Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d'autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d'actualité d'autoactu.com
envoyer par email
Marchés - 02/10/2019

Ivan Segal, DCF Renault : "Nous sommes préoccupés par la non-application du WLTP au 1er janvier"

Prévue pour le 1er janvier 2020, l’entrée en vigueur de la base fiscale WLTP pour les taxes assises sur le CO2 a été repoussée sans date précise. Ce report et cette "non-date" est "un motif d’étonnement et de préoccupation", nous a dit Ivan Segal, directeur du commerce France de Renault.

C’est le gouvernement lui-même qui ne respecte pas ses propres décisions, et cela passe mal dans un secteur automobile mis sous pression par ce même gouvernement.
"Nous sommes prêts et on ne comprend pas le report de l’application du WLTP au 1er janvier", nous a dit Ivan Segal. Ce report, le constructeur l’a appris peu de temps avant la publication du projet de loi de finances pour 2020. Le PLF l'officialise sans le dire en annonçant une mise en œuvre "au premier semestre 2020" des "nouvelles méthodes européennes de détermination des émissions de CO2".
Le procédé n'est pas vraiment loyal (et pas vraiment assumé non plus) puisque le gouvernement dans un avis publié le 27 janvier avait écrit qu’il y aurait "la prise en compte pour l’immatriculation au 1er janvier 2020 des valeurs d’émissions WLTP avec la mise en place du certificat de conformité électronique (eCoC)".
C’était il y a un an et c’est sur cette base que les constructeurs ont déterminé leurs gammes pour le 1er janvier prochain. "C’est un vrai sujet car dans la feuille de route que l’on nous a donné, tout était clair pour le 1er janvier. Notre ingénierie a travaillé durement pour que nos gammes soient prêtes et efficaces sur la date demandée par le gouvernement. Nous nous sommes préparés dans cette optique", relève Ivan Segal. "Normalement, avec un peu de push tout le monde pourrait être prêt", estime le directeur.
Alors qu'aucune date n’a été annoncée, il y a désormais un manque de visibilité préoccupant pour les constructeurs et leurs réeaux. Selon nos informations, la PFA demande au gouvernement de s’engager sur la date du 1er mars 2020 dans un courrier de Luc Chatel (que la PFA n'a pas souhaité rendre public) envoyé lundi au Premier ministre.
Florence Lagarde

Partagez cet article :

Réactions

Le e-CoC va de report en report depuis le 1er septembre 2018 et j'ai même parié que nous irions jusqu'à l'échéance européenne du "full WLTP" le 1er janvier 2021.
Le dernier report a été annoncé à une réunion e-CoC il y a 2 semaines à la Défense.
Le message était : nous ne sommes pas prêt à lancer le e-CoC Le 1er janvier donc report pour lancement au 1er avril. Si toujours pas prêt, report pour lancement au 1er juillet et ce quoi qu'il arrive, ce lancement sera fait !
Donc idem pour le WLTP et les taxes correspondantes.
Et ce qui explique l'absence de dates précises dans le PLF.
;0)
Lucos (Deubeuliou el Tipi), Le mercredi 02 octobre 2019

Où vont il trouver l’argent pour payer le hold up du VE des Bobos ?
alain boise, Le mercredi 02 octobre 2019

@ Deubeuliou el Tipi ...
Il n'est pas impossible que votre pronostic se vérifie...
Pour l'instant, on peine à lire les justifications, les raisons ou les faits générateurs (c comme "on" veut) à l'origine du retard de l'application de la grille WLTP par notre belle administration fiscale .... L'impression spontanée était pourtant que les difficultés d'adaptation se situaient plutôt du côté des constructeurs et importateurs .. .Comme vu, il y a quelques jours, cela augure de belles turbulences parasitaires sur un marché qui n'en avait guère besoin ...
Heureusement (à part à Onnaing) il se produit de moins en moins de véhicules sur le territoire hexagonal, le segment A est perdu depuis un bout de temps et c"est le B qui est sur le point de l'être ..l'impact sur l'emploi de production automobile n'en sera donc que plus réduit (je galèje mais pas tant que çà helas ...)
;0)
..
ADEAIRIX, Le mercredi 02 octobre 2019

Si seuls les véhicules automobiles français roulaient en France, un gouvernement autophobe et français aurait la responsabilité de faire appliquer les lois qu'il promulgue.

Le petit problème est que le marché européen est ouvert, ce que semblent découvrir certains. Ce qui reste gênant est l'hétérogénéité des limitations de vitesse.....lorsque qu'on traverse les (anciennes) frontières.

Suite à la remarque de ADEAIRIX, qui parle de la production des véhicules.
Je confirme que le marché des segments A est presque abandonné dans les pays du Nord et que les segments B sont préférés dans les grands centres urbains. Ces deux segments subissent à la fois une baisse des ventes et des marges très faibles, ce qui explique sa remarque.

La préférence pour les véhicules des segments supérieurs est dû à une densité de population de cette région moindre qu'au Japon.
Par contre, aux USA, même les segments C et certains D sont peu à peu délaissés ( Ford développe les F150 et réduit la production des Focus ou Mondeo ).

Il ne faut pas oublier qu'une automobile est faite pour se déplacer rapidement entre deux points distants entre 2 km et 300 km environ. L'usage urbain n'est pas le terrain idéal, d'autres moyens de déplacement sont mieux adaptés, quelle que soit la taille et la masse du véhicule. Or notre gouvernement concentre les contraintes sur la totalité des véhicules. Il devrait plutôt fluidifier la circulation dans les villes modernes (quand c'est réalisable) et interdire les automobiles dans les villes médiévales (qui verront leur population abandonner la voiture...ou déménager) .
Smarter, Le mercredi 02 octobre 2019

Paris va devenir une ville médiéval...peu de voitures et commerces de la MORT LENTE partout...mais il reste le commerce des cartes postales et souvenirs en tout genre.
La notion de desserte locale disparait, l'aide aux personnes âgés et dépendantes disparait
Jo Duchene, Le mercredi 02 octobre 2019

On ne parlait pas de mise en application du Malus en WLTP ?
;0)
Deubeuliou el Tipi, Le mercredi 02 octobre 2019

Oui...mais c'est l’ennui total.
Saint WLPT priez pour nous...nous allons arrêter les méchants qui ne disent pas la vérité sur leurs produits pourris, inutiles pour la plupart et source d’endettement du pauvre crétin devant leur télé !
Alexa à la niche !
Jo Duchene, Le mercredi 02 octobre 2019

Si il y a un sujet intéressant le monde de l'Automobile aujourd'hui c'est bien celui-là Jo.
;0)
Deubeuliou el Tipi, Le mercredi 02 octobre 2019

En effet, intéressant et comment...surtout pour tous ceux qui ont du mal à gagner leur pognon !
Jo Duchene, Le mercredi 02 octobre 2019

Oui mais ça c'est un sujet pour Caradisiac.
;0)
Deubeuliou el Tipi, Le mercredi 02 octobre 2019

A quand le malus sur l’électrique au dessus de 400cv inutiles,ou plus de 25 kWh au cent,ou au delà de l’erreur de 30% de l’autonomie bidon du WLTP.
Le VE tuera le métier braves gens,réveillez vous!!!
alain boise, Le mercredi 02 octobre 2019

Eh Deubeuliou, je ne fréquente que la crème des entrepreneurs qui font de la soft pollution, et pas la plèbe de Caradisiac... aux fins de mois difficiles!
Un cador d’entreprIse (pas un couillon chic et ignare ébloui par des start-up à la mode qui se cassent en Californie et ne reviennent plus) m’a toujours dit: “ne jamais faire des affaires qu’avec les riches” !
Un autre polytechnicien m’a dit: “face aux riches ne jamais répondre qu’aux questions qu’on te pose et jamais plus.”
Une autre: ”ne jamais fréquenter un homme politique en fin de
mandat.”
Eh Deubeuliou, si je suis pas indiscret, êtes vous sur d’être du bon côté du manche?
Jo Duchene, Le mercredi 02 octobre 2019

Et plus que vous ne le pensez..
;0)
Deubeuliou el Tipi, Le mercredi 02 octobre 2019



Envoyer cet article à un ami
Email du destinataire*
Votre nom*
Votre prénom (laisser vide)*
Remarques
Les champs suivis d'un astérisque sont obligatoires.

articles connexes

Autoways révèle les marques les mieux et les moins bien placées dans la grille 2020 du malus NEDC
Opel : chômage partiel à Rüsselsheim dans un contexte morose pour l'automobile



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017