Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 06/01/2020

Guillaume Couzy, DCF Peugeot, satisfait de 2019, vise une reprise de sa croissance en 2020

Avec 464 933 immatriculations VP et VUL en 2019, les ventes de Peugeot sont restées pratiquement stables (-0,66%). La marque a souffert de la baisse du canal des particuliers dont elle a cependant gardé le leadership d’une courte tête. Pour 2020, Guillaume Couzy se fixe un objectif de croissance en volume et en part de marché grâce aux nouvelles 208 et 2008.

"Dans une année 2019 plus difficile qu’il n’y paraît, nous avons été assez fidèles à nos orientations. Nous avons réussi une belle croissance VUL ce qui était une de nos priorités. Nous avons également réussi à maintenir notre leadership sur les ventes à particuliers même si l’écart a été moindre qu’en 2018. C’est tout de même historique puisque c'est seulement la deuxième année que cela se produit", nous a dit Guillaume Couzy, directeur commercial France de Peugeot.

Ainsi, sur le marché VUL, Peugeot a commercialisé 85 331 véhicules en hausse de 8,7%. Supérieure à la hausse du marché (+4,5%) cette progression a permis à Peugeot d’atteindre une part de marché de 17,79% sur le marché VUL (contre 17,45% en 2018).
A l’inverse, la part de marché de Peugeot a reculé sur le marché VP passant de 17,92% à 17,14% avec 379 602. Ce recul s’explique par l’évolution du mix canal en 2019. Sur un marché où les VD ont fortement progressé pour atteindre 18,5% du total des immatriculations, la marque Peugeot est restée très loin de ce niveau avec des VD qui ont représenté seulement 13,5% de ses immatriculations, ce qui explique une partie de la baisse de sa part de marché.
En décembre notamment la part de marché de Peugeot a été très basse (13,86%). "Nous avons eu un double phénomène, avec la fin des stocks de l’ancien 2008 dont les immatriculations ont été divisées par deux et une performance basse sur le canal VD puisque nous n’avions pas besoin de nous défaire de véhicules à fort CO2", précise Guillaume Couzy.

Sur le canal des particuliers, Peugeot a immatriculé 142 455 véhicules ce qui lui permet de conserver la première place acquise en 2018 d'une courte tête devant Renault avec 223 unités de plus selon les données Autoways (400 selon le découpage des 3A, communiqué par Peugeot).

Au final, la part de marché de la marque en VP et VUL a baissé d’un demi-point (puisqu’elle est passée de 17,78% à 17,26%) avec un total de 464 933 immatriculations. La marque qui visait une part de marché stable n’a pas atteint cet objectif. "Nous avions prévu un marché total plus bas et en volume nous sommes à peu près au rendez-vous de ce que nous nous étions fixé. Quand on analyse les canaux plus en détail sur nos principaux indicateurs nous avons plutôt fait une bonne année. Nous avons réussi à consolider nos positions sur un marché plus tactique ce qui nous met en position très favorable pour commencer l’année", souligne Guillaume Couzy.

2020 ce sera le plein effet de la nouvelle 208 qui a été lancée mi-octobre (18 362 unités sur un total de 105 600 pour les deux générations en 2019) et le lancement du nouveau 2008 avec des prises de commandes démarrées fin novembre pour une campagne officielle débutée ce dimanche 4 janvier.

L’enjeu pour Peugeot se sera également de réussir le lancement de la version électrique de la 208, ce qui selon le dirigeant se présente bien. "La voiture est en cours d’acheminement et nous aurons sur la première quinzaine de janvier les immatriculations des véhicules d’essais et les premières immatriculations clients dans la deuxième quinzaine", nous a dit Guillaume Couzy. La proportion des versions électriques se situe autour de 15% du mix. "Nous avons un assez bon portefeuille de 208 électrique à fin 2019", nous a-t-il dit. Le dirigeant assure qu’il n’y aura pas de difficultés de livraison qui seraient liées à des problèmes de disponibilité de batterie ou de moteur électrique. "Nous avons toujours été volontaristes et ambitieux dans les approvisionnements et il n’y a pas de sujet à ce stade", nous a dit Guillaume Couzy.

La marque annonce également un portefeuille de commandes "sensiblement plus élevé que l’année dernière" ce qui représente "une progression à deux chiffres", nous a confié le dirigeant. "Nous commençons l’année de manière très solide avec la nouvelle 208 qui démarre très fort, et 2008 qui a déjà très bien fonctionné en commandes."

Quelles sont les prévisions de Peugeot pour le marché 2020 ? "Je ne sais pas vous répondre. A ce stade nous avons tellement d’hypothèses différentes. Beaucoup de gens s’expriment sur une baisse du marché, nous devrions a minima avoir un premier trimestre un peu bas."
Pour la marque Peugeot en revanche, les ambitions sont élevées. "Notre objectif est de repartir sur un cycle de croissance important. Nous devons être en mesure de regagner des parts de marché de manière significative. Nous avons eu un fort cycle de croissance en 2017 et 2018 avec un pallier raisonnable en 2019 et un bilan avec un gain d’un point de part de marché en 3 ans. Nous devons nous donner toutes les armes pour un nouveau cycle de croissance et un point de part de marché en plus", nous a dit Guillaume Couzy qui vise pour 2020 une part de marché "autour de 18%".
Florence Lagarde

Partagez cet article :

Réactions

Le premier trimestre sera assurément plus bas qu'un peu bas.
Nous démarrons la saison avec des immats à - 50% et situation exceptionnelle tout le monde est dans le rouge sauf Tesla à + 1900 % !! et Skoda qui fait de la résistance à - 1%.
;0)
Lucos de Beuliou el Tipi, Le lundi 06 janvier 2020

Guillaume Couzy a raison d'être satisfait des résultats de l'année 2019 car rester N°1 sur le marché des Particuliers et ne pas abuser des foutues "ventes tactiques", combiné au renouvellement de la 208, modèle le plus vendu de la gamme, est tout simplement remarquable.
Je suis allé voir le nouveau (la nouvelle ?) 2008 chez l'agent Peugeot - excellent - de Saint Jorioz, ça va cartonner grave !

Bonne année à tous !
Bruno HAAS, Le lundi 06 janvier 2020

…Guillaume COUZY, satisfait ? …. Autosatisfait, annonçais je vendredi dernier il y a un peu de cela, quand même ?

Les performances de 2019 de Peugeot, si elles ne sont pas négligeables sont un peu demi teintes …
Oui pour le maintien sur la clientèle des particuliers (à 223 unités près cependant !) Mais la conjonction de plusieurs phénomènes supposés en attendant des informations détaillées modèle par modèle peuvent l'expliquer … (?)
- Une arrivée (très) tardive de la nouvelle 208 … même si la précédente n'a pas démérité pour une fin de vie ?
- Un probable et inévitable tassement du couple 3008/5008 ?
- Un accueil de la 508 un peu "timoré" ?
- Une progression sur les VUL, certes oui, mais peut-être pas à la hauteur des "espérances" …

A propos d'espoir et de 2020, une stabilité des ventes serait déjà pas si mal …
Sans doute les deux premiers mois se passeront peut-être un peu mieux qu'ailleurs (?)
Certes le couple 208/2008 va "vendanger" fort ….
Certes les modèles "électrifiés' arrivent,
Certes les hybrides pourraient soutenir les ventes de 3008,
Certes les 508, SW et hybrides, pourraient notamment séduire la clientèle "entreprises" et enfin connaître une diffusion à la "hauteur", d'autant que d'un point de vue WLTP, le "scoring" CO2 est un peu meilleur que pour les SUV 3008/5008,
Mais la 308 attend son renouvellement et il manquera un 1008 (SUV 4,00/4,15 m) sur 2020 et … surtout, surtout, la concurrence ne reste pas les deux pieds dans les mêmes sabots …
Voyez le cycle de renouvellement des produits sur le segment des SUV B, par exemple …

Pour toutes ces raisons, il me semble qu'une stabilité des ventes de la "Peuge" en 2020 ce serait déjà pas si mal …
La DCF prévoit (c'est son boulot …!) une reprise de croissance … C'est tout le mal qu'il faut souhaiter au "lion" pour le marché tricolore.
RDV début 2021
;0)
ADEAIRIX , Le lundi 06 janvier 2020

Tesla + 1900% Tabarnak! Sur quelle base de comparaison?x,s,3?
alain boise, Le lundi 06 janvier 2020

1. 20 bagnoles 2020 au lieu de 1 en 2019 sur 6 jours de l'année.
D'où les "!!"
2. Attention aux prévisions hasardeuses ou trop otimistes sur 2020 car le gros Marcel vous dira toujours qu'on ne vend pas en Décembre ce qu'on a pas vendu en janvier…
3. L'embellie de la belle augmentation du pouvoir d'achat des ménages en 2019 est terminée en 2020.
4. L'incertitude du futur est en train de créer l'attentisme et la cubanisation des véhicules a démarré dans les campagnes
;0)
Lucos de Beuliou el Tipi, Le lundi 06 janvier 2020

L'artiste Alain, qu'il lâche ses pinceaux...et qu'il ai voir sur le site (pas difficile) d'Usine Nouvelle...toute l'histoire de Tesla en chiffres et ces +1900 % sont décrits dedans . ..et comment ils surprennent leur propre marché américain ....
Arrêtez de croire (vous nos fatiguez trop) que Tesla a a été conçu pour notre pomme ! Il aurait pu continuer d'exister sans l'export.
Musk il nous démontre aujourd'hui que ces usines PRODUISENT les volumes prévus, une fois les problèmes de gestion de production réglés...


Jo Duchene, Le lundi 06 janvier 2020



Comme un avion sans ailes
Jean-Paul Michel nouveau vice-président de Faurecia Clarion Electronics



Copyright © 2020 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017