Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d’autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d’actualité d’autoactu.com
envoyer par email
Marchés - 18/02/2019

Europe : le marché automobile en recul de 4,6% en janvier

Après une fin d’année 2018 en baisse, le marché automobile européen poursuit sur la même tendance. Avec 1,226 million (VP neufs) en janvier, soit un repli de 4,6% pour 59 650 unités de moins.

Avec 1,226 million d’immatriculations VP neufs, le marché européen sur un périmètre de 29 pays (UE moins Malte, plus Islande, Norvège et Suisse) est en recul de 4,6% en janvier, ce qui représente 59 650 unités de moins qu’en janvier 2018. 

Pour ce premier mois de l’année, 23 pays affichent une baisse de leur volume et notamment les pays de l’Europe de l’Ouest où certains marchés sont en fort retrait par rapport à la moyenne européenne. Ainsi, l’Italie, deuxième marché en Europe ce mois-ci, chute (-7,5%) avec 164 864 immatriculations. Cinquième marché, l’Espagne est en retrait (-8%), à 93 546 unités. Avec un volume de 265 702 immatriculations (-1,4%), l’Allemagne conserve le leadership du marché européen. Le Royaume-Uni, dont l’entrée en vigueur du Brexit ne va pas tarder, conserve la troisième marche, avec un volume en léger retrait de 1,6%, à 161 013 unités. A la quatrième place, la France est également en légère baisse de 1,1%, à 155 079 unités.
Sur cette période, certains pays sont en forte hausse, c’est notamment le cas pour le Danemark (+7%), le Portugal (+8,3%), la Roumanie (+18,8%), la Hongrie (+9,2%), la Grèce (+3,7%) et la Lituanie (+49%). 

Parmi les 10 premières marques, toutes affichent des volumes en baisse, voire sous le seuil de la moyenne du marché de janvier. Volkswagen, première marque ce mois-ci, totalise 141 503 immatriculations, ce qui représente un léger repli de 3,5%. Deuxième marque en Europe avec 81 739 unités, Peugeot enregistre également une légère baisse de 2,2%. Avec 3 250 unités de moins par rapport à Peugeot, Ford se classe à la troisième position et affiche un déclin supérieur à la moyenne du marché de 6,6%. En baisse de 8,3%, soit au-dessus du seuil du marché, Renault, quatrième marque, parvient à limiter la casse ce mois-ci par rapport au mois précédent, avec un total de 72 050 unités en janvier. Opel/Vauxhall affiche également une baisse (-6,4%) supérieure à la moyenne du marché, avec 69 687 unités en janvier. Mercedes, première marque premium en Europe, totalise 65 973 unités, soit un recul de 2,3% par rapport à la même période en 2018. Suivi de Toyota et Skoda aussi en retrait de respectivement (-6,4%, à 61 542 unités) et (-4,7%, à 60 754 modèles). Pour BMW, les immatriculations ont aussi chuté (-4,6%), avec 59 108 unités. En revanche, Audi continue d’être fortement impactée, mais sa baisse est moins importante que les mois précédents depuis l’entrée en vigueur du WLTP en septembre dernier. Ainsi la marque totalise 53 899 immatriculations, soit 11 000 untiés de moins par rapport à janvier 2018, ce qui représente une baisse à deux chiffres (-16,9%) sur ce premier mois de l’année.

En janvier, certains constructeurs ont enregistré de fortes progressions : Dacia (+12,5%), Seat (+6,5%), Volvo (+21,4%), Mitsubishi (+5%), Smart (+6,3%), Lancia/Chrysler (+54,9%) et DS (+13,5%).
Farida Sacha

Lire le détail des immatriculations VP neufs par marque en Europe janvier 2019 (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VP neufs par pays en Europe janvier 2019 (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Partagez cet article :

Réactions

Il faudrait inclure la Turquie ....ça remonterait les stats,en plus c’est eux qui les fabriquent!
Brexit tic tac ...tic tac, serrezvos ceintures,le Commandant Barnier vous souhaite un bon voyage
alain boise, Le lundi 18 février 2019

… Lancia Chrysler + 54,9% au niveau européen ? Fichtre diantre !
Janvier 2018 avait été particulièrement faible ou bien ?
Sinon un soubresaut de l'Ypsilon avant la disparition ou un baroud du côté des Chrysler rebadgées … un peu des deux ?
Cà mériterait un petit décryptage … Farida SVP ….

PS : quand "on" songe au carrousel des Stratos ou aux quelques Aurélia, Bêta, Fulvia ou autres Flaminia exposées à Rétromobile …Pôvres !
ADEAIRIX, Le lundi 18 février 2019



articles connexes

Première prestation convaincante pour Thierry Bolloré dans son rôle de DG
Daf Trucks déploie un réseau d’après-vente multimarque en France



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017