Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 03/07/2019

Droit de réponse de la société Dataneo

La société Dataneo nous a demandé la publication de ce texte dans le cadre de l’article 6 IV de la loi n°2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique.

Droit de réponse de la société DataNeo sur l’article diffusé dans la newsletter du site Autoactu.com en date du 18 mars 2019 et intitulé "Autoways, un nouvel acteur sur le marché de l'analyse des données du SIV" :
DataNeo souhaite apporter quelques précisions en réaction à l’article diffusé par le biais de la newsletter du site Autoactu.com le 18 mars 2019 et intitulé "Autoways, un nouvel acteur sur le marché de l'analyse des données du SIV", sur les propos cités dans cet article émanant du président de la société Autoways, société dont la société Autoactu Point Com est actionnaire et cofondatrice (information qui n’a pourtant pas été mentionnée dans l’article).
Les propos rapportés pourraient laisser entendre que les acteurs du marché actuels de la donnée automobile fournissent des données de qualité insuffisante. Or, plusieurs acteurs du marché, cités d’ailleurs dans l’article précité, ont, depuis de nombreuses années, acquis une expérience reconnue et innovante sur les données du SIV. DataNeo est l’un des acteurs majeurs de ce marché et offre depuis plus de 5 ans des données qualifiées sur le secteur automobile au sens large dont la finesse et la qualité sont reconnues par ses clients et le marché, et bien évidemment en exploitant les données primaires du Ministère de l’intérieur.

Partagez cet article :

Réactions

Dites donc la redac' vous n'étiez pas au courant que vous étiez actionnaires ?!
Hervé , Le mercredi 03 juillet 2019

Voici l'article en question ci- dessous.
Si vous trouvez qu'il y a matière à un tel droit de réponse ?
Dataneo ferait mieux de se battre sur le terrain commercial que d'user de telles pratiques qui ont des relents de règlement de compte…
;0(

Autoways, un nouvel acteur sur le marché de l'analyse des données du SIV

La société Autoways est une nouvelle source pour l'accès aux informations émanant du Système d'immatriculations des véhicules (SIV), données indispensables pour analyser les marchés automobiles français (VP, VUL, VI, en neuf et occasion) et comprendre leurs dynamiques.





Titulaire d'une licence d'utilisation des données du SIV (Système d'immatriculation des véhicules) à des fins statistiques, la société Autoways se positionne comme un nouvel acteur aux côtés de l'opérateur historique (et unique jusque très récemment) AAA Data (filiale de l'organisation des constructeurs français, le CCFA) et de Dataneo présent sur ce marché depuis 2015. Autoways est filiale de C-Ways, spécialisée dans le marketing d'anticipation dans les secteurs de la mobilité, du transport, de l'automobile, mais aussi du retail, du luxe et des services financiers.

"Dans le cadre de l'activité de C-Ways, nous avons souvent été confrontés à une problématique d'accès à la donnée. Nous savions que des solutions aux problématiques et enjeux existaient par l'exploitation de données issues du SIV, mais ni nous ni nos clients n'en disposions. Nous avons donc créé Autoways pour apporter à la profession des données qui existent et sont aujourd'hui mal distribuées et insuffisamment exploitées", nous a expliqué Eric Champarnaud, président d'Autoways.
Pour le dirigeant, les mutations du secteur automobile nécessitent une connaissance de plus en plus fine des marchés "pour cibler les clients, les fidéliser, optimiser le positionnement des points de vente, comprendre les besoins automobiles selon les zones de chalandise, accompagner la transition énergétique ou encore le monitoring des émissions de CO2 selon les marques et les zones", liste le dirigeant.
"Dans le domaine du VO, par exemple, les groupes de distribution développent des franchises, cela nécessite d'avoir des données fines du marché pour savoir où implanter les dépôts ventes", souligne Eric Champarnaud.
Les données brutes transmises par le ministère de l'Intérieur sont constituées par des listes de mouvements (50 000 par jour) qui ont donné lieu à un enregistrement (déménagement, achat, vente, destruction, importation, etc.). Ces données sont traitées chez Autoways par une équipe de datascientists formés aux dernières technologies.
"Depuis des années, il y a des controverses sur le poids des différents canaux. La meilleure façon d'appréhender la réalité du marché, c'est d'utiliser la source primaire et donc les données du ministère", nous a dit Eric Champarnaud.
Autoways commercialise les données des marchés en temps réel avec des tris sur l'ensemble des critères disponibles dans le SIV (marque, modèle, commune, type d'acheteur, type d'énergie, type de financement, version, carrosserie, puissance, émission CO2, etc.).
Le développement commercial d'Autoways a été confié à Eric Espinasse, précédemment directeur des ventes et du marketing de Carfit (solution de maintenance prédictive automobile). "Nous nous positionnons comme fournisseur d'informations statistiques fiables au meilleur prix. Nous ciblons les marques automobiles, les réseaux, les assureurs, les financeurs et les loueurs, la réparation indépendante, en fait tout l'écosystème du commerce automobile", nous a précisé ce dernier.
Florence Lagarde

Lucos, Le mercredi 03 juillet 2019

La Data... Le fantasme des feignants qui croient pouvoir toucher le tiercé dans l'ordre a chaque course grace à la DATA.Ou gagner au loto a chaque fois. On saura tout sur le prospect,le client, l'inconnu sera connu ,plus besoin de vendre,il achetera! Evidemment c'est parfaitement utopique. Le renseignement est si benet. La Data est un miroir pour les credules.Elle n'apporte rien de plus que le vide d'une tonne d'informations normalisées pour des comportements normalisés.la Data c'est la Statistique qui combat l'intelligence. Pouah!
La Data fabrique des Lada l'intelligence produit des Porsche.Et qui gagne des sous?
martingale, Le mercredi 03 juillet 2019

Pas faux Lucos... Mais ça ne répond pas à la question d’Hervé de savoir pourquoi la rédaction ne précise pas qu’il s’agit d’une de ses sociétés... Ca fait un peu comme faire un article ventant les mérites de Dassault par rapport à Boeing dans Le Figaro... sans savoir que Le Figaro appartient à Dassault...
Edouard, Le mercredi 03 juillet 2019

Oui sur ce point mais est-ce grave qu'une société commerciale comme Autoactu fasse sa promo sur son site ? (Encore que l'article est plutôt soft sur ce sujet et essentiellement informatif)
Il aurait effectivement été plus juste de classer l'article dans les publireportages que dans les "Constructeurs"
Cela aurait peut-être pu éviter le droit de réponse ?
;0)
Lucos, Le mercredi 03 juillet 2019

Martingale,
C'est quoi une voiture intelligente ??
;0)
Lucos, Le mercredi 03 juillet 2019



Derrière le Club Identicar, des hommes et des femmes
Espagne : le marché des particuliers à -18% en juin



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017