérapage du montant de la taxe CSPE qui a augmenté de 650% depuis sa création par faxman ( Jospin) et dire que cette taxe ne va meme pas dans le budget de la Nation,juste pour enrichir des Lobbys.
On fonce droit dans le mur de l’irrationnel ,que la Chine prenne des Mesures pour lutter contre le pourrissement de son climat soit une chose,le transposer ici en est une autre.
Certains dirigeants assoiffés en France arrivent même à coller de la TVA sur des taxes....faut oser déjà,ça ne suffit jamais.
Je ne sait pas qui dans ces colonnes cite souvent la phrase de notre Président fumeur de Gitanes Pompidou,que l’on foute la paix au Françaises et Français
alain boise, Le lundi 10 décembre 2018

Merci à la rédaction et à M Julien pour ses points de vues,c’est notre gamelle à tous ici et des milions d’emplois ont derrière tout ceci.
Je relis ici le commentaire du patron de l’usine Bosh de Millau inquiets pour son avenir,et combien d’autres qui n’osent pas s’exprimer.
Je suis très inquiet pour l’avenir de notre profession et pourtant j’en ai affronté des tempêtes,grèves,choc pétrolier etc etc,mais là c’est sournois,attention à l’insurrectimon et l’arrivee De mauvais vents
alain boise, Le lundi 10 décembre 2018

Il n’est jamais trop tard … ?
Il est quand même bien tard !…
Il est quand même bien tard pour s’interroger, comme le fait Bertrand JULLIEN sur l’opportunité de lancer un « grand débat démocratique autour des questions automobiles et des conséquences de nos choix en la matière sur le climat et la qualité de l’air certes mais aussi sur les filières industrielles, les budgets des familles, les finances publiques et nos systèmes énergétiques. » … Ouf ..

Rappelons l’alerte lancée par Carlos TAVARES sur le thème : « la technologie du véhicule électrique est une folie il y a un peu plus d’un an » … et l’accueil médiatique ET politique qui s’ensuivit …

Faute d’avoir répondu favorablement à des revendications simples du mouvement des gilets jaunes : renoncer à la limitation des 80 km/h et supprimer l’élévation des taxes « carbones » nous sommes maintenant devant une plateforme d’exigences beaucoup plus larges, beaucoup moins facilement solubles à courts termes… La remédiation s’avère, c’est peu dire, délicate si elle existe encore.
Les voitures pillées, les façades de commerces ravagées, les magasins pillés, les équipements publics détruits sont la partie VISIBLE d’un iceberg dont les conséquences économiques sont devant nous (faillites, chômage notamment pour les plus faibles, chute de l’activité économique, croissance en berne, diminution des recettes de l’Etat, j’en passe et des meilleures …) …

C’est dans ces conditions qu’il va falloir donner des réponses concrètes aux populations dont les « fins de mois » constituent une urgence immédiate avec en arrière-plan « l’urgence climatique » … Ne pas oublier, quand même, les deux contraintes que sont :
- le seuil de 3% de déficit annuel toléré concernant le budget des états européens ; certes, c’est un dogme et en cela il est sans doute contournable, sauf lorsque l’on est un « chantre » de la rigueur budgétaire européenne …
- la dette publique, surtout, de + de 2 340 Milliards d’euros qu’il faut pouvoir financer même avec des taux faibles … et ce tant que la France est considérée comme un bon « compte »…
Une jolie équation pour les gouvernants et le monde politique dans son ensemble (que « ceux qui ne sont pas aux manettes » ne prennent pas trop la confiance…)

Pas des raisons d’être exagérément optimiste … Nous verrons bien !

Ce soir, le « petit prince » a intérêt à être « EXCELLENT » en « com » et en cadeaux de Noël …Et pas simplement pour la bonne gestion de sa carrière …

PS : quant à s’interroger sur le caractère sérieux de la « fin des moteurs thermiques » … Poser la question c’est déjà y répondre dit-on … Nous sommes, ici, quelques "petits observateurs" à s’être exprimer sur l’iniquité de cette promesse ou de cette injonction …
ADEAIRIX, Le lundi 10 décembre 2018

Merci pour cette chronique pertinente Monsieur Julien. Depuis longtemps certains experts automobile se questionnent sur l'acceptabilité sociale des mesures de bannissement/taxation des véhicules thermiques dans les centres villes, .... Le mouvement des gilets jaunes traduit dans une certaine mesure la fracture entre l'incantation de l'élite et la réalité du peuple.
D'autre part, si on regarde de manière sérieuse la question de la mobilité et du climat en incluant la question de l'accessibilité, il y a d'autres mesures à mettre en oeuvre avant de partir en avant toute sur la voie de l'électrification ou du véhicule zero émission : leur accessibilité économique est loin d'être acquise, ce ne sont pas les blanches de colombes de l'environnement qu'on nous présente, et donner à penser que les véhicules zero émission sont la solution est une fuite en avant vis à vis de l'écologie, et évite surtout de regarder des solutions plus rapides à mettre en oeuvre mais aussi plus complexes : comment mieux utiliser le parc (taux de remplissage des voitures), comment réduire la mobilité contrainte (gestion du foncier : éloignement des bassins d'emploi des zones d'habitat, ..).
Espérons que les sirènes de l'électricité ne feront pas perdre la tête à nos décideurs.
Jacopo, Le lundi 10 décembre 2018

20 ans pour assurer la transition Thermique / Electrique me semble un bon timing.

Au risque de me répéter, qui essaie un VE ne revient pas en arrière.
Reste le prix à l'achat qui est en train de se démocratiser et le réseau de bornes à densifier rapidement. D'ici 2020-21, l'offre électrique proposera sur quasi tout les segments des alternatives plausibles.

J'aimerai également que Autoactu soit clair sur 2 points :
1. Le VE pollue moins quel le thermique du puit à la roue. Merci de ne pas relayer le VE Bashing
2. La montée en production de l'électricité sur 20 ans est tout à fait possible

Les Gilets jaunes sont pour l'Ecologie, reste à trouver les moyens pour faire correspondre fin de mois et fin du monde. Mais vous en conviendrez boucler ses fins de mois si la fin du monde est proche n'a pas de sens.

Je terminerai par cette réflexion : les dinosaures sont restés des dizaine de millions d'année sur terre et l'homme risque d'y rester quelques dizaines de milliers seulement...
A quoi bon le progrès...
boisons un peu, Le lundi 10 décembre 2018

Tout en appréciant le commentaire de Boisons (il est sympa et il a du mérite) je vous concocte un scénario de l'avenir un peu plus REALISTE:
Commençons par rigoler avec Alain, eh mon pote déménagez tout de suite en Finlande car le sire de là bas, fourni au peuple le carburant diesel le plus propre du monde, (un taux de cétane élevé) et ce n'est pas une blague puisqu'on peut l'acheter à la pompe...et même les cousins teutons qui ne se prennent pas pour la cuisse de Jupiter, VIENNENT de le découvrir et qu'il existe, et c'est les gars de VW qui nous le disent...ils pourraient faire rouler leurs diesels avec, mais cela va couter cher.
Nous apprenons toujours avec eux, mais ne faisons jamais comme eux, ce sera cher et compliqué et à la fin toujours avec des défauts mais bien propre et ajusté !
Tous ces imbéciles (il n'y a pas un autre mot) qui veulent arrêter le moteur thermique croient que les ACTIVITES humaines se résument à pousser un caddy au supermarché avec une bagnole individuelle.
Ceci peut être vrai (et un médecin m'a dit: "plus besoin dans l'avenir d'agriculture, (manger des plantes et animaux), car il suffira de manger des pilules" !
Voilà un gars aussi intelligent et futé que ceux qui veulent arrêter les véhicules thermiques !
Nous allons faire des USINES qui vont ce brancher sur des BORNES électriques et par des tuyaux virtuels (comme la fibre optique) ils seront branchés chez nous (virtuellement comme l'air comme l'air respire) !!!
En attendant LE THERMIQUE est et sera partout jusqu’à 2100 au minimum...et nous TOUS enterrés sous terre car il fera trop chaud en surface !
Si pour des raisons diverses et variés (dictatures et guerres surtout) il n'y AURAIT PLUS de jus aux bout des prises de courant...
moi j'ai déjà commencé à stocker (clandestinement car punissable dans l'avenir) et quand c'est encore pas cher dans mon 11ème étage des petites bombonnes de gaz (fossile) de l'eau et des pâtes...et pour de la viande (attention les végans méchants) je chasserai des pigeons sur mon balcon pour les rôtir au gaz !!
Comme il n'y aura plus d'ascenseur, les méchants n'oseront pas monter à pied si haut...pour si peu !!
Bien sur je leur laisse en bas mon VE, qui d'ailleurs est increvable (un Toyota) mais équipé de pédales pour faire de l'électricité !!
Alain ne sera plus de corvée à la prise électrique le soir et roulera au diesel un peu bruyant pour la nostalgie mais quel parfum naturel ...de pin finlandais. Alain les finlandaises sont bonnes et belles et la blondeur vous ira bien, sans démérite pour les nôtres avec coiffe blanche tricoté.
Jo Duchene, Le lundi 10 décembre 2018

A quoi bon le "progrès" … écrivez vous boisons un peu ?
Qui vous a dit que l'évolution était positive à part votre "petit" ressenti en Tesla, Leaf ou Zoé … C'est un retour d'expérience de "privilégié" … Eh oui ...
Comme vous l'écrivez prestement entre "boucler ses fins de moi" et la proximité de la fin du monde (épargnez nous les incantations du GIEC) il y a juste la différence entre une certitude et une probabilité probable …
Il y a des urgences plus urgentes que d'autres, n'en déplaise à votre "petit" confort de vie … Et le cash est rare n'en déplaise aux apprentis sorciers de tous genres ...

De ce point de vue, l'interrogation de Bertrand JULLIEN sur l'opportunité de lancer "grand débat démocratique" sur es conséquences de nos choix en la matière sur le climat et la qualité de l’air certes mais aussi sur les filières industrielles, les budgets des familles, les finances publiques et nos systèmes énergétiques a certes du sens … Simplement c'est un peu de la récup … Elle ne fait que reprendre un mouvement déjà bien inscrit dans les attentes des "gilets jaunes pour l'écologie" … C'est ce que j'envisageais dans mon précédent commentaire ...

Sans blague …
Qui pourrait se prononcer pour la fin du monde annoncée … ?Sérieusement … Gros blagueur que Boisons un peu !
;0)


ADEAIRIX, Le lundi 10 décembre 2018

Cher Boisons
Pourquoi faudrait-il croire votre affirmation 1. et ne pas croire ceux qui affirment tout aussi péremptoirement le contraire ?
En revanche, d'accord avec votre 2.
Quant aux bouclages des fins de mois, elles sont autrement plus urgentes - pour certains, visiblement par pour vous - que la fin du monde. Ca a donc beaucoup de sens pour ces gens-là car ils comptent en jours et la fin du monde, même si elle est proche (?) se compte en siècles voire en millénaires.
Vos propos sont presque aussi méprisants que ceux de Benjamin Griveaux et son patron.
Bruno HAAS, Le lundi 10 décembre 2018

… Décidément Bruno le hasard (?) fait drôlement bien …

Grosse convergence devant l'autisme et le manque de lucidité, apparemment
ADEAIRIX, Le lundi 10 décembre 2018

A moins, Adeairix, que les grands esprits se rencontrent !
Restons modestes...
Ou comment un automobiliste roulant dans une bagnole à 100 000 € traitent les gens de Rien d'insensés !
Le peuple n'a plus de pain, donnez-lui de la brioche.

Quant à Jo, il va bouffer des pigeons de Paris tués avec sa carabine depuis les fenêtres de son 11ème étage ; tout ça à partir d'un article sur la fin du Thermique. Vindieu, on est mal !
Bruno HAAS, Le lundi 10 décembre 2018

@Boisons un peu pour répondre à son point 1, voici les derniers chiffres comparatif d'émission de CO² produit par l'IFP en LCA (Life Cycle Analysis inlcuant le puit à la roue, mais aussi la production initiale et le retraitement)
Plugin Hybrid = 68
Electric (low carbon electricity) = 82
Full Hybrid = 130
Diesel ICE = 140
Electric (high carbon electricity) =148
Mild Hybrid = 149
Plugin Hybrid (high carbon electricity) = 151
Gasoline ICE = 162
Electric with higher autonomy (high carbon electricity) = 172

Donc à part les pays nordiques qui sont en quasi 100% renouvelable et la France qui peut être considérée comme low carbon du fait de son parc nucléaire, dans tous les autres cas, les émissions CO² d'une électrique sont supérieures. Et comme on veut en plus que ces VE aient une grosse autonomie type 400-500 km, c'est même les pires élèves de la classe.
On apprend aussi dans ce doc que 40% de l'énergie stockée dans la batterie ne sert qu'à transporter ... la batterie elle-même! Chercher l'erreur !
Frederic, Le lundi 10 décembre 2018

Conclusion 2 : le VE n'a d'intérêt qu'en zone urbaine (voire péri urbaine).
Donc il ne roule pas vite (50km/h maxi)
Donc peut être tout petit et ultra léger et sans une autonomie de dromadaire.
Donc peu de batterie et pas forcément du 400-600V.
Je vous laisse regarder ce que Valeo présentait au dernier salon en partenariat avec Aixam... On commence à avoir une vraie proposition de transition écologique pour les villes. Pas comme avec Tesla qui émet autant qu'une 911 ou encore une Bluecar qui consomme plus à l'arrêt qu'en roulant...
Et le reste du parc reste en ICE pas forcément essence ou gasoil d'ailleurs, la proposition dont Bernard Jullien parle sur base de méthane est bien plus que crédible et fait d'ailleurs partie des dernières prévisions données par la PFA.
Frederic, Le lundi 10 décembre 2018

Allez tant que j'y suis, issue du même doc de l'IFP, voici les TCO (cents €/km) par type de powertrain (à l'heure d'aujourd'hui) :
Electric = 31.7
Gasoline ICE = 33
Mild Hybrid = 33.6
Diesel ICE = 35.2
Full Hybrid = 35.9
Plugin hybrid = 37.8
Electric with higher autonomy = 46.5
Frederic, Le lundi 10 décembre 2018

Rassurez-vous Boisons, Bruno et Adeairix n'ont rien contre vous personnellement...mais les pauvres de chez nous trouvent un peu trop petite la taille d'une Fiat en VE pour trimballer le père la mère et la marmaille en vacances ou en hyper marché ...et ils n'ont pas d'argent pour acheter une grande et une petite voiture.sauf s'il faut que le père et la mère aillent au boulot loin.
Alors, ou est la solution...concernant les fins de mois difficiles?
Alors comme dit le "journaliste ( ???) de Fox News, il faut que les français travaillent plus de 40 heures par semaine...et les Islandais font tous deux boulots dans la journée...et les portugais aussi (voyez l’écart de richesse) pour ce payer les carburants plus chers qu'en France et aussi ou le KW qui est le deuxième le plus cher après le Danemark.
par contre paradoxalement le connard (pardon d'avance) de journaliste de Fox New oublie que les hollandais travaillent en moyenne 32 heures par semaine et pas mal d'allemands aussi !
Attention je n'ai rien contre les journalistes...je les adore, mais les américains ignares moins !
C'est compliqué...et sachez que je n'en veux à personne ici...Peace and Love folks !!
Jo Duchene, Le lundi 10 décembre 2018

A boisons un pneu.
L’electrique Est en train de se démocratiser.....ben voyons,on peut acheter trois Logan GPL( peu pollueuses) pour le prix de votre Leaf
alain boise, Le lundi 10 décembre 2018

22h le téléphone sonne chez M Mmme Boisons,allo Papa c’est Rudolf ton fils a l’appareil ,je suis tombé en panne aux Tarterets et y’a de drôles de gens qui me regardent à travers les carreaux de ma 205 Diesel GTI....peux tu venir me chercher il n’y a que 50 bornes.
T’inquiète Fiston Papa arrive....
Un 1/4 d’heure plus tard désolé fiston la batterie n’est pas assez chargée et le super ordi de bord m’indique autonomie 40 .
Tiens bon mon fils encore trois heures et j’arrive,sois un homme,dis leur que ton Père roule en VE ,sois courageux ,je suis fier de toi
alain boise, Le lundi 10 décembre 2018

Eh voilà...Alain mérite encore une fois "Le Grand Prix de la vie Réelle" ...et la surprime de l'humour.
Jo Duchene, Le lundi 10 décembre 2018

Allô ? Boisons ?
Plus de batterie dans votre PC ? (iphone, smartphone, tablette)
Vous traversez une zone "blanche" ?
Le distributeur de billets a été saccagé par des casseurs ?
En panne sur la BAU ?
Calfeutré dans votre maison de campagne au "tout électrique" ?
Des salopards veulent car-jacker votre belle Tesla ?
Besoin d'aide ?
Bruno HAAS, Le lundi 10 décembre 2018

Acte deux.
La famille Boisons découvre le Larzac.
Papa et Maman Boisons en vacances vont de cols en cols découvrant les magnifiques paysages,la clim a donf et les deux enfants derrière obligés de partir en vacances avec leurs vieux car la 205 GTI Diesel a été brûlé aux Tarterets .
L’Amperemetre baissant dangereusement la sueur commençait à couler à grosses gouttes sur le front du Père Boisons.
Fier comme un bar tabac il ne laisse rien voir de son angoisse.
Au détour d’un chemin il aperçut un Paysan,il ouvre son carreau à la manivelle de secours pour économiser qq Wh,dites moi mon brave ou se trouve l super chargeur le plus proche car mon GPS ne capte rien dans votre p....n de Pays.
Le paysan après s’etre Gratte le menton lui avoue que J’ose Bové a fait démonter le réseau électrique pour le remplacer par douze éoliennes géantes.
Hélas le vent est tombé depuis une semaine,faut attendre mon pauvre Monsieur....
Écœuré la petite famille abandonna le destrier et se rendit au Mandarom pour prier le retour du vent.
Ainsi va le monde des écolos
alain boise, Le lundi 10 décembre 2018

Alain,
Vous lisez les articles ou seulement les titres pour être constamment hors sujet en permanence ??

Pour Boisons, les études montre du puits à la casse que le VE diminue la pollution globale de 10% en ce moment…
;0)
Lucos, Le lundi 10 décembre 2018

Bein Lucos, quelles études ?
Frédéric nous mentirait ?
Bruno HAAS, Le lundi 10 décembre 2018

Ah voilà l’arrivee De mon censeur.
10% dites vous de baisse de pollution avec un VE .....mais dans quel pays?
Espagne: 383g de rejet CO 2 par kWh
Allemagne 330g
France 76g .
Voilà le délire que l’on veut nous imposer.
Chiffres vérifiables sur Electricity.com
Vous verrez y’a des images,le marron c’est les sales ,les verts c’est les gentils ,ou l contraire je ne sais plus.
alain boise, Le lundi 10 décembre 2018

… L'était drôlement énervé "le Lucos" qu'il en a oublié les études ..
les siennes notamment … " Car les études montrent" … ?
On ne peut pas tout coller sur ce p.....de correcteur … Désolé
Sinon, dommage cet antagonisme entre Lucos et Alain, car à eux deux y a moyen d'avoir de "jolis" contes de Noël … "On" en a tellement besoin !
Les fables à boisons un peu … un pneu moins !
;0)

ADEAIRIX, Le lundi 10 décembre 2018

Je suis de retour !

Je ne pensais pas que mon message déchaînerait autant de passions !

A Frédéric :
Chaque étude y va de son message...
Je vous laisse lire celle-ci :
https://www.caradisiac.com/une-nouvelle-etude-annonce-la-voiture-electrique-comme-bien-plus-ecologique-que-le-thermique-166206.htm?fbclid=IwAR0ZaDoIOkb_9MI8twR_1Ubza_t9eLnu_B70Zal62D2pI3i4l4P1kXSuMqU

Frédéric, au risque de me répéter, il n'y a pas que le CO2, la poussière de frein n'existe quasi plus sur un VE, ni les NOx et Compagnie.
Et enfin IFP sonne comme Institut Français du Pétrole.... !!

Bruno : oui je roule en Tesla achetée d'occasion, une S85 de 2014 qui me coûte entre 400 et 500 € par mois et également en Leaf 24 kW en LLD pour 211 € par mois entretien compris.
Je ne suis pas l'Arrogant , le Méprisant pour qui vous voulez me faire passer.

Puis à tout ses hypocrites qui utilisent l'électricité tout les jours pour se laver, se chauffer, se raser, consulter Autoactu sur l'ordi, regarder la télé, à tout ceux qui ont ces commentaires anti-VE, je leur donne RDV dans 1 an ou 2.
J'attends avec impatience ce jour ou ils diront : oui mais maintenant c différent...etc
Comme dirait Dutronc, moi je ne fais qu'un seul geste... je retourne ma veste... toujours du bon côté !

Pour terminer également sur une note de réflexion :
vous êtes vous déjà demandé quelle était l'espérance de vie de l'homme si les abeilles disparaissaient ?
...
...
...
7 ans...
30% des insectes on disparus en 40 ans.

Quand on voit la Californie qui brûle, les inondations, les tsunamis...
Il faudrait être aveugle, sourd pour croire que l'homme n'y ait pour rien.
A moins d'être aussi con que Trump. N'est ce pas Alain ?
boisons encore et toujours, Le lundi 10 décembre 2018

@Boisons
Je suis allé voir ce que dit l'ICCT.
Et bien ce n'est pas très différent de ce que dit l'IFPEN (oui Institut Français du Pétrole et des Energies Nouvelles) : vous seriez surpris de voir ce qu'ils font...)
Et donc les tendance sont les mêmes.
Pour le VE, comme disait Coluche, "je ne suis ni pour ni contre, bien au contraire..."
En clair : le VE en ville oui, à la campagne non ou alors en 2nd voiture pour aller faire les courses : quoi que maintenant avec la raréfaction des écoles et des hôpitaux, va falloir allonger l'autonomie.

Et oui on est d'accord, le CO² n'est pas un polluant, cela fait je ne sais combien de fois que je le dit et répète à qui veut bien entendre (et je ne suis pas le seul), mais l'article, les bonus malus, et même vous en parlant de réchauffement climatique n'incriminez que le CO² directement d'où mon post.
Maintenant si on veut parler de polluant : les poussières de frein : oui c'est pas bien même si c'est mieux que du temps pas si lointain ou Ferodo les faisait en amiante. Quant au noir de carbone dans les pneus, c'est pas bien non plus. Mais une fois de plus c'est hors sujet par rapport à l'article.

Et vouloir faire rouler 100% des VH à l'électrique est un objectif contraire à l'urgence climatique.
Avant d'être écologique, soyons juste logique et l'éco suivra.
Frederic, Le lundi 10 décembre 2018

Vous savez Boisons je suis comme vous ....je branche ,je débranche,je rebranche,je redebranche....chaque jour cela est la pénitence et mon chemin de Croix.
Qu’il pleuve ,qu’il neige ,qu’il vente ,je recharge et décharge à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit.
J’ai du sauver un Ourson( Grumly)et trois sapins d’apres L’ordi de la Prius.
Je suis le forcat de la prise,d’ailleurs mes potes au Bar m’appelle la prise,pourtant je ne fait guère d’etincelles.
Vous savez comme moi la dévotion que je porte à ma belle électricité.
J’allume un cierge tous les soirs au dessus de mon lit pour que la centrale de Flamanville soit terminée et sauver celle de Fessenheim,attaquée par des barbus Teutons.
Vous me posez la question à moins d’etre Aussi con que Trump....en effet les dynausores ont disparus et certains oiseaux de mauvais augures aussi.
Est ce notre faute,comment peut on aimer la Terre et favoriser les centrales au charbon,non vraiment je ne comprends pas.
alain boise, Le lundi 10 décembre 2018

A Frédéric :
Cela ne vous choque pas une étude non favorable au VE faite par l'IFP. Autant demander directement à Total !
Cela me rappelle les enquêtes sur certains médicaments diligenté par un Expert indépendant subventionné par le labo médicale...!!Pfff

Rouler avec un VE sur de longues distances est possible avec Tesla aujourd'hui et demain avec les autres. Vous verrez c très agréable.
Pour info, 95 % des charges se font à la maison !
Et l'autonomie est déjà là avec le Kia E Niro ou e Hyundai Kona.

J'ouvre les yeux, je vois l'urgence climatique.
Si vous ne la voyez pas je vous invite à faire le test du tunnel de La Défense un matin... N'oubliez pas votre masque !
Je pourrai pousser plus loin en parlant du scandale (étouffé) des nanoparticules du diesel...
boisons encore et toujours, Le lundi 10 décembre 2018

Mais bien sûr que le CO2 est polluant voyons et qu'il pollue la vie des hommes.
Ça commence rien qu'avec le malus..
Ppsst arrêtez de dire des bêtises si vous ne connaisdez même pas la définition d'un polluant..
;0)
Lucos, Le lundi 10 décembre 2018

… Mr "boisons un peu" … Arrivez vous à faire la différence entre vos écrits et ce que vous êtes, peut-être, au fond… ?
En fonction de vos derniers commentaires, il semblerait que NON …!

Du coup, c'est une réelle déception pour le collège des commentateurs, j'en suis sûr … Pensez donc une intelligence aussi brillante et progressiste que la vôtre … On s'attendait à mieux !

Une fois de plus, votre seule profession de fois sur le thème "je ne suis pas celle que vous croyez" (Je ne suis pas l'Arrogant , le Méprisant …. ceci cela) n'engage évidemment que vous ...
On est pas obligé de vous croire …En revanche vos écrits parlent pour vous … La magie du net à défaut de noël … (?)
Dé boisons encore et tjrs, Le lundi 10 décembre 2018

Je vous aime bien Boisons un peu mais à force de nous prendre pour des lapins de six semaines ,on est du métier Boisons,c’est un site de cambouis arts.
Alors nous faire croire que l’on va partout en Tesla est outrancier ,ici la seule prise suoerchargeur est à 50 km et pourtant nous sommes en face de New York que l’on aperçoit sur la pointe des pieds le 15 Août .
Petite question tec ou personne ne réponds.
Combien de temps mets le super chargeur à se recharger après deux recharges rapide à 80%
alain boise, Le lundi 10 décembre 2018

C'est plein de bonnes intentions "transformer le diktat en un choix collectif". Un problème c'est que les carburants fossiles liquides sont trop bon marché, pour diverses raisons. Les alternatives renouvelables aux carburants fossiles liquides existent, mais trop peu de gens les achètent. C'est un problème de volume et de coût. La taxe carbone, ca sert aussi à pousser les carburants fossiles vers 2-2.5€ le litre, pour que les alternatives renouvelables puissent descendre de de 1.8-2€ vers 1.5€/l. Ca ca aurait été une bonne revendication pour les gilets jaunes. Tout enlever sans discernement ce n'est pas intelligent. Mettre une taxe carbone, plus une taxe tout court comme le propose le gouvernement n'est pas très intelligent non plus.

"engager un grand débat démocratique autour des questions automobiles et des conséquences de nos choix en la matière sur le climat" Ce que j'entends ca se résume à: Tout le monde veut bien respirer, pouvoir se déplacer à sa guise avec du gasoil à
Arnaud C., Le lundi 10 décembre 2018

Arnaud C., Le lundi 10 décembre 2018

Mais arrêtez de taper sur le pauvre Boisons...comme Adeairix perds son temps avec moi...au lieu d'argumenter.
Je vois que beaucoup, beaucoup même n'ont pas encore compris ce que c'est une voiture...ce n'est plus un rêve, que personne vous trouve plus beau même si vous êtes au volant d'une Ferrari, que les voitures c'est beaucoup de soucis et d'argent, source de pollutions et plus une voiture est grande et consommatrice de carburant, électricité comprise, plus elle est sujette à caution.
Depuis vingt ans je n'achète pas une voiture mais un service... et Boisons roule dans une voitures qui l'emmerde pas avec des pannes et chaque fois qu'il rentre dedans il peut partir avec sans se poser des questions.
En regardant son tableau de bord il sait s'il peu aller ou il veut et cela fait un moment qu'il n'besoin de personne ni de vous et c'est aussi mon cas.
Il a été assez gentil de vous raconter sa vie, car il veut être précis et tout ce que vous faites c'est de vous moquer facilement...alors que quand vous avez des merdes et des pannes avec vos caisses et des factures connes à payer vous fermez votre gueule de honte qu'on sache que le constructeur de votre caisse vous a baisés au bout de deux ans merdiques de garantie.
Si vous avez eu votre caisse gratuitement, évidement c'est la meilleur du monde...et si Boisons n'a aucune panne en huit ans, c'est lui qui a eu raison, et en plus il récupère de l'argent en ne passant pas à la pompe !
Il est libre de faire de son pognon ce qu'il veut.
Quelque soit les caisses que vous ayez, c'est fini pour moi la jalousie...et dites vous bien que vous pouvez adorer votre caisse, mais si vous la prenez pour aller vous faire engueuler par votre patron... bonjour votre plaisir.
Par contre si c'est pour aller en vacances au bord de la mer le coude à la portière, là c'est le bonheur...et avez la meilleur caisse du monde.
Arrêtez d'être risibles, car vous allez dans le mur comme nous tous.
Ah, nous parlions de réchauffement climatique et de caisses qui polluent et d'autres non...bougez pas de chez vous jour et nuit car ainsi vous ne polluez pas du tout.
Jo Duchene, Le lundi 10 décembre 2018



La moto gagne 9% en 2018 !
Changement dans l’organigramme de Fiat Chrysler Automobiles



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017