Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 07/03/2019

Honda France veut vendre 1 000 unités de son premier véhicule électrique en 2020

Honda ouvrira les réservations de sa citadine électrique au début de l’été, avant même la présentation de sa version définitive au salon de Francfort en septembre. Un volume de 1 000 unités est prévu pour la France en 2020, pour un modèle dont le prix devrait avoisiner les 40 000 euros (hors bonus).

La première électrique de Honda était présentée à Genève sous la forme d’un prototype proche à 90% de la version définitive qui sera révélée au salon de Francfort en septembre prochain. Les clients pourront la réserver dès le début de l'été pour des livraisons qui débuteront en avril 2020. Pierre Guignot, directeur de la division automobile de Honda France, table sur un volume de vente de 1 000 unités en France. Son prix sera révélé à Francfort mais on évoque un prix autour de 40 000 euros (hors bonus), malgré sa faible autonomie, d’un peu plus de 200 km, confirmant son positionnement premium. "Nous abordons l’électrification avec une volonté de différenciation par la sportivité et le plaisir de conduire, avec un puissant moteur électrique branché sur les roues arrière qui va lui offrir une conduite amusante et à sensation. Nous avons aussi fait le choix d’un design clivant, qui ne plaira pas à tout le monde, et d’un niveau de technologie embarquée très riche", dit-il.
Ce mois de mars est important pour Honda qui vient de lancer une campagne TV de trois semaines (et sur Internet depuis le mois de février) pour promouvoir son nouveau CR-V, révélé au salon de Paris et surtout sa version hybride qui vient d’être lancée. "Représentant 17% de nos ventes en 2018, le CR-V doit en faire le double cette année, soit 3 000 unités, dont 95% en version hybride. C’est un objectif minimum, nous ne sommes pas freinés par les capacités de production. C’est bien parti : le CR-V hybride représente 40% de nos prises de commandes en février. Nous faisons près de 65% de conquête avec ce modèle", dit-il.
Avec l’arrêt du Diesel, cette motorisation hybride permet de réduire de 2 700 euros le malus, avec ses 119 g/km de CO2 (soit 45 euros de malus). Proposé à partir de 34 600 euros, ce SUV de 4,60 m (entre le Rav-4 et le XC60) est doté de la chaîne de traction hybride déjà déployée par Honda sur certains modèles aux Etats-Unis et au Japon : Le moteur essence de 2 litres de 145 ch est associé à deux moteurs électriques, un qui assure la propulsion électrique et l’autre qui joue le rôle de générateur, transformant l’énergie au freinage en électricité. L’ensemble fournit une puissance maximale de 184 ch. "L’un des intérêts de notre technologie c’est qu’elle ne requiert pas de boîte de vitesses, c’est le second moteur électrique qui joue ce rôle", souligne Pierre Guignot.
Cette motorisation hybride est essentielle dans la réalisation de l'objectif d'électrification de 100% des ventes de Honda d'ici 2025, car elle sera déployée sur la majorité de la gamme. "Nous comptons anticiper cette date en France", nous a dit Pierre Guignot.

44% de VD-garages en 2018
Les immatriculations de Honda en France se sont stabilisées en 2018 : le recul de 20% du HR-V (SUV de 4,30 m) a été compensé par la hausse de 40% de la petite Jazz. Son best-seller, la Civic, qui pèse plus de 30% de son mix, a résisté, grâce à l’arrivée d’un nouveau moteur Diesel 1.6 l (qui a passé les nouvelles normes sans catalyseur SCR). "Sur un segment C qui baisse, nous sommes satisfaits de son niveau de vente, porté par son style très affirmé, assez clivant, et le niveau de qualité que recherchent les acheteurs de Honda", dit-il.
Si les immatriculations de Honda n’ont pas chuté en 2018, c’est grâce à son réseau qui a immatriculé un volume en très forte hausse (+64%) de VD-garages, qui ont pesé 44% de ses immatriculations ! "La rentabilité moyenne du réseau est à 1%", affirme Pierre Guignot, mais elle porte sur un chiffre d’affaires qui s’est dégradé avec ces VD, revendus moins cher que les VN, et la  baisse du mix de vente (avec le boom des ventes de Jazz). En revanche, la formule de LOA avec entretien inclus, Honda Box, développé avec son nouveau partenaire BNP Paribas (Cetelem), a généré de la marge supplémentaire, en finançant près d’un tiers des ventes.
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions

... Deux moteurs electriques de 184 ch (?)... un thermique de 145 ch ... sur le CR-V hybride ?
(Fouyaya) est ce bien raisonnable ?
;0)
Dans un autre registre ...la citadine électrique à 40 000 € avec 200 km environ d'autonomie et les watts branchés sur le train arrière....voilà une propulsion des villes très exclusive ...
Le coût de l'originalité pour 1 000 futurs prospects (?)

A noter que chez Honda , un peu comme chez Peugeot avec la future 208 elec, "on" semble ne pas oublier "le plaisir de conduite" sur ces versions en tous cas ... une bonne nouvelle ...!
;0)
ADEAIRIX, Le jeudi 07 mars 2019

Eh oui ! C'est cette surmotorisation peu logique et cette débauche de watts qui fait que les hybrides n'auront été qu'une étape intermédiaire vers autre chose.
Ce qui est triste c'est que n'avons pas encore collectivement pris conscience qu'on ne peut plus faire comme avant.
Le premier problème est un problème de gestion, de gaspillage dirais-je, d'énergie.
Nous sommes condamnés par le changement climatique etc. à redevenir raisonnable et ne plus mettre 300 ch dans une bagnole pour aller acheter le pain et faire 35 km par jour.
Downsizons encore...
;0)
Lucos, Le jeudi 07 mars 2019

… Sinon si les "mots ont de l'essence"
Deux moteurs électriques de 184 ch … çà n'est pas tout à fait la même chose que deux moteurs électriques représentant une puissance cumulée de 184 ch... C'est pourtant ce dernier tandem qui "pédale" sur le CR-V …La partie thermique de 145 ch est plutôt à appréhender comme une sorte de groupe électrogène "prolongateur" (je l'écris sous réserve avec mes propres mots) ?
Merci à la rédaction de préciser si il y a lieu ...
;0)
ADEAIRIX , Le jeudi 07 mars 2019

Chers lecteurs,
Nous mettons à votre disposition un espace de commentaires sous nos articles pour vous permettre d'y ajouter des éclairages et des perspectives. Malheureusement, les commentaires ne sont pas toujours de bons niveaux et n'apportent pas de valeur ajoutée. Certains d'entre vous nous écrivent pour nous dire le désagrément que représente pour eux cette partie commentaires.
Nous avons donc pris la décision de modérer cette rubrique de manière beaucoup plus sélective. Lorsque nous jugerons qu'un commentaire n'apporte rien au débat, il sera supprimé.
Bien cordialement,
Florence LAGARDE, Le jeudi 07 mars 2019

Bonjour à toutes et tous,
merci Madame Lagarde pour mettre un peu d'ordre dans tout cela ! Que cet espace redevienne un lieu d'échanges et de débats, avec le respect auquel chacun a droit.





Grégory Lecocq, Le jeudi 07 mars 2019

En réponse à vos remarques et questions sur le moteur hybride, j'ai corrigé le passage de l'article pour être plus clair. Merci de nous aider à améliorer notre contenu.
xavier champagne, Le jeudi 07 mars 2019

Gregory Lecoq.....avec le respect que chacun a le droit...mdr
alain boise, Le jeudi 07 mars 2019



MEETDEAL, transformez vos leads en business !
Première baisse (-3,6%) du marché russe en février, après 22 mois de croissance



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017