Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Réseaux - 12/04/2018

Etats-Unis : Les concessions Volkswagen et Mazda n’ont pas la cote

Le cabinet Kerrigan Advisors publie chaque trimestre un indicateur de la valeur des concessions automobiles par marque. Sans surprise les marques premium sont mieux valorisées ; Toyota, Honda et Subaru pointent en tête des généralistes tandis que Volkswagen et Mazda sont en queue de peloton.

Le cabinet Kerrigan Advisors, spécialisé dans l’achat-vente de concessions automobiles aux Etats-Unis (*), publie chaque trimestre un indicateur de la valeur des marques automobiles qui sert de référence pour calculer le prix d’une concession. Cet indice multiplié par le résultat d'exploitation (**) de la concession donnera la valeur de son fonds de commerce. Cet indice attaché à chaque marque évolue entre une valeur basse et une valeur haute selon 6 critères liés au point de vente lui-même : son potentiel de gain futur (est-il sous exploité ?) ; son emplacement géographique (plus ou moins porteur) ; son loyer (par rapport à une moyenne située à 7% de la marge brute) ; l’adéquation de la marque à son marché local (par exemple, une marque de luxe sera plus profitable dans une grande ville que dans une petite ville avec peu de salariés à revenu élevé) ; sa concurrence locale (sa part de marché est-elle supérieure à la moyenne nationale ?) ; la satisfaction et la fidélité de ses clients qui définissent la notoriété off et online de la concession.

Porsche largement en tête avec un indice entre 7,5 et 9

Ainsi, pour la plus profitable des marques du marché, Porsche, l’indice va osciller entre 7,5 et 9 en fonction de ces 6 critères qui définissent la qualité intrinsèque de la concession. Le cabinet Kerrigan souligne que l’attrait de la marque Porsche auprès des investisseurs est très élevé compte tenu de sa rentabilité, de la progression de ses volumes de vente et de sa qualité (soulignée par JD Power). Il s’interroge toutefois sur l’impact financier pour les distributeurs du programme "Porsche Passport" lancé en test à Atlanta qui permet au client de changer de modèle quand il veut en fonction de ses besoins en payant un abonnement de 3 000 dollars/mois. Autre interrogation, le déploiement de la gamme électrique, qui représentera la moitié de l’offre Porsche en 2023, aura-t-elle le succès escompté ? A court terme, les renouvellements du Cayenne et de la 911 devraient continuer de soutenir l’activité des distributeurs.

Volvo, la moins valorisée des marques premium avec un indice entre 3 et 4
L’indice de chaque marque est revu tous les trimestres mais, en moyenne, il a peu évolué depuis 2014, se situant à 4,45 pour les marques généralistes et à 6,45 pour les marques premium.
Toutefois, d’importants écarts existent, même chez les marques premium : les allemandes sont toutes bien cotées, avec une valeur basse à 7 et une valeur haute à 8,75 (Mercedes) et à 8,5 (BMW et Audi, tout juste réévaluée de 0,25 point). Lexus est au même niveau que Mercedes, entre 7 et 8,75. Land Rover peut monter à 8 mais est handicapée par Jaguar qui peut tomber à 4. Toutes les autres marques premium sont dans une fourchette de 3 à 4, à l’image de Volvo, dont les volumes de vente (275 VN par point de vente contre 800 à 1 000 chez les trois premiums allemands) sont en baisse et la profitabilité régulièrement basse.

Subaru, entre 5 et 6,5, au niveau des meilleurs généralistes
Au sein des marques généralistes, le cabinet Kerrigan a relevé un seul indice au dernier trimestre 2017, celui de Subaru. Aux Etats-Unis, la marque japonaise est passée devant Kia l’année dernière pour prendre la 8e place du marché. Ainsi, les concessions Subaru vendent chacune en moyenne 1 030 VN. "La marque répond aux attentes des clients avec sa gamme de SUV et sa technologie 4x4 et va lancer en 2018 ses nouveaux Ascent et Forester ainsi que des modèles hybrides. La marque est l’une de plus recherchées par les investisseurs", souligne Kerrigan qui a donc augmenté la valeur haute de l’indice de Subaru de 0,5 point, à 6,5. C’est autant que Honda et tout près de Toyota (à 6,75), la marque généraliste la plus cotée. Ces trois marques, "toujours très rentables", affichent une valeur minimale de 5 qui est le niveau maximal atteint par les autres marques généralistes.

Volkswagen et Mazda entre 2 et 3
En bas de classement, les panneaux Volkswagen et Mazda sont les moins recherchés en raison de leur rentabilité toujours faible. L’indice de valorisation de leurs concessions oscille entre 2 et 3. "Malgré la hausse des ventes, tirées par l'Atlas et le Tiguan, et l’arrivée prochaine d’autres SUV, l’attrait des investisseurs pour la marque Volkswagen n’a pas évolué et sa relation avec son réseau s’est détériorée depuis le scandale du Diesel, constate Kerrigan. Mazda réalise des ventes plus saines et a lancé un programme, Retail Evolution, pour mettre à niveau 100 concessionnaires clés, mais son attrait reste faible". Les concessions Volkswagen (522 VN) et Mazda (477 VN) réalisent les volumes les plus bas du marché comparés aux concessions Ford (797 VN) ou aux concessions japonaises, toutes à plus de 1 000 VN et jusqu’à 1 700 VN pour Toyota.
Xavier Champagne

 (*) Depuis 2015, le cabinet Kerrigan Advisors est intervenu dans la vente de 60 concessionnaires, dont quatre du top 100 (Sam Swope Auto, Carbone Auto Group, Tonkin Group et Downtown LA Auto Group).

(**) Il s'agit précisément de l'Ebit (Earnings before interest and taxes), c'est-à-dire le bénéfice avant impôt + dotations aux amortissements + charges financières (non-floorplan interest).

Partagez cet article :

Réactions

Yaurait pas ùn poil d'inquiétude sur l'avenir du modele de distribution par hasard?ça revient souvent dans les discussions.....
alain boise, Le jeudi 12 avril 2018

Apparemment…
Kerrigan Advisors (un cabinet familial au départ) n’a jusqu’à présent pas semblé ( ?) développer ses activités sur l’Europe, à fortiori, en France. Trop d’acteurs déjà présents ?

A ma connaissance aucun département des big four ou autres cabinets spécialisés n’a développé un tel outil en Europe ou en France; pourtant un bel instrument de visibilité récurrente au même titre que les « masters » trucs, les « trophées » machins ou les « awards » mashpros … Encore mieux d’ailleurs car il s’agit d’un référentiel métier au même titre, dans un autre domaine, que la côte d’une publication automobile bien connue …
Problème de légitimité et de pertinence ?
Peut-être qu’aucun acteur tricolore ne bénéficie de l’équivalent de la position de Kerrigan Advisors …Un marché du conseil dans la distrib auto trop atomisé et éparpillé concernant les acteurs ( ?).

Juste cela me rappelle une initiative de KPMG avec la bénédiction du CNPA qui avait conduit à la publication d’un fascicule « comment évaluer une concession » ; c’était il y a déjà une quinzaine d’années … Avis aux acteurs précités …


ADEAIRIX, Le jeudi 12 avril 2018

ne soyons pas avards d'awards..
;0)
Lucos, Le jeudi 12 avril 2018

C'eeeeessst bô la licence poétique ... mais c'est avare quand même !
A moins que ce ne vous pratiquiez le duchene dans le savoir ...?
Cher poète Lucos ;0)
Clerion ... Une petite rime pour la route ?
ADEAIRIX, Le jeudi 12 avril 2018

Je ne pense pas que ce cabinet Kerrigan soit le seul sur ce créneau aux Etats-Unis. Par ailleurs, a-t-on besoin de cabinets comme celui-là pour faire des transactions de concessions ? Poser la question est commencer à y répondre, c'est non bien sûr. Je n'ai pas eu besoin de Kerrigan pour acheter une concession BMW Moto puis pour la revendre, avec forces négociations sur le prix dans les deux cas ; tout le monde s'en doute.
Il en va de même pour toutes transactions similaires. Au début des années 90 j'ai été sur le point de racheter un petit shipchandler sur mon beau lac. Pas besoin de cabinet pour tomber sur un prix de vente prenant en compte tous les critères financiers ultra-classiques d'une TPE : chiffre d'affaires évidemment, marge brute, ratio masse salariale / CA, ratio loyer / CA, emprunts et dettes, litiges en cours, valorisation du stock, contrats en cours avec les concédants (en l'occurrence Yamaha, Evinrude, OMC) et voila. Et je n'ai pas fait affaire quand je me suis aperçu que près de la moitié du CA était du black. Bonjour le prochain contrôle fiscal. "Mais c'est un ami" me disait le Vendeur du bouclard. D'accord, mais ce n'est pas mon ami, lui ai-je répondu.

Quant au classement du cabinet Kerrigan, rien d'étonnant comme le dit Xavier (merci Xavier), ce qui tend à valider tout ce que je viens d'écrire.
Ca va quand même énerver Jo, c'est que les premium allemands valent chers aux Etats-Unis.
Bruno HAAS, Le jeudi 12 avril 2018

Pour aller un peu plus loin dans la réflexion et faire moins dans l’anecdote encore il faut savoir que pour s’installer comme distributeur auto (en en général pour tout commerce d’une certaine dimension et prix) et pour ne pas risquer une faillite prématurée des outils informatiques sont utilisés aux US et qui hélas ne sont presque pas utilisés en Europe, à savoir des applications de Geomarketing (cherchez...si vous voulez savoir) qui entre autres ont ont le mérite de savoir si vous vous instalez dans un endroit de commerce de la mort lente ou il y a une mine de clients potentiels! Aucune banque ne vous prêtera un dollar sans ça!!
Chez nous les Asterix on fait des rideaux de fumée avec des plans d’exploitation prévisionnels aproximatifs pour faire joli...la plus part du temps...au doigt mouillé quoi!
Concernant les déboires de VW et Jaguar plus Volvo, je ne suis pas le seul a le savoir et Bruno aussi le sait...mais il n’aime pas foutre la mauvaise ambiance...mais moi j’adore!
L’Alliance de Carlos risque de réussir mieux que PSA car ils bouffent du riz japonais et des MacDo depuis plus longtemps que l’autre Carlos...et moi je préfère le saké au schnaps allemand!
Désolé pour la mauvaise ambiance mais en plus je suis radin de nature et rancunier!

Jo Duchene, Le jeudi 12 avril 2018

Bruno n’est peut-être pas rancunier mais c’est étrange que pour ses affaires il réagit en businessman (consommateur) avisé !
C’est ça l’éthique, (et pouvoir se regarder dans une glace) pouvoir agir de la même façon des duex côtes de la barrière ! Avisé tout le temps quoi!!
Jo Duchene, Le jeudi 12 avril 2018

Merci pour vos compliments à mon encontre, Jo.
Concernant les outils de géomarketing "rarement utilisés en Europe", je vous rassure, ils le sont, et depuis très longtemps.
Chez tous les constructeurs pour lesquels j'ai travaillé ces outils sont largement utilisés. Ils valaient assez chers et devaient être remis à jour en permanence. Certains de mes collègues me disaient astucieusement : "arrêtons d'acheter les logiciels de géomarketing et voyons où s'installe Mac Do ; c'est au même endroit qu'il faudra s'installer."
On a appelé ça du bench-marking. C'est ce qu'on appelait autrefois "copier sur son voisin". Mais il faut choisir le bon voisin !
Bruno HAAS, Le jeudi 12 avril 2018

.... Mouais, le référentiel Mac Do, pour implanter un site Porsche, Audi ou Maserati ... vous êtes sur que cà marche aussi ?
Je serais curieux de connaître le scoring des outils de géomarketing pour certains coins du "93" ou du "95" où existent pourtant des show room premium ...
Entre richesse vive et blanchiment, c'est doit pas être simple ;0)

Sinon Duchene a bien redressé le "anecdotique" ; "Chapeau l'artiste" comme dirait Alain
ADEAIRIX , Le jeudi 12 avril 2018

.... Paraît que le nouveau responsable de la DGCCRF 74, fidèle lecteur par ailleurs, vient de décider une petite campagne de visites chez les shiplanders autour du lac ... Affaires à suivre
;0)
ADEAIRIX , Le jeudi 12 avril 2018

Excellent Adeairix !

Concernant le "référentiel McDo", il s'applique parfaitement à des marques comme Citroën ou Honda, mais je suis d'accord, moins à Porsche, quoique.

Concernant la DGCCRF 74, elle fera chou blanc car la boîte en question a changé de mains 3 fois depuis 1992 et elle s'est sérieusement "professionnalisée"...
J'en ris encore !
Bruno HAAS, Le jeudi 12 avril 2018

Bruno pensait aux US.... car l’an dernier j’etais du côté de Daytona Beach en train de faire des photos dans une concentration de vintages et modernes de toute marques et c’est du côte des Mac Do qui se montrent toutes classes sociales ricaines... et ont peut voir surtout des japonaises au tunning exagèrés ou pas et bien sur des Nissan GTR et des Subaru, plus les Camaro et consors... les Porsche et autre allemandes et italiennes sont rares a se montrer et pour d’autres revenus plus élevés...mais à Miami elles y sont plus présentes ! Les Lambo c’est le péché mignon d’une certaine catégorie ou il circule beaucoup de dollars en liquide!
Jo Duchene, Le jeudi 12 avril 2018

Trop d'awards tue l'award... donc Tupperware...
;-)
clerion, Le jeudi 12 avril 2018

"Bruno pensait aux US" ... ? ....C'est bien essayé Duchene !
Relisez donc un peu mieux son commentaire
Enfin çà a permis de nous dire "l'an dernier j’etais du côté de Daytona Beach en train de faire des photos ..
" C'est intéressant, tout plein !
ADEAIRIX, Le jeudi 12 avril 2018

Une petite rime pour la route qui pourrait mal tourner... comme une mite pour l'amour... je préfère en rester là, il y aurait tant de choses à dire...
;-)
clerion, Le jeudi 12 avril 2018

Pas du tout d'accord au sujet des premium car Bruno a totalement raison au sujet de MacDo.
Par exemple, la Cathédrale Porsche de Vélizy est à 300 m du MacDo et la Concession Audi de Dreux s'est installée à 200 m du MacDo..
;0)
Lucos, Le jeudi 12 avril 2018

"Bien joué Kerrigan" ...! alias … Lucos,
Sans doute votre réaction relève-t-elle du deuxième ou troisième degré ... ?
Parce que « sérieusement » l’exemple de Velizy où il y a une telle concentration de « doigts de pieds » ... cela ne prouve pas grand-chose … C’est juste une zone où l’indice de richesse vive est élevé (proximité de plusieurs communes à niveau de vie largement supérieur à la moyenne nationale)…
A Evreux, de mémoire, les trois représentants du premium Allemand sont très proches car ils sont sur une ZAC …
Y a juste un peu de pognon dans la région …!

Si je prends l’exemple de La Rochelle, il y un centre Porsche et un spécialiste tout à côté mais guère de McDo dans la périphérie proche …Il faut aller pour cela du côté des grandes surfaces …

Une autre ville de moyenne importance … Cholet … La concession Audi du groupe Rouyer est assez éloignée du premier McDo … !
Un dernier pour la route … Entrée de Bressuire …Un McDo mais point de Mercedes, Audi ou BM et à fortiori de concession Porsche à proximité ! … Y a bien une concession à 300M environ, c’est celle de Peugeot !
On pourrait développer longtemps, me semble-t-il …
Oui … l’implantation des McDo est savamment bien choisie (sinon çà ne dure pas … !) … De là, à en déduire un parallélisme entre McDo et les marques premium, je ne m’y hasarderai point …!
Sur le territoire hexagonal, si l’on observe le maillage des McDo, je suis certain qu’il y a plein de « trous dans la raquette » si l’on se fonde sur l’idée type « un McDo = une implantation premium Auto »

C’est sûr, McDo/Porsche « on » a affaire au même type de clientèle (je galèje, bien sûr) ...
Tentons d’être un peu raisonnable, si c’est possible ?
ADEAIRIX, Le jeudi 12 avril 2018

Je ne pense pas que ce soit une affaire de clients communs mais uniquement de points géographiques avec un très gros passage de clients. C'est le volume qui est recherché.
Il est sûr qu'en 911, impossible de voir l'employé du drive...
;0)
Lucos, Le jeudi 12 avril 2018

... Parce que vous étiez sérieux en plus ... !
Ok prenons votre argument volumétrique de clients ...
Des exemples : Rosny 2, Rungis, Val d'Europe... de "grosses fréquentations" et pas de site Porsche sauf changement de dernière minute ... C'est un peu plus compliqué ...
Pour Porsche et consort, c'est plus la "qualité" qui compte que la quantité, comme dirait notre spécialiste des "states"...
C'est sûr, si il y a la quantité en "qualité" c'est mieux ...
ET à ce titre, l’exemple de "spot" caricatural c’est Monaco ...
Les McDo n'y pullulent pas... Mais si çà vous fait plaisir d'y croire, hein, pourquoi pas !
;0)
ADEAIRIX, Le jeudi 12 avril 2018

La qualité??
Le fric vous voulez dire !
;0)
Lucos, Le jeudi 12 avril 2018

Et Tesla á Parly 2 c'est pour les pauvres sans qualité qui vont chez MacDo á l'étage au dessus ??
;0)
Lucos, Le jeudi 12 avril 2018

... Jolie la démonstration ... !
Parly 2 .... Vous avez raison ... Typiquement un centre commercial pour les "petits budgets" ... Sur l'île de France, c'est même LE centre commercial pour "gens aisés" ...Vélizy à un degré moindre ...
Rien à voir avec ceux cités précédemment, sans premium voire +

Quant à la présence de McDo à Parly, ils (les mômes notamment) ne sont pas "hors sol" non plus ... et vous l'avez dit Ronald est présent là où il y de la fréquentation, de surcroît ...
Rien de probant donc
;0)
ADEAIRIX, Le jeudi 12 avril 2018

Les "petits budgets" de Versailles et de Marne la coquette ??
;0)
Lucos, Le samedi 14 avril 2018



articles connexes

Réparateur agréé : Le tribunal de commerce de Paris confirme la liberté "de ne pas agréer un candidat"
Alexey Bobrov nouveau vice-président Finances de Avtovaz



Copyright © 9975 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017