Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 04/06/2019

En mai, Peugeot a renforcé son avance sur le canal des particuliers

Leader sur le marché des particuliers, avec désormais 4 000 unités d'avance sur Renault, Peugeot a aussi maitenu son leadership du canal BtoB en mai. Une avance qui lui permet d'aborder le mois de juin sereinement, malgré l'arrivée de la nouvelle Clio.

En mai, le marché automobile (VP) est resté stable (+1,2%) malgré un jour de plus, avec, comme les mois précédents, une baisse des immatriculations sur le canal des particuliers (-12%) compensée par un marché BtoB dynamique (+15%).
Peugeot, en recul de 1,3% en avril, en raison de la livraison un an plus tôt d’un important portefeuille de commandes de 3008, est repassé en positif en mai (+5,3% à 34 826 immatriculations) grâce à une bonne résistance sur le canal des particuliers où la marque reste leader en mai (14,9% de parts de marché), nettement devant Renault (10,8% de parts de marché). "Nous avons désormais une avance solide de plus de 4 000 unités sur ce marché et nos prises de commandes se portent mieux qu'en avril, stables par rapport à mai 2018", se félicite Guillaume Couzy, directeur du commerce France de Peugeot. Déjà très performant sur le marché BtoB en 2018, Peugeot conserve son leadership avec là aussi "pas mal d’avance", pointant à près de 25,5% de parts de marché à fin mai (contre 24% pour Renault).
Sur l’ensemble du marché, ses trois SUV (2008-3008-5008) continuent de réaliser 8% des ventes totales en mai. "Les commandes de 3008 sont de nouveau en progression, même sur le canal des particuliers, souligne Guillaume Couzy. La 208, malgré l’ouverture des commandes de la nouvelle génération vendredi prochain (pour des livraisons à partir d’octobre), progresse encore de 2% en immatriculations et reste stable en commandes, réalisant un «run-out» très satisfaisant".
Guillaume Couzy est toutefois conscient qu’en juin, "il y aura la nouvelle Clio en face".  Renault, dont les immatriculations à particuliers sont inférieures à celle de Citroën en mai, sera beaucoup plus actif en juin, d’autant que ses distributeurs vont devoir rattraper le retard pris s’ils veulent obtenir leurs primes trimestrielles. Les journées portes ouvertes du mois de juin seront donc particulièrement disputées. Peugeot poursuivra son opération "Driving Days" (soit 200 euros de remise pour un essai réalisé) pour continuer à attirer de nouveaux prospects, et mixera des aides à la reprise et des financements bonifiés ainsi que des prix nets.
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions


Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017