Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Réseaux - 16/05/2019

Spoticar, à la fois le nouveau label VO des marques Peugeot, Citroën, Opel et un site Internet

Le groupe PSA rafraîchit ses labels VO en unifiant leur contenu sous une seule marque, Spoticar. Moderne et facilement mémorisable, cette nouvelle marque permettra de rationaliser l’activité VO des concessions et de massifier les investissements marketing.

Marc Lechantre, directeur Business Unit véhicules d’occasion de PSA et Guillaume Couzy, directeur commercial Peugeot France ont présenté hier officiellement une nouvelle stratégie pour les labels VO des réseaux de PSA.
Le groupe va progressivement remplacer les noms de Peugeot Occasions du Lion, Opel Sélection, Citroën Select, Network Q (le label Vauxhall), Cardayz (label de PSA Retail), Euro Repar Occasion et Occasion Garantie par celui de Spoticar. Seule la marque DS va conserver son label spécifique DS Certified parce que sur le premium la marque est une raison d’achat dans un cas sur deux et que ce label ne concerne que des véhicules de la marque.
Pour les marques généralistes, la marque n’est une raison d’achat que dans 17% des cas et le label s’applique à des véhicules de toutes marques.
"Spoticar est né de deux besoins : offrir aux clients une expérience moderne et aller chercher ces clients qui commencent leur parcours avec en tête un couple usage/budget et ne sachant pas au départ quelle marque ils souhaitent ; et un deuxième besoin, celui de simplification, de rationalisation de nos dépenses et aussi de celles de notre réseau", a expliqué Marc Lechantre.
Spoticar testé dans les concessions Peugeot de Deauville, Citroën Haguenau et Opel Mulhouse se mettra en place progressivement pour être (à part dans le réseau DS) l’unique proposition en 2020 au lieu de sept labels précédemment. Le nom a été soigneusement choisi et met en avant l'automobile (car) et la localisation (spot) et sa proximité phonétique avec le service de streaming musical Spotify en fait une marque moderne et devrait lui permettre de construire assez rapidement sa notoriété.
Ce nouveau label proposera trois niveaux de garanties : premium, advance et essential (pour des véhicules jusque 15 ans) dont les contenus encore en cours de finalisation devraient être annoncés dans les semaines qui viennent. Les dirigeants ont précisé que le niveau premium comporterait une garantie "satisfait ou remboursé" (dans la limite de 5 jours et 1 000 km), une offre que faisait Aramis (opérateur VO filiale de PSA) mais que ne faisaient pas les réseaux. Il y aura également l’engagement : "pas de frais d’entretien pendant 15 000 km ou 1 an".

Spoticar, c’est aussi un site Internet qui rassemblera et unifiera sur un même site la présentation des VO des trois réseaux.
"Spoticar c’est la conjonction d’une offre digitale et d’une offre physique, puisqu’il y a déjà un site Internet qui fonctionne avec aujourd’hui 38 000 annonces. C’est un site Internet moderne qui s’appuie sur toutes les fonctionnalités au meilleur niveau du marché et sur lequel on souhaite attirer les gens qui cherchent un VO et pas seulement une Peugeot ou une Citroën. On combine cette offre digitale avec une présence physique massive que nous permettent nos réseaux avec en France 1 500 points de vente pour amener la proximité que les clients recherchent", explique Marc Lechantre.
L’objectif de PSA est d’accroître les volumes de ventes des réseaux dans le cadre des objectifs de la BU VO. Dans ces objectifs il y a une ambition de volume : 800 000 ventes contre 620 000 en 2018 (dont un peu moins de 50 000 pour Aramis). Il y a aussi un enjeu de rentabilité : multiplier par deux le profit de l’activité VO par rapport à 2018.
"Il y a une partie du marché qu’on n’arrive pas à capter", souligne Guillaume Couzy. Alors qu’il se vend en France au moins cinq fois plus de VO que de VN à particuliers, la marque Peugeot en vend à peine plus, précise-t-il. "L’élément clé est la capacité à faire de la conquête et c’est un gros enjeu pour nos réseaux. C’est un potentiel de développement de chiffre d’affaires et de rentabilité qui est essentiel d’autant plus que la rentabilité VN est sous tension", explique Guillaume Couzy.
Spoticar, ce sera donc la possibilité de transformer les 3% à 4% du total des investissements média du groupe qui sont consacrés aux VO sur une même marque alors qu’ils étaient précédemment dispersés. Ce sera également la possibilité d’améliorer le référencement de l’offre sur Internet. "Même à budget équivalent nous aurons un gain d’efficience alors que la tendance est à la hausse de la part du VO dans les budgets média", a dit Guillaume Couzy.

PSA en attend également une croissance de son chiffre d’affaires. "Plus le réseau vend des VO sous les labels réseaux que ce soient les labels existants ou aujourd’hui et demain Spoticar, plus nous pouvons lui vendre les voitures qui reviennent chez nous avec un buy-back constructeur. On a un lien assez étroit entre l’activité de vente du réseau et notre capacité à lui vendre des voitures", a détaillé Marc Lechantre. Pour alimenter le réseau, le constructeur vise également le développement de l’activité de Free2Move Lease et donc la hausse des buy-back. "Nous avons des volumes potentiellement en croissance et nos besoins de remarketing vont augmenter", a dit Guillaume Couzy.

"Il y a aussi un effet indirect qui est essentiel, c’est la tenue de nos valeurs résiduelles. Plus on a la capacité de générer des transactions en particulier sur les marques du groupe plus cela se retrouve dans les valeurs de nos véhicules d’occasion et in fine dans la rentabilité de l’ensemble de notre dispositif puisque les valeurs résiduelles sont un élément essentiel de notre compétitivié en BtoB sur le VN et de plus en plus sur les particuliers aussi sur les formules locatives. Tout ceci est un cercle vertueux", rappelle Guillaume Couzy.

Pour le réseau, les gains administratifs sont évidents, de même qu’une simplification de l’offre pour les vendeurs et les clients dans les points de vente multimarques
"Un label unique cela a beaucoup d’avantage. Cela permet une meilleure disponibilité et une meilleure présentation sur les parcs, une compréhension plus facile pour le client et une communication sur Internet. Je n’y vois que des intérêts", a dit Robert Claude Soria, président du pôle automobile du groupe Dubreuil, dans une vidéo présentée par PSA. Le dirigeant y voit également une occasion de "remotiver les troupes".
Cette nouvelle identité visuelle sera déployée dans les réseaux à partir du deuxième semestre de cette année en France et dans 11 pays européens et au moins un pays hors d’Europe en 2019.
Florence Lagarde

Partagez cet article :

Réactions

Spoticar ?
Pourquoi pas ...

D'emblée grosse grosse rationnalisation des couts de communication en faisant un gros "sac" contenant plusieurs labels bien installés.... Et c'est raccord avec les concessions transverses aux marques du groupe qui se deploient peu à peu.
Une simplification de l'offre VO pour le consommateur plus centré sur l'usage que la marque d'une auto .... Çà va avec le sens de l'histoire ...demain on lui vend non plus une auto mais un service d'usages à options multiples
...
Apres faut assurer sur le respect de charte qualité pour que la mayonnaise prenne ..
. Mais c'est la base du métier ...
Un pas de plus vers l'industrialisation du "gros Marcel" ....

.
ADEAIRIX, Le jeudi 16 mai 2019

Si ça industrialise, va falloir agrandir chez Zézette et rallonger le zinc…
;0)
Lucos, Le jeudi 16 mai 2019



Envoyer cet article à un ami
Email du destinataire*
Votre nom*
Votre prénom (laisser vide)*
Remarques
Les champs suivis d'un astérisque sont obligatoires.
La baisse du Diesel en France toujours sur le même rythme
Donald Trump envisage un répit pour l'automobile



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017