Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 29/04/2019

Avec l'Audi e-tron, la charge est rapide mais la note salée

Habituellement, les présentations à la presse de voitures électriques se font en ville, sur leur territoire "naturel", mais pour nous faire découvrir l’e-tron, Audi nous a emmené sur l’autoroute, à la rencontre d’une borne de recharge rapide Ionicity. En à peine une demi-heure, le plein est fait mais la note est aussi salée que pour une citadine thermique.

L’e-tron, le tout premier modèle électrique d’Audi, est disponible dans son réseau de distribution depuis le 4 avril dernier. Lors du Mondial de Paris, 100 exemplaires "Edition One" avaient déjà été proposés au prix de 107 140 euros mais il est désormais possible d’acquérir une version de base pour 82 600 euros (bonus de 6 000 euros non déduit). En France, "150 commandes ont été enregistrées depuis la fin du mois de février", pour un objectif annuel de "plusieurs centaines de vente", nous a dit le porte-parole de la filiale.

2,5 tonnes plutôt agiles
Ce premier modèle électrique d'Audi est un grand SUV de 4,90 m (entre un Q5 et un Q8) pesant près de 2,5 tonnes, dont 700 kg de batterie. Malgré ce poids extrême, il s’avère très agile, capable de réaliser le 0 à 100 km/h en 5,7 secondes, grâce à ses deux moteurs, placés sur les essieux avant et arrière, qui cumulent 300 kW (408 ch) de puissance pour 664 Nm de couple. A l’intérieur, le cockpit digital offre un affichage spécifique, le levier de vitesse adopte une nouvelle ergonomie et les rétroviseurs deviennent "virtuels", se transformant en caméras à l’extérieur et en écrans dans les angles des portes.

Autonomie et charge rapide
Sur un modèle aussi puissant, l’autonomie dépend vraiment de la façon dont on conduit. Ainsi, l’e-tron est donné pour 417 km d’autonomie (WLTP) mais des écarts de près de 100 km ont pu être constatés entre deux conducteurs sur le même parcours qui nous a amené jusqu’à une borne de charge Ionity, dans une station d'autoroute à proximité de Chartres (28). Co-entreprise créée par Daimler, le groupe Volkswagen, BMW et Ford, ce réseau de recharge rapide Ionity compte près de 100 stations (avec 6 points de charge chacune) en Europe. Le plan est d’en compter 400, une tous les 120 km le long des grands axes routiers européens d’ici 2020. En France, il en existe 9 actuellement, 7 sont en cours de construction et 80 sont prévues pour fin 2020.
A peine le temps de prendre un café, de se dégourdir les jambes que nous sommes prêts à repartir. Ces bornes de 150 kW réalisent en effet le "plein" à 80% en 30 minutes. Une efficacité qui a un prix : 8 euros pour se brancher puis 0,65 euros/minute, soit au total 27,5 euros pour récupérer 350 km environ (soit autant qu'une essence qui ferait du 5,5 l/100 km). Rien à voir avec le tarif des bornes lentes : 0,04 euros/minute mais là il faudra s'armer d'une très très grande patience. Audi indique que pour les entreprises ou les particuliers qui sont dotés de prises triphasées de 400 volts (pour une puissance maximale de 11 kW), le temps de charge complet sera d’environ 8,5 heures. Il faudra compter au moins deux fois plus sur une prise simplement renforcée en 230 V délivrant 3,2 kW.
Audi propose une carte d’abonnement (offerte la première année, puis 17,95 euros/mois, sans compter la facturation à la minute) permettant d’accéder à plus de 72 000 points de charge (dont 15 000 en France) dans 16 pays européens, dont le réseau Ionity et le réseau Audi qui donne accès, aux heures d'ouverture, à des bornes de 50 kW (145 points en France) mais pas les super-chargeurs Tesla.

45 000 unités pour le monde cette année
La production de l’e-tron dans l’usine Audi de Bruxelles est pour l’instant programmée à un peu plus de 45 000 unités, selon le journal belge L’Echo qui a pu consulter le programme de production. La production, qui a subi une grève dans l'usine hongroise de moteurs en janvier et des difficultés d’approvisionnement en cellules de batterie auprès de son fournisseur LG, tournerait actuellement à 160 unités par jour et devrait monter à un quasi-optimal en septembre, à 293 unités. 
Le site de Bruxelles accueillera début 2020 un autre modèle électrique à produire, l’e-tron Sportback, la version coupé de l’e-tron. Avec le Q2 L e-tron (destiné à la Chine) et l’e-tron GT, Audi proposera 4 modèles 100% électriques en 2020, avant de proposer une gamme de 12 modèles en 2025. A cette date, une Audi vendue sur trois sera électrifiée (hybride rechargeable ou électrique), soit 800 000 unités, affirme le constructeur.
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions

D'un point de vue écologique tout ces paquebots électriques surpuissants sont une aberration énergétique. Voilà le résultat de cette politique du passage en force vers le VE poussé à l'outrance. Les états doivent réguler cela et rapidement pour redevenir raisonnables et logiques.
;0(
Lucos, Le lundi 29 avril 2019

+1 Lucos

le VE oui, mais à la recherche de l'efficience maximale alors. Pas de gros SUV, mais un retour des berlines et breaks profilés!
HSH, Le lundi 29 avril 2019

Et dire que nous donnons 6000€ pour permettre aux pôvres d’acheter cela
alain boise, Le lundi 29 avril 2019

Alain, pour une fois nous sommes d'accord. Les primes devraient être liée à un facteur contraignant pour les VE, comme le poids hors batterie par exemple, car hormis les batteries l'etron fait encore 1,8 T ca qui montre que le poids n'a pas été travaillé du tout.
En revanche une caisse à 80 000 pour les pauvres...
;0)
Lucos, Le lundi 29 avril 2019

En politique Lucos le budget doit être le plus juste possible,ce n’est pas le cas avec ceci.
Cet argent est pris sur des priorités,santé ,éducation,sécurité.
Par contre j’ai été bluffé par l’essai en concession,un avion.....mais qui ne s’eloigne Pas trop d’un super chargeur,car sur une 6Amperes.....c’est la semaine de charge.
760 kg de chimie .....presque le poids d’une AX
alain boise, Le lundi 29 avril 2019

… Je ne reviens pas sur les aberrations de cette fuite en avant vers le "tout VE" … D'autres s'en sont déjà chargés …
Sinon deux constats …
- Cet e-Tron est plutôt plus réussi, esthétiquement notamment, que son "cousin" le "Q sec" pardon le Q7 … Une belle "première" pour Audi mais c'est la moindre des choses au regard de la firme et du prix du "bestiau".
- Avec un budget de 80 à 100 K€ "on" suppose que le "ménage" a quelques moyens pour faire des pleins d'énergie, que qu'en soit la forme … (?)
;0)
ADEAIRIX , Le lundi 29 avril 2019

Que voulez-vous, tout le monde veut rouler en SUV en ce moment. Une ineptie aérodynamique, poids, tenue de route, etc...
Et quand tout le monde est assis plus haut, au final personne ne voit mieux.
Arnaud C., Le lundi 29 avril 2019



Envoyer cet article à un ami
Email du destinataire*
Votre nom*
Votre prénom (laisser vide)*
Remarques
Les champs suivis d'un astérisque sont obligatoires.
Didier Leroy, Toyota : "Je ne sais pas comment nous allons tenir les objectifs 2025"
Le procès de Carlos Ghosn pourrait être reporté à l'an prochain



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017