Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 04/02/2019

Des immatriculations VP et des commandes en baisse en janvier

L'année 2019 a débuté calmement pour le marché du VP neuf, en recul 1,1%. Les Immatriculations à particuliers sont stables (-0,3%) mais leurs prises de commande sont en baisse. Le marché du VUL neuf a en revanche progressé de 9%, dynamisé par l'offre de Peugeot et Citroën.

En janvier 2019, avec 155 080 VN immatriculés, le marché VP est en baisse de 1,1% (avec 22 jours ouvrés, comme en janvier 2018). Il s’agit du cinquième mois de baisse consécutive mais on est loin de la chute de 14,5% enregistrée en décembre. Les blocages des gilets jaunes sont avancés par le CCFA comme l’une des causes de ce recul qui n’a en revanche pas eu d’impact sur le marché du véhicules utilitaires légers, en progression de 9%, à 35 662 immatriculations.
Le marché VP recule en janvier mais il est sain et se compare à un bon mois de janvier 2018. Les particuliers (-0,3%) pèsent 49,6% des ventes, ce qui est mieux que sur l’ensemble de l’année 2018 (48,3%). Les flottes pèsent 24,5% des ventes, ce qui est aussi mieux que sur l’année 2018 (23,3%). Les canaux dits tactiques sont moins représentés, avec 24,4% du mix contre 25,9% en 2018. Comparé à janvier 2018, les VD bondissent de 17,4% (à 16,3% des ventes) et les loueurs courte durée baissent de 24,1% (8,1% des ventes).
Sur l'ensemble du marché, le niveau de commandes VP enregistré en janvier est en baisse même si certains tirent leur éplingle du jeu, comme Citroën qui profite du lancement de son C5 Aircross.

Peugeot reste leader avec 19% du marché
Pour Peugeot, cela devient une habitude de débuter l’année en force : Déjà en tête des ventes en janvier 2017 et janvier 2018, il réitère cette performance malgré un recul de ses ventes de 5,9%, à 29 654 VP, s’octroyant une part de marché de 19,1% (bien supérieure au 17,9% de l’année 2018). Après un mois de janvier 2018 record (à 20,1% de PDM), avec des ventes très saines, il recule assez naturellement auprès des particuliers (-10%) et des entreprises, alors que ses canaux tactiques augmentent mais restent modérés (19,2% de ses ventes).
Ses volumes de 3008 et de 5008 semblent s’essouffler (-8%) mais ce n’est qu’une apparence : ces deux modèles pèsent 5,8% du marché total (contre 5,3% sur l’année 2018). Son best-seller, la 208, prend 5% du marché ce qui, là aussi, est mieux que son niveau de 2018 (4,7%) malgré son renouvellement attendu d’ici la fin de l’année. Elle est aidée par la prime à la conversion, tout comme la 108 (+12%), tandis que la nouvelle 508 prend 0,6% du marché (0,7% en décembre), atteignant presque les 1 000 ventes mensuelles visées par la marque.

Renault tombe à 17% du marché
Renault qui stagnait en janvier 2018, perd encore 3,4% ce mois-ci, avec 21% de canaux tactiques mais des ventes à particuliers qui vont un peu mieux (+0,7%). Sa part de marché tombe à 17% (contre 18,7% sur l’année 2018 et 18,9% en décembre). La Clio perd 6% (à 8 769 immats) en raison d’une baisse des ventes aux loueurs courte durée. Elle est stable auprès des particuliers (avec 3 943 ventes), à la deuxième place derrière la 208 (4 280 unités) et la Sandero (3 866 unités). Elle est aussi stable auprès des leasers (avec 2 697 unités) en tête de ce marché devant le 3008 (1 594 unités) et la 308 (1 149 unités). Captur et Twingo progressent, notamment sur le canal des particuliers, tout comme Zoé (+57%) qui souffrait d’un manque de moteurs il y a un an. Le modèle électrique de Renault réalise près de 1 500 immatriculations (à près de 1% de PDM), dont 790 unités à particuliers, soit plus que Kadjar (704 unités) et presque autant que Scénic (822 unités).

Citroën progresse fort en commandes avec C5 Aircross
Citroën démarre très fort s’octroyant une part de marché de 11,3% (contre 9,8% sur l’année 2018) avec 55,7% de ses ventes réalisées sur le canal des particuliers (+1%) où il réalise 12,7% de parts de marché. Son niveau de ventes tactiques est stable (à 20,3% de ses volumes) et il prend 12,5% du marché des entreprises mais seulement 8,5% du marché LLD, "un ratio qui devrait augmenter, estime Amaury de Bourmont, directeur commercial de Citroën, lorsque le C5 Aircross sera référencé dans leur Car Policy. Pour l’heure, ses 1 420 immatriculations sont composées, pour 500 unités, de VD et pour le reste de ventes à particuliers et entreprises. Le C5 Aircross représente déjà 20% de nos commandes et les deux tiers viennent de particuliers". La C3 est à une quatrième place solide du marché "alors que l’on a divisé par trois nos volumes de LCD", dit-il, et C3 Aircross est à la lutte pour prendre la tête du segment des SUV-B auprès des particuliers, "désormais tout près de se ses concurrents". Malgré quelques désagréments liés aux gilets jaunes, la marque a réalisé "d’excellentes OPO avec des volumes de commandes sur toute la gamme, en hausse de 10%, qui nous rendent assez optimistes pour la suite".

Volkswagen repasse devant Dacia
Volkswagen rebondit nettement (+17,2%) comparé à un mois de janvier 2018 en recul de 17,7%. La marque reprend la quatrième place du marché, devant Dacia, avec une part de marché de 6,5%, supérieure de 0,1 point à son niveau de l’année 2018. Toutefois, ses VD, en hausse de 57% (après un gain de 4% en janvier 2018), pèsent 24,1% de ses ventes, c’est beaucoup. La Polo (+13%, à 2 651 unités) reste son best-seller, notamment auprès des particuliers (1 514 ventes, +36%). Le T-Roc (1 977 unités), essentiellement vendu à particulier (1 259 unités) devance désormais la Golf (1 744 unités, -20%) et le Tiguan (1 627 unités, +5%).

Dacia fait du VD
Dacia (-5,4%) redescend à 6% du marché (contre 6,5% sur l’année 2018) avec des ventes à particuliers en recul (-12,7%) et des VD qui explosent (+29%). Le Duster est ainsi le modèle le plus immatriculé en VD, avec 1 658 unités (+26%), soit près de la moitié de ses 3 912 immatriculations (-5,4%).

Suzuki devance Nissan et Hyundai en ventes à particuliers
Avec un C-HR qui bondit de 18%, Toyota reste dynamique, progressant de 4,9%, après un gain de 6,9%, un an plus tôt. Toutefois, il a surtout développé ses VD et ses ventes aux LCD. Ses ventes à particuliers n’augmentent que de 1%.
Avec une Corsa qui gagne 40%, Opel (+7%) devance Ford (-18%) de quelques unités au cumul des immatriculations, mais pas sur le marché des particuliers, où la marque allemande vend 2 854 VN (+31%) contre 3 275 VN (+4%) pour Ford.
Fiat a réduit ses ventes aux LCD (-45%) ce qui explique le recul de 7% de ses immatriculations alors que ses ventes à particuliers ont fait un bond de 27%, à 2 113 unités.
C’est moins que Kia (2 209, +8%), qui voit ses ventes globales croître de 6,7%, mais c’est mieux que Hyundai (1 648, +11,6%) qui progresse de 13,2% au global.
Les ventes de Nissan se sont effondrées (-82%), à 2 546 unités en ce mois de janvier, en raison de 1 300 immatriculations de LCD qui n’ont pas été faîtes cette année. Ces ventes à particuliers chutent aussi fortement (-26%), à 1 111 unités.
Suzuki (+13,5%) n’est qu’à quelques unités de Nissan au cumul et le devance nettement en ventes à particuliers avec 1 891 unités (+16,2%) ce qui est aussi mieux que Hyundai.
Xavier Champagne et Farida Sacha 

Lire le détail des immatriculations VP neufs par marque en France janvier 2019 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VUL neufs par marque en France janvier 2019 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VP VUL neufs par marque en France janvier 2019 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VP neufs pour chaque segment de clientèle par marque janvier 2019 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail de l'évolution des immatriculations VP neufs par segment de clientèle par marque janvier 2019 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le récapitulatif des immatriculations VP neufs par segment de clientèle janvier 2019 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VP neufs "Particuliers" par modèle en France janvier 2019 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Les immatriculations VUL neufs par marque et par canal janvier 2019. Les hit-parades VP neufs  et VUL neufs pour chaque catégorie en France janvier 2019 sont disponibles pour les adhérents du Club Autoactu.com dans notre base de données.

Lire le détail des immatriculations VP neufs par marque en France janvier 2019 - Source : Ccfa

Lire le détail des immatriculations VUL neufs par marque en France janvier 2019 - Source : Ccfa

Lire le détail des immatriculations VP VUL neufs par marque en France janvier 2019 - Source : Ccfa

Partagez cet article :

Réactions

WLTP, gilets jaunes, qu'est qu'on va bien trouver pour commenter le 1er trimestre ?
;0)
Lucos, Le lundi 04 février 2019

Au Ciné club ce soir ...sortez vos mouchoirs ou comment tuer Le marché.
L’écologie ennemie du progrès et machine à taxes.,foutez nous la PAIX!!!
alain boise, Le lundi 04 février 2019

… Certes le mois de janvier est toujours un "petit mois" en matière de ventes de VN mais de surcroît sans CONFIANCE pas d'économie … !
L'environnement social est plus que "trouble" et l'offre automobile dans le même métal … "On serine" aux gens que le salut se trouve dans l'électrification automobile mais l'offre n'existe pratiquement pas chez les constructeurs tricolores (tout le monde ne peut pas rouler en Zoé et la Fluence, hum hum, quant au triptyque (Peugeot Ion, C cross, E Mehari) chez PSA mieux vaut en rire … A cet instant Aucune offre dans l'hybride rechargeable ou pas dans les deux cas …
Deux bonnes raisons que pour que l'attentisme" règne …

Bizarrement ceux qui ont une offre produit attrayante ou en phase avec le marché s'en sortent mieux que les "copains" ….
Etonnant, nan !
;0)
ADEAIRIX, Le lundi 04 février 2019

Du point de vue mathématique, je ne vois pas comment en baissant plus que le marché par rapport à 2018, Peugeot peut augmenter sa part de marché.
JL S, Le lundi 04 février 2019

Opel?
alain boise, Le lundi 04 février 2019



articles connexes

Guillaume Couzy, DCF Peugeot : "Le marché peine à démarrer"
Le marché du VO récent toujours dynamique en janvier



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017