Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Offres commerciales

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 08/01/2018

Citroën cible de nouveau les 11% de parts de marché

Raté en 2017, l'objectif de Citroën d'atteindre les 11% de parts de marché VP et VUL est repoussé à 2018. Cette fois, la marque pourra compter sur C3 Aircross en année pleine, un nouveau C4 Cactus et un nouveau Berlingo. Le C5 Aircross n'arrivera lui qu'au Mondial de Paris et ne devrait avoir un réel impact sur les ventes qu’à partir de 2019.

Avec une part de marché (VP et VUL) de 10,6%, Citroën n’aura pas atteint l’objectif commercial qu’il s’était fixé cette année, à savoir dépasser les 11%. Amaury de Bourmont, directeur du commerce France de Citroën, se félicite néanmoins que la marque ait repris le chemin de la croissance (+5%, sur un marché à +5,1%) après les deux années de recul précédentes. "Cela s’est fait en menant une stratégie de «fair pricing» sur C3 qui nous a permis de la vendre sans promotion tout au long de l’année", souligne-t-il.
En outre, les volumes élevés d’immatriculations constructeurs ont été presque divisés par deux cette année (à 2,6% de ses ventes VP), dit-il. En revanche, la nouvelle politique commerciale a incité les distributeurs à réaliser des immatriculations de VD pour atteindre leurs objectifs et obtenir leurs primes de volume : Les VD ont ainsi augmenté de 25% pour peser 16% de ses ventes VP.  "Nous n’irons pas au-delà de ce ratio en 2018", estime notre interlocuteur.
L’arrivée de C3 Aircross au dernier trimestre aurait pu permettre à Citroën d’atteindre ses objectifs mais "nous n’avons pas réussi à immatriculer suffisamment de véhicules malgré l’important portefeuille de commandes de trois à quatre mois de livraison que l’on a constitué", explique-t-il. En effet, avec 2 100 immatriculations de C3 Aircross, sur le seul mois de décembre (à qui il a manqué deux jours), on est loin du rythme annuel visé de 40 à 50 000 ventes pour ce modèle. "Les deux tiers des commandes de C3 Aircross sont prises par des particuliers et portent à 80% sur des modèles essence en version haut de gamme", révèle-t-il.
Ce modèle va être l’un des moteurs de l’année 2018 pour la marque Citroën qui a de nouveau l’ambition de passer la barre des 11% de parts de marché VP et VUL. Après sa belle performance sur le marché du VUL (+10,5%, à 15,7% du marché), grâce à la C3 société notamment, la marque accueillera cette année son nouveau Berlingo, qui sera présenté à Genève.
En VP, l’objectif est d’atteindre où de s’approcher des 10% des parts de marché (contre 9,5% en 2017), avec le soutien du nouveau C4 Cactus, plus consensuel, "avec le lequel on espère faire sensiblement mieux que le précédent", indique Amaury de Bourmont. Les prises de commandes sont ouvertes et le basculement sur la chaîne de production doit se faire cette semaine pour un lancement officiel lors des OPO de mars. Le réseau dispose d’environ un mois et demi de stock de l’ancienne version, dotée des airbumps proéminents sur les portes, à écouler.
Le lancement enfin de C5 Aircross lors du Mondial de Paris ne devrait avoir un réel impact sur les ventes qu’à partir de 2019.
Xavier Champagne

 

Partagez cet article :

Réactions

Peugeot aime t'il encore Citroën ?la glissade depuis 15 ans
alain boise, Le lundi 08 janvier 2018

Faire d'une marque "doublon" une marque à part entière avec son identité propre qu'elle avait et qu'elle a perdu et alors qu'elle avait elle même une gamme VIP qui est devenue une autre marque doublon...
Je ramasse dans 1 H.
;0)
Lucos, Le lundi 08 janvier 2018

… Un peu comme déjà écrit le 3 janvier, l’objectif semble réalisable sauf incident majeur … et l’on peut se réjouir de voir la marque Citroën reprendre des couleurs (plutôt orange que rouge ?) avec une gamme renouvelée ou quasiment …

L’on peut regretter, néanmoins, l’arrivée si tardive du C5 Aircross fin 2018 sur le marché (français !) après les communications faites en S1 de 2017 … S’agit il d’un problème de déploiement de production ( effet goulot ?) sur Rennes actuellement concentré sur la production du 5008 ou est-ce l’effet du cadencement des lancements au sein du groupe … Chez PSA « on » veut, probablement, optimiser « l’installation » du DS7 sur le marché et ne pas risquer une sorte de cannibalisation prématurée des ventes du 3008 voire du Grandland X …

Une sortie tardive d’autant plus regrettable que l’on peut soupçonner que la version du PEHV du C5 Aircross ne sera pas forcément disponible dès son lancement … Pendant ce temps là les japonais et les coréens peuvent proposer « tranquillement » leurs hybrides rechargeables y compris sur des segments de marché inférieurs …

Au-delà du marché français.... Citroën devrait nourrir quelques espérances, au moins, sur les marchés d’Europe du sud … Par exemple, l’ancienne C4 (celle qui disparaît) se vendait bien en Espagne et la nouvelle C3 semble plaire en Italie (plus qu’en France) … A suivre
ADEAIRIX , Le lundi 08 janvier 2018

Dédoublonner, déboulonner, dédouble chevroner... Faire et défaire, c'est travailler... Je reste cependant optimiste pour Citroên avec le nouveau SUV C3 et le renouvellement de DS tous SUV dehors...
clerion, Le lundi 08 janvier 2018

Je fais mienne cette phrase:
"Une sortie tardive d’autant plus regrettable que l’on peut soupçonner que la version du PEHV du C5 Aircross ne sera pas forcément disponible dès son lancement … Pendant ce temps là les japonais et les coréens peuvent proposer « tranquillement » leurs hybrides rechargeables y compris sur des segments de marché inférieurs …"
Ça te la coupe hein ?
Jo Duchene, Le lundi 08 janvier 2018



Plus de 250 groupes référencés dans l'édition 2018 de l'Annuaire des groupes de distribution automobile
PSA crée une équipe week-end à Sevelnord dans une perspective de hausse de 22% de la production



Copyright © 5094 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017