Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 16/02/2009

France : les ventes aux clients particuliers en hausse de 6% en janvier

La part des ventes aux particuliers sur l'ensemble du marché français a représenté 68% du total des immatriculations selon les données confidentielles des 3A. C'est 10 points de plus que l'an dernier. Les immatriculations des loueurs courte durée chutent de 70% et représentent seulement 5% des ventes en janvier.

 
La composition du marché français par canal de ventes (selon les données confidentielles des 3A qu'Autoactu.com s'est procurées) montre une déformation importante de la part des différents types de clientèle.
Sur un marché global en baisse de 7,9% en janvier (à 149 372 unités), les immatriculations des particuliers progressent de 6,4% (à 100 667 unités) à la suite des actions de déstockage, des promotions et de l'entrée en vigueur de la prime à la casse.
En conséquence, la part des particuliers dans le marché total a atteint un niveau record de 67,4% contre 58,3% en janvier 2008.
Dans de nombreux réseaux, cela s'est traduit par une forte croissance des ventes aux particuliers : +27% pour VW, +22% pour Ford, par exemple.
Opel dont la part des ventes aux particuliers est structurellement faible fait également une forte croissance sur cette cible (+16%), ce qui relativise le fort recul de ses immatriculations en janvier (-28%) conséquence de l'arrêt brutal de ses livraisons aux loueurs courte durée le mois dernier (-94% !).
Même situation pour Audi dont les ventes aux particuliers augmentent de 58% ce qui place Audi (2 261 immatriculations aux particuliers) loin devant BMW (1 865 immats particuliers) sur cette cible en janvier où Mercedes prend nettement l’avantage (3 200 immats particuliers).
A noter que les immatriculations à particuliers ont doublé pour la marque Hyundai, qu'elles ont été multipliées par 5,6 pour Chevrolet, et multipliées par 3 pour Subaru.
 
Loueurs courte durée : des volumes pratiquement divisés par 3
Ce sont essentiellement les ventes aux loueurs courte durée qui font plonger le marché avec une baisse de 62% de ce créneau à 7 600 unités en janvier.
Les principaux fournisseurs des loueurs courte durée ont violement réduit leurs livraisons avec notamment Renault à-70%, Citroën à -50%, Volkswagen à -90%, Toyota à -81%, ou Opel à -94%. A l'inverse, Seat a plus que doublé ses livraisons aux loueurs courte durée (+136% à 544 unités).
Cette situation s'explique à la fois par la volonté des constructeurs de privilégier les ventes aux particuliers et une modification du business modèle des loueurs courte durée : allongement de la durée de détention des véhicules et report de leurs achats.
Selon les chiffres des 3A, les loueurs courte durée ont immatriculées 7 600 voitures en janvier contre 19 800 un an plus tôt. Cela fait 12 000 voitures de moins, soit exactement le recul enregistré par le marché en janvier.
Florence Lagarde et Farida Sacha

Partagez cet article :

Réactions

Serait-on sur la voie d'une justification objective de nos investissements consacrés aux standards de marque ?
CP, Le lundi 16 février 2009



Bonus/malus : 46% des véhicules immatriculés en janvier à moins de 120g
Nissan enregistre une lourde perte au 3e trimestre



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017