Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 09/04/2019

Carlos Ghosn condamné et révoqué par l’assemblée générale de Nissan

L’assemblée générale extraordinaire de Nissan, lundi 8 avril, a voté la révocation de Carlos Ghosn et celle Greg Kelly. Jean-Dominique Senard a été élu membre du membre du conseil d'administration. Présidée par Hiroto Saikawa, cette assemblée générale avait des allures de tribunal.

Forcément, puisqu’il était question de révoquer Carlos Ghosn du conseil d'administration de Nissan, l’assemblée générale extraordinaire a pendant 3 heures été focalisée sur les turpitudes dont il est accusé.

Hiroto Saikawa, qui la présidait a démarré par une séance collective de "profonds regrets" avec l’ensemble des dirigeants de Nissan présents face aux actionnaires. Il a ensuite introduit cette assemblée en listant les charges qui pèsent sur l’ancien PDG. Il a dit aux actionnaires qu’il avait été informé des comportements ("misconduct") de Carlos Ghosn en octobre et qu’il en avait été stupéfait : "J’ai été très choqué, ce qui est arrivé est extrêmement regrettable", a-t-il dit. "Ces comportements auraient entrainé le départ de n’importe quel employé, on ne pouvait donc pas le tolérer au top niveau", a-t-il dit pour justifier sa décision de transmettre le dossier à la justice et de rendre l’affaire publique.
"Je ne pouvais pas imaginer que de telles choses pouvaient exister", a-t-il dit à plusieurs reprises.
"Depuis, je me suis demandé, encore et encore, pourquoi l’organisation avait échoué à mettre un terme à ces agissements", a dit Hiroto Saikawa.
Comme il l’avait expliqué lors de sa conférence de presse du 19 novembre, date de l’arrestation de Carlos Ghosn, Hiroto Saikawa a redit aux actionnaires que selon lui la raison de cette situation était "la concentration des pouvoir dans les mains d’un seul pendant longtemps" et cela dans une entreprise "incapable d’imaginer de tels mauvais comportements", a-t-il ajouté.
Il a aussi mis en cause "la culture de l’obéissance" de Nissan et de personnes "incapables de refuser une instruction", "incapable de dire non".
Hiroto Saikawa a dû faire face à des actionnaires très remontés, l’un d’eux réclamant même la démission de tout le top management.
"Je n’ai jamais dit que nous n’avions pas de responsabilités", lui a répondu Saikawa qui a dit que cette situation avait été permise par la gouvernance qu’il fallait réformer.
“Ce n’est pas un problème que nous pourrons régler du jour au lendemain. Nous devons accomplir la tâche (d’améliorer la gouvernance) et préparer l’entreprise pour les prochaines étapes, puis passer le flambeau de la direction”, a-t-il dit.
S’il a dit "prendre ses responsabilités pour ce qu’il s’est passé", Hiroto Saikawa a mis en avant sa responsabilité pour le futur de la société. "Je me concentre sur le présent et le futur de Nissan", a-t-il dit.
En réponse à un actionnaire, Hiroto Saikawa n'a pas exclu que Nissan réclame des dommages et intérêts à Carlos Ghosn.
Sans surprise, les actionnaires ont voté la révocation de Carlos Ghosn et de Greg Kelly du conseil d’administration tandis que Jean-Dominique Senard en a été élu membre. "Je suis très honoré et à partir de maintenant, je consacrerai mon énergie à renforcer Nissan", a-t-il déclaré à la tribune. “Je proposerai constamment les meilleures évolutions possibles dans le cadre de l’alliance”, a-t-il dit.
Alors que Carlos Ghosn, arrêté le 4 avril, pour la quatrième fois continue de se déclarer innocent, cette assemblée générale l’a déclaré coupable sans sourciller. En réponse à actionnaire qui lui demandait ce qu’il pensait de la présomption d’innocence, Hiroto Saikawa a fait intervenir Jean-Baptiste Duzan, administrateur de Nissan désigné par Renault qui a souligné que la culpabilité était décidée par les juges, mais a précisé qu’en fonction des éléments qu’on lui avait transmis il avait voté la destitution de Carlos Ghosn en tant que président.
Florence Lagarde

Partagez cet article :

Réactions

Qui n’entend qu’une cloche n’entend qu’un son,Saikawa avait tout signé il était au courant de tout d’après CG.
Attention aux poursuites contre Nissan,drôle ´Alliance.
alain boise, Le mardi 09 avril 2019

Oh mon dieu, mais quelle suuuuuuuuurpriiiiiise ptdr
Franchement, toute cette histoire ayant été montée pour se débarrasser de Ghosn avant qu'il ne se débarrasse de Saikawa (qui a accumulé les bourdes depuis qu'il est responsable de Nissan) et surtout qu'il fasse une fusion totale de Nissan avec Renault, se qui aurait pour conséquence que Nissan perdrait son autonomie (ce qui ne plait pas au gouvernement japonais de Shinzo Abe, très nationaliste), ce nouvel épisode dans ce manzai de l'hivers n'étais pas du tout prévisible ! Ceci dit,d 'un autre côté, Ghosn n'aurait pas eu des perversions (et il n'en n'aurait pas abusé) il aurait été inattaquable, tout de même.

en tout cas, si cela doit continuer comme ça, je ne souhaite qu'une seule chose : que Renault se débarrasse de Nissan, comme ça, on verra ce que l'incompétence de saikawa et que le nationalisme japonais va mettre Nissan en banqueroute, c'est tout ce qu'ils méritent. Ils n'ont toujours pas compris leurs erreurs passées d'un Nissan au bord de la faillite dans les années 90 du fait du même type d’incompétences, et qui a eu pour conséquences que Nissan se fasse racheté par Renault. Sauf que là, il n'y aura plus de Ghosn pour sauver Nissan, vu qu'ils sont en train de le massacrer par pur esprit ultra natioanliste. Et là, se sont les valeurs qu'on donne habituellement au Japon (décrite par le Bushido, entre autre) qui sont mises à mal.
Frédéric LANGLOIS, Le mardi 09 avril 2019

Le proc n’a pas de parole après lui avoir fait les poches de 9 Milions d’€ pour le laisser respirer il le recolle au trou.....même Le Drian a eu le courage de le dire au Japs...c’est pas gentil.
Redressement fiscal oui ,abs oui ,amende oui,MItard non!
Quand je pense que j’ai pris le métro à Tokyo avec le mauvais ticket .....j’en tremble encore...ahhh Furyo
alain boise, Le mardi 09 avril 2019

Et dire q’Obama lui avait proposé la GM .....à cette heure il serait aux Everglades
alain boise, Le mardi 09 avril 2019

.... Perversions et surtout "abus de" c'est un nouveau scoop que vous nous livrez là Mr LANGLOIS ... concernant l'ex commandeur ...
Jusqu'ici "on" était plutôt dans l'extrême gourmandise pour le cash et surtout les depenses somptuaires qui vont avec ... Mais tout va si vite aujourd'hui ...Tu te réveilles avec une simple appétence...Tu te couches avec une "perversion" ...et hop ... comme disait Talon (Achille).
;0)
ADEAIRIX, Le mardi 09 avril 2019

Le Drian gentil ?
Il est certes sorti un peu du bois ...mais pour faire le service minimum du minimum ...En même temps il ne peut faire guère plus sans risquer d'envenimer les choses... Va pas leur envoyer les canonnieres non plus ..
;0)
Il faut ici saluer la sobriété de "Jean Do" qui a revendiqué le barème syndical à 400 000 € ... au lieu d'une rémunération plus "luxueuse"" ...On reconnaît là la prudence du financier ...Vu le dossier ... C'est assez avisé "politiquement" ... Comme çà en cas d'échec pour sauver le "bazar" pardon l'alliance c'est toujours pas le lucre de sa rému qui pourra lui être reproché...
C'est qu'il est malin "Jean Do" !
;0)
ADEAIRIX , Le mardi 09 avril 2019

j y reviens;https://livre.fnac.com/a265147/Hugues-Minguet-L-ethique-ou-le-chaos

si au lieu de pondre cette sauce inbuvable"citoyen du monde" il avait eu plus de RIGUEUR MORALE il n en serait pas la.....la Roche Tarpéienne est proche du capitole!
En plus d avoir privilegie des proches, detourne du bon pognon, et saque les mauvais courtisans , le voila qui chouine comme une fiotte en appellant la France a l aide alors qu il chiait sur l esprit Francais...drole! tres drole!!
belle fin d epoque..qui va de pair avec le Scandale d Areva, d Alsthom,et de tout ce qui couvent...
j ai dit venerable ...que la parole circule..
pierre dieuze, Le mardi 09 avril 2019

Cette affaire brasse beaucoup d'air . Laissons passer le procès SVP avant de condamner Carlos et autres comparses comme cela.
;0)
Lucos, Le mardi 09 avril 2019

Fiotte ? Comme un parfum de Sodome et Gomorrhe …Cher Dieuze
;0) …
L'ex Iznogoud clame son innocence sur les "zondes" …
A courts termes c'est pas joyeux pour l'ex calife … A plus longs termes, ce pourrait être assez différent .. Tout dépend des "preuves"
Si la "présomption" n'est pas qu'une formule … Attendons la suite …
;0)
ADEAIRIX , Le mardi 09 avril 2019

Ca y est l'empire a contre-attaqué…
;0)
Lucos, Le mardi 09 avril 2019

Ah quel incorrigible Skywalker … Lucos !
;0)

ADEAIRIX , Le mardi 09 avril 2019

Que la Ford soit avec toi…
;0)
Lucos, Le mardi 09 avril 2019

Lucos vous vous ridiculisez,il y a un homme au mitard ....et peut être innocent! Ce n'est Pas Hollywood ici c’est Autoactu
alain boise, Le mardi 09 avril 2019

A hypocrite j'ajouterai faux-cul...
;0)
Lucos, Le mardi 09 avril 2019

Êtes vous payé pour passer vos journées à commenter ou êtes vous déjà placardisé?
alain boise, Le mardi 09 avril 2019

Et dans ce domaine, Lucos, quand on attaque le pire, le pire contre ataque ptdr
Frédéric LANGLOIS, Le mardi 09 avril 2019

Les chiens aboient, ...
;0)
Lucos, Le mercredi 10 avril 2019

et les chats miaulent
Frédéric LANGLOIS, Le mercredi 10 avril 2019

Z'avez des chats de garde vous ??
Original !
;0)
Luc os, Le mercredi 10 avril 2019

Non seulement j'ai un chat de garde, mais en plus, elle est très dangereuse, voyez par vous-même :
https://www.youtube.com/watch?v=e1WnYhfqL98
Frédéric LANGLOIS, Le mercredi 10 avril 2019



Le casse-tête de la mise en œuvre de la "Zone à faibles émissions" du Grand Paris
Expedicar et Proovstation élues meilleures start-up automobiles de l’année



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017