Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Equipementiers - 30/04/2019

Bosch veut commercialiser une pile à combustible en 2022

Bosch a annoncé hier qu’il allait travailler avec le suédois PowerCell pour améliorer et produire sous licence une pile à combustible d’ici 2022.

Bosch, qui fournit déjà des composant pour les piles à combustible, a annoncé hier qu’il s’associait au suédois PowerCell dans le but de travailler conjointement au développement d’une pile à combustible qui sera ensuite fabriquée et vendue sous licence par Bosch d’ici 2022 au plus tard.
Pour obtenir ces droits, Bosch a déjà versé 50 millions d’euros à PowerCell et paiera des royalties pour chaque pile vendue au cours de la période du contrat (non précisée).
La pile à combustible "S3" que Bosch et PowerCell vont améliorer ensemble utilise la technologie PEM (électrolyseurs par membrane à échange de protons) et offre une plage de puissance allant de 30 à 125 kW. PowerCell conservera ses droits sur la pile "S3" d’origine et sur les applications non automobiles de la version développée conjointement avec Bosch.
L'accord ne couvre pas la pile à combustible développée par PowerCell dans le cadre du projet allemand Autostack Industrie, fondé en partie par le gouvernement allemand et dans lequel les constructeurs allemands BMW, Daimler, Ford et Volkswagen sont partie prenante.
Bosch cible en premier lieu le marché des camions et véhicules utilitaires qui ne peuvent pas trouver dans l’électrification par batterie une solution satisfaisante à leur usage. Pour réduire leurs émissions de CO2 de 15% en moyenne en 2025 et de 30% en 2030, les camions devront passer massivement à l’hydrogène, estime l’équipementier qui prévoit d’étendre ensuite son offre de piles à combustible aux voitures particulières.
Bosch estime que la mobilité à hydrogène pourrait peser plusieurs milliards d’euros dans son chiffre d’affaires si, comme il le prévoit, plus de 20% des véhicules électriques fonctionneront avec une pile à combustible en 2030.

Basée à Göteborg, en Suède, PowerCELL est une ex-filiale du groupe Volvo introduite en bourse en 2008. L’entreprise fournit pour l’heure des piles à combustible pour des prototypes de camions et de voitures et évolue graduellement de la production manuelle à une production semi-automatisée.
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions

Décidément, la PAC H2 est à la mode "Printemps-Eté" 2019 !
Quid du coût en Platine ? Quel progrès réalisés depuis les PAC des années 2000 ?
(celles qui équipaient les mini-bus des JO de Turin par exemple)
Chr$, Le mardi 30 avril 2019

Pour réduire l'empreinte CO2 encore faut-il s'assurer que l'ensemble de la filière production-distribution d'H2 soit vertueuse.

Avant de parler d'élargissement aux véhicules particuliers, on aimerait avoir des bilans CO2 puits-à la roue H2 / VE.
Seb, Le mardi 30 avril 2019



Envoyer cet article à un ami
Email du destinataire*
Votre nom*
Votre prénom (laisser vide)*
Remarques
Les champs suivis d'un astérisque sont obligatoires.
Didier Leroy, Toyota : "Je ne sais pas comment nous allons tenir les objectifs 2025"
Deux nouveaux membres au conseil de surveillance du groupe PSA



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017