Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 02/08/2017

Espagne : coup d’arrêt chez les particuliers en juillet

Le marché espagnol a ralenti sa croissance en juillet, à +2,5% seulement, en raison d’un recul de 3,9% du marché des particuliers.

Le marché automobile espagnol a donné des signes de ralentissement en juin (+6,5% après les +11,2% de mai) qui se confirment en juillet : le marché n’est plus en hausse que de 2,5%, à moins de 110 000 VP, avec un marché des particuliers en recul de 3,9%, à  60 307 immatriculations de VP (alors qu’il gagnait encore 3,6% en juin). C’est le troisième mois marqué par un recul des achats des particuliers depuis le début de l’année.
Les loueurs courte durée ont déjà fait le plein et ralentissent leurs achats (+5,9%, à 15 625 unités) ; en revanche, la demande des entreprises reste forte (+14,2%, à 34 016 unités).
Sur 7 mois, le marché reste nettement positif : +6,4%, avec 777 442 immatriculations VP, grâce au dynamisme des entreprises (+14% à 217 402 VP) et des loueurs (+8,8% à 191 347 VP) et malgré la faible croissance des ménages (+1,3% à 368 693 VP). L’association des constructeurs (Anfac) estime que les ménages sont dans l’attente d’une nouvelle prime à la casse pour franchir le pas, une aide qui serait favorable à un rajeunissement du parc aujourd’hui âgé de 12 ans.
Raul Morales, porte-parole de l’association des distributeurs (Faconauto), a fait part de son pessimisme, indiquant que les remises accordées aux particuliers ont atteint un record, à 4 200 euros par voiture en moyenne,  et que le recours aux immatriculations de stock (VD et 0 km) a été important. Pour lui le marché réel n’est plus en croissance et devrait terminer au même niveau qu’en 2016, à 1,2 million de VP.

Renault prend la tête du marché en juillet
Comme sur les autres marchés européens, les SUV séduisent et réalisent des croissances à deux chiffres, totalisant plus d’un tiers du marché en juillet comme au cumul, au détriment des berlines.
La marque Renault prend la tête du marché en juillet à la faveur d’une croissance de 15% et un bond de sa part de marché à 8,4% (quand elle est à 7,5% sur 7 mois, reléguant Opel à la quatrième place, derrière Seat et Volkswagen). A l’opposé du marché, ses Captur et Kadjar sont en recul, sur juillet comme au cumul, mais Clio (+11% en juillet) et surtout Mégane (+52%), deuxième meilleure vente de juillet, font le plein de commandes chez les entreprises.
Kia se distingue également en juillet avec un bond de près d’un point de sa part de marché, à 5,5% pour prendre la 6e place du marché (contre la 12e sur 7 mois), là aussi grâce à ses berlines plutôt que ses SUV.
Peugeot et Citroën perdent du terrain, en recul de plus de 9% en juillet. La C4 perd 22%, à 2 800 unités, mais reste dans le top 5 des ventes, tandis que la C3 gagne 40% à 1 750 unités. Peugeot ne progresse qu’avec le 3008 qui se vend autant que la 208 ou la 2008 (environ 1 300 unités chacune en juillet), toutes deux en recul.
Xavier Champagne et Farida Sacha

Lire le détail des immatriculations VP neufs par marque en Espagne juilelt 2017 (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Partagez cet article :

Réactions


Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017