Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Réseaux - 24/09/2019

De la prison ferme pour Gilles Bader

Gilles Bader a été condamné vendredi à une peine de prison de 30 mois, dont 18 avec sursis, pour abus de confiance dans le cadre de ses activités de distributeur et loueur d’automobiles.

Le tribunal correctionnel de Sarreguemines a condamné Gilles Bader à une peine de prison de 30 mois, dont 18 avec sursis, pour abus de confiance. Le concessionnaire lorrain de 50 ans, qui avait jusque là un casier judiciaire vierge,  est en outre interdit de gérer une entreprise pour une durée de 10 ans, nous a indiqué  le greffe du tribunal. Son avocat, Maître Ahmed Harir, dispose de 10 jours pour faire appel mais il n’a pas souhaité nous communiquer sa décision.
Héritier d’une partie des affaires automobiles du groupe familial (*), Gilles Bader s’était développé en 2009 en reprenant cinq affaires Ford pour constituer un groupe qui pesait alors 180 millions d’euros de chiffre d’affaires. Mais les affaires tournent mal : début 2011, il se voit contraint de céder ses 4 concessions Renault et de placer ses autres concessions et ses 25 agences Avis en procédure de sauvegarde.
Pour ne pas couler, le distributeur met place une "cavalerie", faisant financer deux fois les mêmes véhicules de sa flotte de location courte durée par des organismes financiers différents en produisant de faux-documents, nous a expliqué l’un d’entre eux. Selon le Républicain lorrain, qui a suivi l’affaire de près, 17 banques et organismes financiers ont été lésés de près de 20 millions d’euros.
Mais cette pratique frauduleuse ne suffira pas à maintenir le groupe à flot : en octobre 2012, la liquidation du groupe est prononcée. Les fonds de commerce des concessions (**), ainsi que leurs 110 salariés, sont finalement repris par le groupe St-Christophe (Francis Bartholomé), tandis que les 25 agences Avis ont été succursalisées.
Xavier Champagne

(*) Son frère Franck, toujours en activité, a hérité d’une partie distincte.

(**) Ford à Nancy, Toul, Sarrebourg et Pont-à Mousson ; Kia à Nancy et Toul ; et Jaguar-Land Rover à Nancy

Partagez cet article :

Réactions

Normal.... puisque fait sciemment
Trublion, Le mardi 24 septembre 2019

Faisait il parti de la bande?
alain boise, Le mardi 24 septembre 2019

Non en faisant de la Cavalerie, il manquait…
;0)
Lucos, Le mardi 24 septembre 2019



Les difficultés de mise en œuvre du WMS Manhattan désorganisent le centre PR de Renault Cergy
Pravesh Amtha, directeur général des ventes de Goodyear Royaume-Uni et Irlande



Copyright © 2020 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017