Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Mouvements - 08/11/2006

Christian Streiff nommé président du directoire du groupe PSA

Le conseil de surveillance du groupe PSA Peugeot-Citroën a annoncé hier le nom du successeur de Jean-Martin Folz à la présidence du directoire. Il s’agit, sans surprise, de l’ancien président d’Airbus, Christian Streiff, qui entrera officiellement en fonction le 6 février prochain.
 

Hier matin, lors de la présentation des nouveaux utilitaires de Fiat et PSA, Jean-Martin Folz avait annoncé que son successeur serait nommé dans la journée, sans donner plus de précisions et refusant de s’exprimer sur les qualités qu’il aimerait voir chez son remplaçant. "Son ami", Sergio Marchionne, administrateur délégué de Fiat, avait pour sa part "orienté" le choix du conseil de surveillance de PSA en lui conseillant de choisir "un homme plus grand et plus beau" !
Trouver le nom du successeur de Folz était devenu un sport national depuis l'annonce par Jean-Martin Folz de son départ. Parmi les noms régulièrement évoqués figuraient ceux de Jacques Aschenbroich, directeur général chez Saint-Gobain, d'Anne Lauvergeon, la P-DG d'Areva, de Gilles Michel, directeur de la stratégie au sein de PSA et, de façon plus insistante, celui de Christian Streiff, après d'Airbus où il sera resté seulement trois mois (entre début juillet et début octobre). Sa désignation à la tête du groupe n'est donc pas une surprise. 
Christian Streiff, 52 ans, "rejoindra PSA dès le 8 novembre et consacrera les prochains mois à rencontrer les équipes du groupe et à prendre connaissance de l'entreprise", précise un communiqué du groupe. Sa nomination interviendra lors du conseil de surveillance du 6 février prochain.
C’est donc à cette même date que Jean-Martin Folz, qui aura 60 ans en janvier prochain, prendra officiellement sa retraite après avoir passé neuf ans à la tête de PSA (deux ans après son entrée dans le groupe). Pour les professionnels du secteur automobile, le grand succès de M. Folz aura été d’avoir su redonner un nouveau souffle à Citroën (lire Sondage Autoactu.com/ TNS Sofres : Folz a ressuscité Citroën). Mais on retiendra également sa politique de coopération industrielle avec d’autres constructeurs (Fiat, Toyota, Ford notamment), même s’il a rappelé hier qu’il n’avait fait là "qu’assurer la continuité d’une stratégie mise en place avant  (son) arrivée". Ou encore le travail qu’il a effectué pour faire de PSA le second constructeur européen. Le ministre de l’Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement, Jean-Louis Borloo, a d’ailleurs salué "l’industriel exemplaire" qu’il aura été. "Vous avez fait honneur à votre pays", a-t-il ajouté lors de la conférence qui s’est tenue sur le site de Sevel Nord à Valenciennes.
Toutefois, l’annonce de son départ en retraite, en septembre dernier, s’est accompagnée d’une annonce moins "glorieuse". En effet, le groupe qui pâtit de l’atonie du marché européen,  avait annoncé 10 000 suppressions de postes (dont 8 000 en France) ainsi qu'une réduction de ses investissements et de ses frais de recherche et développement dans le cadre d'un plan de réduction de coûts.
Christian Streiff arrive donc à la tête de PSA à un moment critique pour le groupe, avec pour première mission d’améliorer sa rentabilité (PSA a lancé quatre "avertissements sur ses résultats" sur les cinq derniers trimestres).
Emilie Binois
 
-Christian Streiff, 52 ans : Ingénieur des Mines, père de 3 enfants, intègre le groupe Saint-Gobain en 1979. Il est nommé directeur général délégué du groupe en 2004. En 2005, il est écarté du groupe de matériaux de construction, où il a passé 26 ans, en raison de divergences stratégiques avec son président, Jean-Louis Beffa. En juillet 2006, il est nommé président du groupe Airbus.

-Jean-Martin Folz, 60 ans, a pris la tête du groupe PSA en 1997, deux ans après son entrée dans le groupe. Il avait auparavant occupé les fonctions de directeur général de Pechiney (1987-1991) puis celles de directeur général d'Eridiana Béghin-Say (1991-1995).

Partagez cet article :

Réactions


Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017