Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 07/06/2019

Le marché espagnol a repris sa tendance baissière en mai, plombé par le canal des particuliers

Les particuliers continuent de tirer le marché espagnol vers le bas (-7,3% en mai) alors que les entreprises poursuivent leurs achats (+3,6%en mai). Le leader Seat, le low cost Dacia et les marques premium Mercedes et BMW parviennent néanmoins à progresser en mai.

Avec 125 625 véhicules particuliers immatriculés, le marché espagnol a enregistré un fort recul en mai, de 7,3% (avec un nombre de jours identiques), après un mois d’avril qui réalisait la première progression (+2,6%) depuis sept mois, grâce à un rebond des achats des loueurs courte durée.
Sur 5 mois, le marché totalise une baisse de 5,1%, avec 561 953 immatriculations.
Le canal des particuliers chute, pour le neuvième mois consécutif, de 11,2%, 54 485 ventes en mai, sur le même rythme que sur 5 mois (-11%, à 245 037 unités). Comme en France, les entreprises (+3,6% en mai, +3,8% au cumul) poursuivent en revanche leurs achats d’automobiles.
"Nous prévoyons désormais un marché 2019 à 1,2 million d’unités et la même chose pour 2020 ; cela signifie que le parc automobile ne sera pas renouvelé", s’inquiète Raul Morales (Faconauto).
"L’attentisme liée aux élections va laisser place à des politiques propices à la stabilité du secteur, ainsi qu'à la confiance des consommateurs, de sorte que la courbe s'inverse avant la fin de l'année et améliore la santé du marché", espère pour sa part Alberto Tapia (Ganvam).
Le marché des VUL a été stable (-0,1% à 20 703 unités) en mai, marquant un ralentissement par rapport au rythme sur 5 mois (+4%, à 95 558 unités). 
En mai, les ventes de VP essence ont baissé de 3,7%, pour peser 59,8% du mix, mais elles sont en progression de 4,1% depuis le début de l’année (à 61,3% du mix). Les ventes de VP Diesel restent en très forte baisse (-25,6%) en mai, suivant la tendance depuis le début de l’année (-28%). Les motorisations alternatives ont atteint un niveau record, à 11,9% des ventes, en hausse de 54,3%.
Leader du marché, Seat passe en positif (+1,4%) en mai, à plus de 11 600 VP, grâce à l’Ibiza (+15%). Peugeot (-2,8%) pointe en seconde place alors que Renault (-19%) et Opel (-19,5%) se sont tombés sous les 9 000 unités, alors qu’ils dépassaient les 10 000 un an plus tôt. Citroën résiste (-3,7%), au-dessus des 7 000 unités, alors que ses concurrents les plus proches s'effondrent : dans l’ordre Fiat (-17%), Hyundai (-15%), Kia (-28%) et Ford (-25%). Ce dernier passe sous les 4 700 unités, largement devancé par les marques premium, en forme (+24% pour Mercedes et +16% pour BMW), à l’exception d’Audi (-5,3%). Dacia, à 5 400 unités, est aussi en bonne forme (+7%).
Xavier Champagne et Farida Sacha

Lire le détail des immatriculations VP neufs par marque en Espagne mai 2019 (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Partagez cet article :

Réactions


Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017