Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 08/03/2019

Fiat Centoventi : un modèle économique en rupture au service de l’impérieuse nécessité de la réduction des émissions de CO2

Avec le concept Centoventi, Fiat explore un modèle économique innovant pour une voiture électrique compacte à quatre places. Son approche modulaire entend répondre aux besoins précis de chaque utilisateur.

Le concept car Fiat Centoventi, présenté au salon de Genève 2019, trace la voie d’un écosystème complet s’appuyant sur un modèle économique innovant.

Olivier François, directeur de la marque nous parle de ce qu'il appelle un "concept de mobilité particulièrement novateur". "En tant que groupe FCA qui réalise l’essentiel de ses marges en Amérique du Nord, nous nous sommes retrouvés avec la question suivante : Que pouvons-nous faire en Europe ?". Olivier François dépeint la difficulté d’opérations européennes contribuant faiblement à la marge opérationnelle d’un groupe dont les investissements en Europe sont nécessairement limités.

A ces difficultés, s’ajoute une nouvelle dimension liée aux objectifs CO2 européens. Et Olivier François appelle au réalisme : "Tous les constructeurs imaginent qu’ils vont vendre des petites voitures électriques à 30 000 euros, mais nous n’allons pas y arriver car les clients ne seront pas là." Alors que faire ? Olivier François expose alors trois scénarios pour respecter les objectifs CO2.

Concernant FCA, il écarte évidemment le premier d’entre eux, celui de l’abandon, comme l’a fait General Motors en cédant Opel au groupe PSA. La seconde option est celle de la voiture Premium électrique, mais "les volumes ne seront pas suffisants". Néanmoins, Fiat estime pouvoir être un acteur de ce second volet avec la seconde génération de Fiat 500 qui n’existera qu’avec une motorisation électrique et sera dévoilée dans un an au salon de Genève 2020. "Une version électrique de la 500 constitue une excellente aubaine et nous devrions être capables de mettre celle-ci sur le marché à quelques milliers d’unités sans perdre d’argent", prédit Olivier François.

Mais cela sera-t-il suffisant ? Et il poursuit : "Le défi pour tous les constructeurs se trouvera à l’horizon 2022-2023 : il s’agira d’avoir la capacité à mettre sur le marché des voitures électriques contribuant positivement à la marge opérationnelle." Fiat a sa propre idée de la solution et celle-ci pourrait constituer le troisième volet espéré : "Il faut une nouvelle équation de valeur et inventer autre chose, donc c’est la Centoventi."

Ce concept porte donc des solutions en rupture avec les schémas automobiles classiques et cela se manifeste dans trois domaines : il s’agit tout d’abord d’évoquer la Fiat Panda de 1980 qui mêlait l’efficacité économique et l’innovation. Le second domaine concerne les batteries. Elles sont conçues de manière modulaire : la Centoventi est dotée en série d’un pack de batteries lui assurant une autonomie de 100 km. Trois autres modules additionnels peuvent être implantés si nécessaires. Enfin, un autre pack, logé, dans l’habitacle sous les assises des sièges avant peut porter l’autonomie à 500 km. Cette modularité permet à chaque client d’avoir sa propre solution répondant à ses besoins. Enfin, le troisième domaine innovant concerne l’habitacle ; celui-ci dispose de très peu d’équipements livrés en série. Chaque utilisateur personnalisera sa voiture selon ses besoins. Ainsi, la Centoventi est dépourvue de toit, remplacé par un trou ! Chaque client peut habiller celui-ci en choisissant un ensemble ouvrant en toile, une surface de verre ou même un module d’une épaisseur d’environ vingt centimètres servant de coffre de toit !

La personnalisation va encore plus loin. Ainsi, à l'exception de six équipements (pare-chocs, toit, couleur extérieure, combiné de bord, batteries et compteur numérique), qui ne peuvent être installés que chez les concessionnaires, la centaine d’autres accessoires spécialement conçus par Mopar, notamment le système audio, le tableau de bord et les compartiments de rangement dans les portes, les garnitures de siège, etc. - peuvent également être achetés en ligne et installés par le client à son domicile.
De plus, certains accessoires de structure simple, tels que les porte-gobelets ou les porte-documents, peuvent en réalité être imprimés à partir des fichiers numériques adéquats, par une imprimante 3D, chez le propriétaire, chez leur concessionnaire ou chez un imprimeur spécialisé.
Signe de l’attention que Fiat accorde à sa Centoventi, ce qui signifie cent vingt en italien et fait échos au 120e anniversaire de la marque Fiat, ce concept va faire l’objet d’une vaste campagne de tests cliniques qui commence dès maintenant sur le stand de Genève. "Nous nous donnons un peu de temps et devrions être en mesure de prendre une décision concernant le lancement d’un projet avant 6 mois", ajoute Olivier François. En cas de décision positive, cette voiture pourrait être commercialisée vers la fin 2022.
Bertrand Gay

Partagez cet article :

Réactions

Concept marketing pensé dès le développement intéressant. Outre la Panda citée dans l'article, cela me fait penser à la Twingo 1 voire le 4CV ou la 2CV. J'ai simplement une crainte du prix de revient final très fortement augmenté avec les options. J'aime bien aussi le design même si j'ai des doutes sur le devenir des portes antagonistes pour la version de série. Mais on est bien dans l'esprit Fiat.
clerion, Le vendredi 08 mars 2019

… Evidemment la référence à la Panda arrive très vite lorsque l’on regarde cette « 120 » …

Concernant le concept « il n’est pas plus mal que si il était mieux » ….Beaucoup de choses astucieuses même… Mais ils sont nombreux les concepts qui recélaient des choses astucieuses et qui ne virent jamais le jour ou ne rencontrèrent jamais l’adhésion des consommateurs (dernier exemple les airbumps de Citroën) …
En revanche, on sent, à la fois, la filiation avec la Panda et les acquis de la personnalisation découlant de la commercialisation des revivals de la Mini / 500, tout ceci accommodé à la « sauce 4.0 » … Le client se concocte sa chère voiture « personnelle » à l’appui d’une imprimante 3D at home ou chez « l’épicier du coin …

A ce propos, s’agissant de FCA, il est quand même assez magistral le grand écart qui consiste à appréhender la terminaison d’un véhicule avec l’appui des « nouvelles technologies » at home comparé à la situation qui découle du copieux investissement à Détroit dans un site industriel qui ressemble fort à « l’usine de Papa » même si l’on imagine bien que ce site sera doté des robots les plus évolués en matière de production automobile … ( ?).
Dernier remarque … Les portes ouvrantes antagonistes et son pied milieu central peuvent susciter le sourire … Qu’en est il en terme de résistance aux chocs latéraux … Il est vrai qu’un concept ne serait pas un concept sans une part « d’utopie « … Encore que tant que tant les utopies ressemblent au 308 RCZ, moi je vote pour …
A l’inverse on peut saluer la grande lucidité analytique des têtes pensantes de Fiat au travers du propos d’Olivier François … "Tous les constructeurs imaginent qu’ils vont vendre des petites voitures électriques à 30 000 euros, mais nous n’allons pas y arriver car les clients ne seront pas là. »

Il est bon que certaines vérités soient dites … Dommage que les politiques aient décidé de faire l’impasse sur celle-ci en ne
l' entendant pas …
;0)
ADEAIRIX , Le vendredi 08 mars 2019

… "Les portes ouvrantes antagonistes et l'absence de pied milieu central" … voulais je écrire
;0)
ADEAIRIX , Le vendredi 08 mars 2019

Le retour de la Nissan Prairie M10 avec des piles...
;0)
Lucos, Le vendredi 08 mars 2019

Y a en a au moins un ici qui a été marqué par la Nissan Prairie et son absence de pied milieu (et pour cause) …
Cela dit, on a échappé au Fiat Multipla, presque aussi haute que large elle aussi, c'est toujours çà … !

Quant on commence à penser aux voitures du "temps jadis" …
Lucos mauvaise pente, paraît il (?)
;0)
ADEAIRIX , Le vendredi 08 mars 2019

J'ai eu une Prairie M10 et il faut reconnaitre que l'absence de pilier B, le volume, le plancher plat, les sièges surélevés et couchette etc.. étaient géniaux. Mettre un siège BB par exemple devenait un plaisir.
Le concept mériterait d'être travaillé dans un le cas des monosuvspacecrosscompact.
Au niveau des inconvénients, le manque de rigidité centrale de la caisse qui en se déformant en roulant faisait "craquer" bruyamment le joint de 5 m avec les portes. La méthode Nissan de l'époque était de mettre du savon de Marseille humide sur le joint...
Pour mémoire les autres défauts principaux de ce modèle, moteur anémique et freins AV trop petits en pleine charge.
Pas de Nostalgie ADRX, une expérience intéressante.
:0)
Lucos, Le vendredi 08 mars 2019

.... au même titre que toutes les autres qui ne sont pas vôtres...
Cher Lucos ...ni plus ni moins !
;0)
ADEAIRIX, Le vendredi 08 mars 2019

Et réciproquement !
;0)
Lucos, Le vendredi 08 mars 2019

De mon côté il n'y a pas d'ambiguïté !
C'est qu'il me semble en tou cas ...
;0)
ADEAIRIX, Le vendredi 08 mars 2019

De mon côté il n'y a pas d'ambiguïté !
C'est qu'il me semble en tou cas ...
;0)
ADEAIRIX, Le vendredi 08 mars 2019

En tous cas ...
;0)
ADEAIRIX, Le vendredi 08 mars 2019

A propos de portes antagonistes sur un véhicule série, le plus récent à ma connaissance en Europe est le Ford B-Max fabriqué en Roumanie (dans l'ex-usine Citroën).
Le principal défaut de cette solution sont des portes alourdies car les ceintures de sécurité étant montées sur les portes, il a fallu renforcer ces portes pour les rendre résistantes au crash-tests...
clerion, Le vendredi 08 mars 2019

Oui et obligation de se décrocher avant d'ouvrir une porte AV, autrement on s'étrangle...
;0)
Lucos, Le vendredi 08 mars 2019

... Même si je comprends l'approche de Clerion dans son commentaire ...
le B Max dispose de portes ar coulissantes plutôt qu'a battants antigonistes ...
Effectivement cela determine un renforcement des portes et de la structure pour satisfaire aux crash tests ...
;0)
ADEAIRIX, Le vendredi 08 mars 2019

Opel Meriva et pas B max avec portes antagonistes.
Dans un autre genre Mazda MX8
JL S, Le vendredi 08 mars 2019



MEETDEAL, transformez vos leads en business !
Michelin sera présent aux Rencontres Emploi des Femmes organisées par l’association Wave



Copyright © 9736 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017